Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 9
Invités : 19
Invisible : 0
Total : 28
· doux18 · navigateur · Myo · Jacques-Marie JAHEL · Chlamys · Lapoètesse · actuaire · Authilie · Fried
13126 membres inscrits

Montréal: 25 avr 06:23:14
Paris: 25 avr 12:23:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Le D-day, ou les enfants de Colleville Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 27 avr 2014 à 02:31
Modifié:  27 avr 2014 à 16:35 par TitiKJ
Citer     Aller en bas de page

En hommage aux hommes tombés lors du débarquement en Normandie

L’océan, grand témoin, ici se veut paisible
A peine si le bruit de ses vagues est audible
Nul besoin de fureur, les mânes des héros
Ne supporteraient pas qu’il en fasse de trop

La plage au sable blanc à jamais cohabite
Avec le souvenir, qui désormais l’habite :
L’ombre de ces enfants tombés, sur une terre
Qu’ils ne connaissaient pas, mais fut leurs cimetières

Dix mille tombes blanches, tel un manteau de neige
Ordonnées sagement, font un triste cortège.
Les croix et les étoiles arborées sur les stèles
Attestent la confiance, qu’ils espéraient du ciel

A Colleville, Dieu, ce D-Day n’était pas
La camarde annoncée, ce jour lui échappât
Ils ont pourtant prié en partant à la charge
Juste avant de mourir, au sortir de leurs barges

La verte Normandie, que cette cote ceint
Est, depuis, silencieuse, n’ayant plus pour dessein
Qu’un devoir de rappel, aux hommes aujourd’hui
Espérant, sans y croire, à l’exemple produit

Oh! monde de mensonges, que ta mémoire est brève
La liberté promise, à ce jour, n’est qu’un rêve
Ils sont venus pour rien, ces enfants d’Amérique
L’espoir de lendemains qui chantent, est chimérique


  Le Kajoleur
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
10 mai 2016
  Publié: 27 avr 2014 à 10:49 Citer     Aller en bas de page

Bravo ! Quel bel hommage ! Il n'est pas inutile de rappeler ce que l'on doit à tous ces jeunes gens venus se faire massacrer à l'autre bout du monde.
Tout est beau, mais la première strophe est magnifique !

  Nul n'est une île...
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14440 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 27 avr 2014 à 11:11 Citer     Aller en bas de page



Bonjour TitiKJ,

d'avoir abordé un tel sujet et rendu hommage à ces personnes disparues!
Un poème très bien écrit!



Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
23519 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 décembre 2018
  Publié: 27 avr 2014 à 11:22 Citer     Aller en bas de page

Un très bel hommage à ces hommes !

Merci pour leur mémoire

Mes amitiés

James

  Membre de la Société des poètes Français.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
429 poèmes Liste
21561 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 27 avr 2014 à 13:32 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce poème si émouvant, ils n'avaient certains tout juste que vingt ans et ils sont tombés à peine le pied mit sur une plage inconnue.
Quel beau film que celui du jour le plus long, que d'images fortes.
Un bel hommage, une pensée pour tous ces hommes qui venaient de là bas, pour mourir loin de chez eux.
Triste souvenir et une pensée pour eux, sans jamais oublier leur sacrifice.
Un grand merci pour ce poème
Bien amicalement ODE 31 - 17
Un coup de coeur

  OM
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
2450 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 27 avr 2014 à 13:37
Modifié:  27 avr 2014 à 13:38 par Didier
Citer     Aller en bas de page

Un bel hommage à un grand moment de l'histoire, correspondant à une belle avancée de la liberté en Europe.
Par contre, dire qu'ils sont venus pour rien là je ne vois pas le sens du propos ?

 
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 27 avr 2014 à 16:31
Modifié:  28 avr 2014 à 02:02 par TitiKJ
Citer     Aller en bas de page

Merci Joséphine pour ton enthousiasme, qui me va droit au cœur.

Sybilla, je viens de passer à nouveau d'un voyage sur ces plages, et chacune de ses visites, me donne les mêmes frissons, et hélas les mêmes interrogations..Pourquoi toute cette fureur??? Et quelle leçon en avons tiré???

James et Flamme Noire,, je pense, comme vous, que ces hommes méritent, pour le moins, ce modeste hommage.

Merci Ode , certains avaient effectivement moins de vingt ans le plus jeune en avait 17 , et certains, désireux de partir, trichaient même sur leur age en se vieillissant!!!

Didier ,d'abord merci pour ton commentaire, les deux derniers vers qui t'interrogent sont à mettre en rapport avec:
''Oh! monde de mensonges, que ta mémoire est brève
La liberté promise, à jour, n’est qu’un rêve''

Je voulais signifier par cette strophe , que les leçons n'avaient pas été tiré par nos gouvernants mondiaux , et que, hélas, le: ''plus jamais ça '' , prononcé au sortir de la guerre, est aujourd’hui bafoué ,par tous ces conflits qui parcourent notre planète.
Le moindre des hommages que nous aurions pu offrir à ces jeunes hommes tombés pour la liberté, aurait dû être la fin à jamais de ces conflits
.Mais les hommes ne tiennent jamais leurs promesses

Amitiés à vous tous

  Le Kajoleur
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
294 poèmes Liste
2534 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 28 avr 2014 à 01:46 Citer     Aller en bas de page

Impossible à tenir cette promesse!
L'homme est banni du jardin d'éden , le fruit défendu est consommé ...

Ça ne risque pas de s'arrêter l'histoire!


La tienne est très bien racontée, merci pour eux...



Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
2450 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 28 avr 2014 à 12:09
Modifié:  28 avr 2014 à 12:11 par Didier
Citer     Aller en bas de page

Il y a plusieurs sujets, mais celui de dire qu'ils sont tombés pour rien ne me parait pas juste, c'était le simple objet de mon com. Même pour ceux qui sont tombés, il me semble que l'hommage le plus grand soit qu'ils ne l'aient pas fait pour rien.
Si les américains n'étaient pas venus il n'y avait que deux choix pour nous. Soit les allemands gagnaient la guerre contre les russes et nous gardions la dictature nazie, soit les russes gagnaient et nous avions la dictature stalinienne.

 
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 28 avr 2014 à 13:03
Modifié:  28 avr 2014 à 13:12 par TitiKJ
Citer     Aller en bas de page

C'est curieux Didier, mais nous disons la même chose !!

Heureusement qu'ils sont venu pour nous faire gagner cette liberté que nous avons ce jour , mais quand je dis, ils sont venu pour rien ,c'est justement cela que je dénonce !!

Que ces jeunes hommes aient été obligé de venir de si loin pour nous libérer du joug de l'occupant,avec comme conséquence la mort de plus de 10 000 d'entre eux, auraient dû faire réfléchir ceux, qui aujourd’hui, gouvernent le monde.

Hélas, avec tous conflits qu'il y a actuellement sur notre planète, je crains,que ces gouvernants n'aient, en rien, tiré les leçons d'un tel drame humain , et que nous nous dirigions vers un autre guerre du même type ,avec des conséquences qui seraient encore plus terrible, en nombre de morts
.
C'est en cela que je dis, ils sont morts pour rien., mais en aucun cas , je renie la venue des américains sur nos cotes Normandes .

Pour l'anecdote:sache que j'ai écris ce poème après une énième visite sur les lieux de ce conflit, et sur le cimetière Américain de Colleville ,ou sont enterrés plus de 10 000 hommes

Amitiés

  Le Kajoleur
TitiKJ
Impossible d'afficher l'image
Ne laissons pas pousser l'herbe sur le chemin de l'amitié.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
11 février 2013
Dernière connexion
4 juillet 2018
  Publié: 5 mai 2014 à 02:27 Citer     Aller en bas de page

merci marchepascal pôur ton avis , que je partage grandement

amitiés

  Le Kajoleur
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 611
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0330] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.