Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 16
Invisible : 0
Total : 17
· josette
13210 membres inscrits

Montréal: 22 sept 00:17:07
Paris: 22 sept 06:17:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Haïku rebelle et métaphorique adjugé vendu. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 17 mars 2012 à 16:44
Modifié:  19 mars 2012 à 22:53 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

La lune...

la lune est descendue dans ton oeil,
en vagues ocres et brumeuses,
puis le long de tes cordes vocales
serpent du tintamarre
dans le nid longitudinale de ton cou,
puis de ton ventre,
t'illuminant de l'intérieur
comme une lanterne articulée
sur le rebord de ma fenêtre.

Puis tu as ouvert
le ciel de tes cuisses
et elle est ressortie
pour se poser toute entière
sur ma branche tendue
à l'extrémité frémissante d'un frisson,
pleine et ronde
comme un œil de hibou,
débarrassé de ses plumes.

Et quand on se le redira,
avec du silence,
on en croira pas un mot.

pourtant nous avons fait l'amour
en nous noyant
sur le dos d'une prière,
l'eau sombre
dissimulant à peine la jonque
qui venait de nous libérer.

Un poisson presque rond, immobile,
regardait ta chaussure se dénouer
et glisser vers la surface,
sans nageoire.

Puis une ombre téméraire l'engloutit
et les berges se refermèrent
sur l’œil de l'étang...

Un chinois de 4000 ans
leva la main
et s'adjugea le tableau
pour un million de dollar.

 
Chevalier Liqueur


Je ne suis pas là pour être aimé...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
2470 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2007
Dernière connexion
21 août
  Publié: 17 mars 2012 à 19:33 Citer     Aller en bas de page

Putain, c'est bien!

Tout ce qui est m'est venu, c'est pauvre je sais, tu ne m'en voudras pas, en tout cas je l'espère!
A plus camarade!

Bises

  N'attends pas que je sois tombé pour la France...
Narcissange


emia t ej tnat seniev sem snad sap semusnoc et en ut ùo ruoj nu sap tse n lI
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
2182 commentaires
Membre depuis
23 novembre 2008
Dernière connexion
18 septembre 2016
  Publié: 17 mars 2012 à 20:39 Citer     Aller en bas de page

c'est beau

  ma971
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9803 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 18 mars 2012 à 00:13 Citer     Aller en bas de page

Mandrinmodern

Qui a dit ...Putain c'est bien, je réitère et c'est beau ....

Dans mes autres favoris ...Merci

Sélénaé

 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 18 mars 2012 à 03:25 Citer     Aller en bas de page


Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 18 mars 2012 à 06:46 Citer     Aller en bas de page

résumons nous :
putain,c'est cordial !!!!

par contre si vous souhaitez revoir le tableau,trop tard,il est en chine,accroché a une muraille....

Mandrinmodern vous embrasse partout où le règlement l'autorise.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1297
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0270] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.