Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 529
Invisible : 0
Total : 530
· JOLAH
13142 membres inscrits

Montréal: 29 mars 17:12:52
Paris: 29 mars 23:12:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Carte postale Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5301 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 19 févr 2014 à 11:51
Modifié:  28 mars 2014 à 13:37 par Lacase
Citer     Aller en bas de page


Il y a des jours où je m’inquiète
Où je m’espère inutilement,
Où je pressens que je m’échappe
Où je constate que je m’évite.

Que je me fuis, que je me biaise
Je le vois bien que je m’évite !
Que je m’oublie quand je me perds,
Que je me mens obstinément.

Ces jours où la tangente est prise
Où l’on s’attend éperdument…
Où l’on se cherche où l’on se traque
Où l’on s’épie aveuglément.

Lors, on se convie à l’essentiel
J’écris et je me prends au mot,
Je me donne ainsi de mes nouvelles
Les soirs où je me manque trop.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Candide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
117 commentaires
Membre depuis
28 octobre 2013
Dernière connexion
28 mars 2017
  Publié: 19 févr 2014 à 12:35
Modifié:  19 févr 2014 à 12:38 par Candide
Citer     Aller en bas de page

Il y a des fois où l'introspection peut être salvatrice...Merci de partager.

J'apprécie particulièrement ceci

Citation de Lacase

Lors, on se convie à l’essentiel
J’écris et je me prends au mot,

Je me donne ainsi de mes nouvelles
Les soirs où je me manque trop.



Amitiés poétiques.

 
pouete
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
167 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2013
Dernière connexion
3 janvier 2015
  Publié: 19 févr 2014 à 13:09 Citer     Aller en bas de page

vraiment j'adore
c'est superbe

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
704 poèmes Liste
15010 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
28 mars
  Publié: 19 févr 2014 à 14:40 Citer     Aller en bas de page

Je me donne ainsi de mes nouvelles
Les soirs où je me manque trop.

Toi, tu t'absentes trop souvent avec toi même, lol !




gala

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
436 poèmes Liste
13807 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
28 mars
  Publié: 19 févr 2014 à 15:58 Citer     Aller en bas de page

Un poème fin, délicat et beau. Ces mots j'aurais voulu les faire miens tant ils correspondent à mon état d'esprit.

 
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 19 févr 2014 à 16:13 Citer     Aller en bas de page

Celui là, je l'aime beaucoup, vraiment beaucoup. C'est superbement écrit, très juste.
Oui, quand on se perd de vue, les mots seuls ont ce pouvoir de nous donner des nouvelles de nous-mêmes...
Je suis sûre que notre ami Allain aurait volontiers accepté de mettre ce poème en musique... à moins que tu ne le fasses toi-même. En voilà une bonne idée ...
.
Jeanne

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
467 poèmes Liste
9186 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 20 févr 2014 à 02:53 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Un clin d'oeil que j'apprécie, évidemment. J'adore le soir où on l'évite, tout en finesse, juste au-dessus de soi. Derrière l'humour, il y a certainement autre chose de plus amère ou encore plus dérisoire, à voir dans le miroir.
Catherine

 
Sidonie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3760 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
25 mars
  Publié: 20 févr 2014 à 03:15 Citer     Aller en bas de page

Lors, on se convie à l’essentiel
J’écris et je me prends au mot,
Je me donne ainsi de mes nouvelles
Les soirs où je me manque trop.


On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même....les soirs de spleen...
Je crois que chacun d'entre nous se reconnaît un peu dans ton beau poème, un rien désabusé...un rien lucide...
J'aime

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16132 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 20 févr 2014 à 09:37 Citer     Aller en bas de page

j'adore
une recherche de sois , parfois on s'oublie ou notre esprit se prend dans les paradoxes de la vie

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5301 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 20 févr 2014 à 12:39
Modifié:  20 févr 2014 à 12:42 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Candide ,
Ce que tu cites est venu en premier après j'ai construit mon petit poème.
Vraiment content qu'il te parle.

pouete ,
Merci à toi

Galatea ,
Oui c'est pourtant vrai... Mais je tente de ne pas être dupe.

Ishtar ,
Merci pour ta lecture. Heureux de cette communion d'esprit.

Jeanne ,
Bien sûr j'ai pensé à Allain celui qui vivait nu... là juste à côte de nous. Merci pour cette autre connivence : "les mots savent de nous..."
Vraiment content qu'il te plaise.

Catwoman ,
C'est chaud et doux de voir qu'on est pas le seul à se chercher parfois.
Merci pour le clin d'oeil.

Sidonie,
J'aimerais que tu aies raison et que chacun puisse s'y retrouver. Pour le reste tu sais... A vouloir être lucide on en paye le prix ! Cela dit, il faut bien avouer que c'est très bon

mido ben ,
Merci pour ta lecture content de faire écho chez toi

Saphariel
C'est moi qui te remercie

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
295 poèmes Liste
5356 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 22 févr 2014 à 12:05 Citer     Aller en bas de page

je me suis pas mal reconnu dans tes vers - super -

yvon

  YD
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
1875 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
26 mars
  Publié: 23 févr 2014 à 13:14 Citer     Aller en bas de page

un poème vraiment bien fichu, c'est vrai que souvent on a de la peine à soutenir toutes nos exigences, on se fuit, puis on se retrouve
amitiés

  Critiques acceptées
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5301 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 24 févr 2014 à 12:47 Citer     Aller en bas de page

YD, Xenia
Merci à vous deux pour votre écho.
Content que vous vous y retrouviez un brin

Bisous
L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
18038 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 14 juin 2015 à 06:04 Citer     Aller en bas de page

Se parler est plus complexe qu'il n'y parait
Car généralement on est beaucoup moins conciliant avec soi meme qu'avec les autres

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5301 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 17 juin 2015 à 09:57
Modifié:  17 juin 2015 à 10:00 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Tu as parfaitement raison Vinie Bien vu

Cela dit plus je vieillis et plus je m'accepte tel que je suis. Pourtant tu sais, c'est pas tous les jours simple. Quelquefois je m'engueule, je me reprends, je me tance.
Parfois même je me fais honte. C'est pour dire...

Une fois même je me suis fâché à mort, je ne voulais plus me voir... Et puis, tu sais ce que c'est... la vie...
Ne me reste de ce moment que mes retrouvailles. Comme tu l'imagines elles furent douces alors, vaincu et attendri je me suis pardonné.

Des bisous à toi

L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
3611 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 7 sept 2015 à 14:52 Citer     Aller en bas de page

Heureuse d'être revenue sur certains écrits, Ô comme j'aime celui-ci !
Un "face à soi" très bien vu, je dirais
On est toujours si dur envers nous-même !
Merci RV, pour ce partage.
Amitiés.
Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5301 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 14 sept 2015 à 09:33 Citer     Aller en bas de page

M line
Merci à toi

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2117
Réponses: 16
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2014
Décerné le 31 mai 2015
24e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Le trésor de nos égarements (Autres)
Auteur : RiagalenArtem
Travaux d'aiguille (Amour)
Auteur : Bombadil
Un temps fragile (Autres)
Auteur : Xenia
Pardon (Amour)
Auteur : Dayân
Les migrants (Tristes)
Auteur : Cidnos
À fleurs d'orages... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Et Pam ! La P.m.a. (Poèmes par thèmes)
Auteur : ecrinf
Bidon / Ville (Poèmes par thèmes)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Viens Léon (Textes érotiques)
Auteur : Pieds-enVERS
Le loup et la brebis (Autres)
Auteur : Adamantine
Le temps à l'abandon (Tristes)
Auteur : Xenia
Une triste fin (Autres)
Auteur : Xenia
L' Yerres aujourd'hui (Amour)
Auteur : Jeanne
Divorce (Autres)
Auteur : Xenia
Les Décembristes (Autres)
Auteur : RiagalenArtem

 

 
Cette page a été générée en [0,0501] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.