Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 29
· MonCielEstCrypté
13122 membres inscrits

Montréal: 21 nov 17:38:06
Paris: 21 nov 23:38:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (mars 2018) : "Train d'enfer" :: Les portes du désert Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5128 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 6 mars 2018 à 11:31
Modifié:  7 mars 2018 à 08:31 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Les portes du désert :

Il me reste les bribes d’un ressenti, cette émotion date de plus de 40 ans, lors d’un séjour au Maghreb. Ma mémoire me fait défaut, c’était la Tunisie ou le Maroc ?

L’agence de voyage à cette époque m’avait vendu une excursion inoubliable aux portes du désert : Le lever du soleil sur les dunes du Sahara…Tout un programme !

A 4 ou 5 heures, la sonnerie du téléphone m’avait sorti avec violence de mon sommeil. Au bout du fil, la voix du réceptionniste de l’hôtel, « monsieur il est l’heure pour votre départ, les portes du désert vous attendent… »
Les yeux ensablés, je m’étais habillé à la hâte : j’avais enfilé un short, une chemise saharienne bien évidemment et j’avais pris aussi un tricot. Dans la journée la chaleur était accablante, mais par contre les nuits étaient glaciales.

J’avais rejoint le groupe et le guide dans le hall de l’hôtel, ce dernier était accompagné par quatre solides gaillards, les chauffeurs de gros 4x4 qui devaient nous conduire vers le point de vue inoubliable.

Pour monter dans les véhicules, nous nous étions divisés par petits groupes de 6. Le confort était spartiate, très serrés un peu comme des sardines dans leur boîte. Mais en vacances, il est bon d’oublier un peu son confort. Tout en joie, nous partîmes pour l’aventure…

Il était tôt, la circulation en partie urbaine n’était pas entravée par le fourmillement quotidien de la cité tout se passait bien et très vite nous avions abordé la steppe, une grande plaine désertique parsemée d’une végétation pauvre.
Là, nos chauffeurs s’étaient lâchés ! Dans un train d’enfer, ils ne nous avaient pas épargnés ! Aucun nid de poule, aucune bosse ne nous avait été évité, Chahutés, brinquebalés ils s’amusaient à jouer au Paris Dakar non pas à la queue leu-leu sur la piste mais de front, sur toute la largeur de la steppe. Ils faisaient la course entre eux au grand plaisir de leurs passagers qui s’imaginaient être dans un vrai rallye.

Après une heure et demie de cette balade insolite et un peu folle, nous arrivâmes cassés par ce parcours mais heureux. Je me souviens, nous n’étions pas les seuls, l’espace parking était quasiment complet !

Je m’étais extirpé du véhicule les reins en compote… L’appareil photo en main je m’étais dirigé vers le point d’observation. L’aurore commençait à éclaircir le ciel. L’ombre de deux énormes dunes se découpait déjà, le soleil devait apparaître lentement au-dessus de leur crête en donnant au désert des couleurs féeriques.

Je me souviens de ce choc. Il est resté dans ma mémoire. A l’entrée de la porte du désert un énorme panneau publicitaire « Coca cola étanche votre soif »…
L’incongruité de cette publicité me fit comme une douche froide. Se lever à 5h du matin, rouler à tombeau ouvert pour découvrir la beauté du Sahara… ET !

La magie s’était brisée, désabusé, je ne me souviens même pas si j’avais eu envie de prendre une photo souvenir de se lever de soleil, par contre, 40 ans après, il me reste encore le goût amer de cette excursion.

  YD
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
207 poèmes Liste
11473 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 7 mars 2018 à 08:32 Citer     Aller en bas de page

Grosse déception, j'imagine bien !

  ISABELLE
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5128 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 7 mars 2018 à 11:15 Citer     Aller en bas de page

Isabelle

Merci d'avoir pris le temps pour lire ce texte

Amitiés

Yvon

  YD
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5128 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 7 mars 2018 à 11:19 Citer     Aller en bas de page

Ali

Merci, les 4X4 avaient vraiment roulé dans un train d'enfer... je suppose qu'ils étaient obligés d'arriver à l'heure pile pour le lever du soleil...
Amitiés

Yvon

  YD
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
4028 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 9 mars 2018 à 16:13 Citer     Aller en bas de page

La magie du "thème du mois" ...
Les interprétations peuvent en être multiple

Merci pour le partage de ce souvenir

Myo

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5128 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 10 mars 2018 à 12:02 Citer     Aller en bas de page

Myo

Merci de ton passage, j'aime les thèmes pour pouvoir lire mille approches différentes... L'imagination est infinie...
Amitiés
Yvon

  YD
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
3443 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 11 mars 2018 à 10:43
Modifié:  11 mars 2018 à 10:44 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Oui, un panneau publicitaire qui gâche le paysage...

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5128 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 11 mars 2018 à 14:34 Citer     Aller en bas de page

Le poète masqué


Merci

Yvon

  YD
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
1673 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 14 mars 2018 à 13:02 Citer     Aller en bas de page

Je me suis laissée prendre par ton récit qui m'a rappelée le mien ds le désert de Ouarzazate par contre pas de panneau publicitaire pour moi !
Bon ça reste tout de même un beau souvenir ton séjour ? non ?

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5128 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 15 mars 2018 à 12:50
Modifié:  15 mars 2018 à 12:51 par Y.D
Citer     Aller en bas de page

Pieds-enVers

Merci, si je comprends bien toi aussi tu as été déçue lors de ton voyage....
c'est de petits pièges à toutous

Amitiés poétiques
Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 500
Réponses: 9
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0416] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.