Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 32
· Yama · Yvan Bert
13045 membres inscrits

Montréal: 25 sept 17:31:48
Paris: 25 sept 23:31:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (mars 2018) : "Train d'enfer" :: Jeux interdits Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Aalis


Qu'importe la manière pourvu qu'on ait l'orgasme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
581 commentaires
Membre depuis
7 juin 2014
Dernière connexion
1er septembre
  Publié: 11 mars à 23:46 Citer     Aller en bas de page


JEUX INTERDITS - Sophie R

(Extrait du recueil: "Confidences Intimes de Femmes Soumises")

J'avais quitté Paris, son ciel bas, gris, l'hiver.
Bar de l'Orient Express. A bord du train des rois,
Destination Venise, festival de délices.
Depuis mon tabouret, je cherchais l'inconnu
Qui, au bout de la nuit me ferait voyager.
Quand la porte s'ouvrit et qu'il est apparu,
Je sus aussitôt qu'il pourrait tout exiger,
Que je me soumettrais à ses moindres caprices.

Compartiment privé. Attachée sur le lit,
Écartelée et nue, cisaillée par les liens,
Dix longues aiguilles d'or perforant mes tétons,
Sa main, jusqu'au poignet me déchirant les reins,
Je hurlais, suppliais, pleurais sous mon bâillon.

Quand soudain: le plaisir. Enorme. Je jouis.

Je suis morte cent fois, sur ce "chemin de croix"
...mais au retour, en train, j'irai revoir l'enfer.




Ce texte fait partie d'un recueil que j'ai intitulé: "Confidences intimes de femmes soumises"
Un certain nombre de mes consœurs partageant mes tendances sexuelles, ont accepté de me dévoiler une aventure vécue ou un fantasme qui les fait grimper aux rideaux.
J'ai noté leurs témoignages et je les ai versifiés.

Le recueil, d'un peu plus de cent confessions, a été publié à compte d'auteur, en octobre dernier.

Il est bien évident que les prénoms et initiales du nom des femmes qui sont indiqués ici, le sont avec l'autorisation des intéressées.

  Mes définitions: Salope: Don Juan au féminin - Erotisme: Parfum discret du porno - X: Côté pile de la moralité - Hymen: Soi-disant lys (À jeter aux bigots)
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
186 poèmes Liste
9804 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 12 mars à 03:22 Citer     Aller en bas de page

Voilà un "train d'enfer" qui n'avait pas été évoqué sous cet angle jusqu'ici. Jolie restitution sous tes mots, merci à toi

  ISABELLE
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
245 poèmes Liste
16051 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 12 mars à 04:27 Citer     Aller en bas de page

Il est bon parfois de se plonger dans ce monde du fantasme qui m'apparaît salutaire pour maintenir une bonne santé morale...

des

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
152 poèmes Liste
1593 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 12 mars à 14:48 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Aalis

En Enfer la flamme est ardente
La douleur devient jouissance
Alors plutôt que prendre son pied
On prend les deux...c'est beaucoup mieux.
Sachant que Lucifer a plus d'un tour
Dans sa fourche
Et plus d'un coup dans sa bite...

Bisous - MUSCADE


  MUSCADE
Aalis


Qu'importe la manière pourvu qu'on ait l'orgasme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
581 commentaires
Membre depuis
7 juin 2014
Dernière connexion
1er septembre
  Publié: 1er avr à 00:25 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune
Voilà un "train d'enfer" qui n'avait pas été évoqué sous cet angle jusqu'ici. Jolie restitution sous tes mots, merci à toi


Etant donné que c'est vous qui aviez proposé ce thème il me semble qu'il aurait été tout à votre honneur de participer à l'exercice

Citation de Guid'Ô
Il est bon parfois de se plonger dans ce monde du fantasme qui m'apparaît salutaire pour maintenir une bonne santé morale...
des


Vous dites "fantasmes"... Peut-être en est-ce. Peut-être pas. Pour le savoir il faudrait que vous visitiez certaines planètes de mon univers.

Citation de Muscade
Bonsoir Aalis
En Enfer la flamme est ardente
La douleur devient jouissance
Alors plutôt que prendre son pied
On prend les deux...c'est beaucoup mieux.
Sachant que Lucifer a plus d'un tour
Dans sa fourche
Et plus d'un coup dans sa bite...
Bisous - MUSCADE


Merci pour votre commentaire que j'apprécie au plus haut degré (fahrenheit: Enfer oblige)
En ce qui me concerne, entre les angelots et les diablotins, j'ai fais mon choix.

Bien à vous trois
Aalis

  Mes définitions: Salope: Don Juan au féminin - Erotisme: Parfum discret du porno - X: Côté pile de la moralité - Hymen: Soi-disant lys (À jeter aux bigots)
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 446
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0285] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.