Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 31
· pirate24 · NicoNavel · ptigaby
13062 membres inscrits

Montréal: 15 déc 07:15:23
Paris: 15 déc 13:15:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (avril 2018) : "À la pêche" :: Dauphin pardon nous sommes fous Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
266 poèmes Liste
4558 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 9 avr à 02:14 Citer     Aller en bas de page

DAUPHIN pardon, nous sommes fous


Filets dérivants, filets délirants

Verticalité invisible, mailles assassines

Treuil hisse la vie, pont rejette la mort.

La mer dans un dernier baiser d’écume

Dépose ses enfants sur nos autels de sable fin

Et ma conscience s’égare sur les maux

FAIM et FIN…

  YD
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
3099 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 9 avr à 05:36 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Yvon

Un texte fort et émouvant!
Jiçé

 
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
408 poèmes Liste
12363 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 9 avr à 05:59 Citer     Aller en bas de page

Un poème vérité comme j'aime en lire.

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
2327 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 9 avr à 08:53 Citer     Aller en bas de page

Très touchant

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
266 poèmes Liste
4558 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 9 avr à 13:23 Citer     Aller en bas de page

Jean Claude, Magali, Margotin

Merci, un sujet inquiétant l'extermination des dauphins sur les côtes françaises est en bonne voie... une solution serait à l'étude accrocher aux filets un émetteur produisant une onde qui repousserait les dauphins, il n'empêche que ces filets dérivants ramassent tout et les dauphins sont l'arbre qui cache la forêt il y a beaucoup d' espèces qui ne sont pas "commerciales" et qui retournent crever au fond de l'océan...

Amitiés

Yvon

  YD
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
138 poèmes Liste
3463 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 10 avr à 03:09 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Yvon,

Un trés fort raccourci pour un sujet qui ne semble pas émouvoir grand monde. L'usage des filets pélagiques bien que règlementé n'est que difficilement contrôlable et puis ...il faut du rendement; peu importe si dans 30 ou 40 ans il n'y aura plus guère de poissons
amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
266 poèmes Liste
4558 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 10 avr à 09:21 Citer     Aller en bas de page

Jean Louis

Tu as raison, j'espérais une petite prise de conscience sur cette question, la majorité s'en fiche, beaucoup se disent ma vie est courte il faut assouvir ma faim, et pour la fin... les générations futures se débrouilleront l'HOMME a toujours su s'adapter alors....
Amitiés

Yvon

  YD
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
412 poèmes Liste
21178 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 10 avr à 10:05 Citer     Aller en bas de page

Moi je prends ce sujet à coeur et j'aime ton poème.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
266 poèmes Liste
4558 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 12 avr à 12:01 Citer     Aller en bas de page

Ode

Citation de Ode
Moi je prends ce sujet à coeur et j'aime ton poème.



Je sais, j'ai pu constater ta grande sensibilité - merci pour ton passage sur mes lignes.

  YD
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
674 poèmes Liste
14643 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 14 avr à 21:21 Citer     Aller en bas de page



Nous zavons detruire bien notre patrimoine.

Merci pour ces vers alerte.


Amicalement

Lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
1061 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 15 avr à 04:13 Citer     Aller en bas de page

Un entrefilet qui ne passe pas inaperçu, mais les moyens sont inégaux, et la responsabilité s'échappe plus facilement qu'un animal marin...
Le mois dernier une vingtaine de dauphins morts s'est échouée sur le littoral de mon département !

Mais comme ces agriculteurs qui répandent les pesticides, les chalutiers (qui ne sont pas des félins musiciens) responsables crient au scandale quand ils sont montrés du doigt...
Car c'est aussi le prix à payer pour garnir nos assiettes, qui débordent d'hypocrisie à la sauce économico-industrielle.

Amitiés

  M@rs
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
3103 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 novembre
  Publié: 15 avr à 08:08 Citer     Aller en bas de page

Bjr, Yvon....Court, sans fioritures...l'essentiel de la bêtise et de l'inconscience humaine est là. Le Dauphin en est la victime et le symbole...on ne liste pas le "reste" des dommages qu'on ne peut réparer. La "prise de conscience" - quand elle existe- vient trop tard...(ss compter ts les enjeux "économiques" qui continueront leur oeuvre de déstruction...)

Amitiés...
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
412 poèmes Liste
21178 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 15 avr à 09:40 Citer     Aller en bas de page

Les pêches à outrance continuent, de plus on racle les océans, les rivières, les mers aussi sont empoisonnées certains poissons se font rares, ça me révolte et m'attriste énormément.
Comme RIAGA, je dis que l'inconscience et la bêtise humaine mènera à la perte de la planète. Nous sommes nombreux à dire cela, mais nous ne pouvons agir que seulement avec nos pauvres petits moyens.
L'argent pourrit tout.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
266 poèmes Liste
4558 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 15 avr à 13:18 Citer     Aller en bas de page

Lilia, Mas@elo, Riaga,Ode


Merci, les problèmes de fond, Le fric et la démographie, c'est pourquoi je termine le poème par FAIM et FIN, et dire que nous allons passer dans pas longtemps à 10 milliards d'individus, mais comment faire, supprimer les vieux ( soleil vert), limiter les naissances sacrées question à résoudre...
Amitiés

Yvon

  YD
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
266 poèmes Liste
4558 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 7 mai à 07:36 Citer     Aller en bas de page

Utherbor

Merci

Amitiés

Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 381
Réponses: 14
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0503] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.