Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 26
Invisible : 1
Total : 31
· marchepascal · William Valant
Équipe de gestion
· Maschoune · Catwoman
13085 membres inscrits

Montréal: 20 juin 01:30:55
Paris: 20 juin 07:30:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: La fille du fleuve Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
1719 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 28 nov 2014 à 04:39
Modifié:  28 nov 2014 à 16:34 par  Xenia
Citer     Aller en bas de page


Les eaux sombres du fleuve battent à l'infini
les rives des espoirs détruits,
le ciel traîne des robes de mariées toutes froissées d'impossible,
puis il leur offre un naufrage contre les berges du fleuve.

Sous le pont des clochards un couple désuni se déchire.
Le vent s'alourdit de sanglots emportant l'écho de la chicane.

Il est parti hier,
elle, sous la pluie glacée
condamne à la syncope son avenir asphyxié.
Sur les eaux sombres du fleuve une péniche désertée,
semble accompagner la sentence.

Avant que vienne la lumière, elle sera dans le courant du fleuve
pour que cette nuit soit la dernière.

Souvent le fleuve recueille les désespérés,
ils se glissent dans son flot pour s’enlever la vie,
harassés par leur fardeau.

Il les prend comme un précieux butin,
Comme ses enfants dans son sein
Ne voulant jamais les redonner.



  Critiques acceptées
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
255 poèmes Liste
3705 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 28 nov 2014 à 06:56
Modifié:  28 nov 2014 à 06:56 par La Brune Colombe
Citer     Aller en bas de page

Quelle plume ! Cela me fait pensé un peu au Voreux de monsieur Émile Zola.Cette fausse qui avale les hommes par gourmandise...un peu dans l'esprit de ton monstre d'eau.

Bravo pour cette superbe description poétique, j'ai beaucoup aimé


Bien amicalement,
La Brune Colombe

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
230 poèmes Liste
15375 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 28 nov 2014 à 09:10 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
691 poèmes Liste
14856 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 28 nov 2014 à 14:15 Citer     Aller en bas de page



Ta capacité "unique" de regarder le paysage , les autres et de révéler un intime dont l'espoir souvent vacille.




lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
1719 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 29 nov 2014 à 10:57 Citer     Aller en bas de page

merci à vous trois, et aussi à Actuaire

  Critiques acceptées
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14959 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 29 nov 2014 à 11:10 Citer     Aller en bas de page



Bonjour Xénia,

Merci pour cette superbe poésie nostalgique en partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
23520 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 29 nov 2014 à 12:05 Citer     Aller en bas de page


Bonjour Xenia,

le ciel traîne des robes de mariées toutes froissées d'impossible,

J'ai adoré ce poème ! Milles mercis de ce fabuleux partage

Belle soirée
James

  Membre de la Société des poètes Français.
Barbara
Impossible d'afficher l'image
Dire oui à tout sans réticence ni crainte, c'est pratiquer la vertu d'abandon.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
378 commentaires
Membre depuis
22 septembre 2014
Dernière connexion
28 juin 2016
  Publié: 29 nov 2014 à 19:38 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir, Bonjour Xénia

"Souvent le fleuve recueille les désespérés,
ils se glissent dans son flot pour s’enlever la vie,
harassés par leur fardeau."

Un bel écrit ..... Merci

Amicalement

Barbara

  https://www.youtube.com/watch?v=AOrH6B-EU-U
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 30 nov 2014 à 16:46 Citer     Aller en bas de page

Les eaux sombres du fleuve battent à l'infini
les rives des espoirs détruits,
le ciel traîne des robes de mariées toutes froissées d'impossible,
puis il leur offre un naufrage contre les berges du fleuve.

J'étais en Allemagne pour quelques jours. Et j'avais trop d'autres agréables obligations.
Ce qui explique je l'espère cette relative indélicatesse.

Votre poème m'a ému, au delà des mots, par tous ces flots de la rivière... toute cette détresse m'a inondé... de tant de maux. Et toute cette beauté poétique presque surréaliste de vos mots... un émerveillement esthétique. Voilà je tenais à vous l'écrire mais le temps faisait défaut.

Bien à vous Xenia.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
1719 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 1er déc 2014 à 11:11 Citer     Aller en bas de page

merci Sybilla, James, Barbara , votre passage me fait plaisir
Amitiés
Merci Actuaire, je n'ai rien vu d'incorrect dans votre attitude, vos commentaires sont beaux à lire et j'envie votre habileté à les écrire

  Critiques acceptées
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre 2018
  Publié: 12 déc 2014 à 19:43 Citer     Aller en bas de page

On pourrait en faire un vrai tableau peint... Les mots ont une grande portée descriptive et émotionnelle...

Chris

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
1719 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 14 déc 2014 à 03:56 Citer     Aller en bas de page

merci Chris de ce chouette commentaire!

  Critiques acceptées
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 7 févr 2017 à 07:23 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

j'aime ta façon imagée d'écrire pour évoquer des choses choses réellement tristes...
Ce fleuve qui avale des vies, c'est parler de lui pour parler de tant d'autres.
Un sujet délicat, que tu as fort bien traité.
Amicalement.
pyc.

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
1719 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 9 févr 2017 à 02:29 Citer     Aller en bas de page

merci Pyc pour ce commentaire sensible
Amicalement

  Critiques acceptées
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1005
Réponses: 13
Réponses uniques: 10
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Un coin de ciel bleu (Autres)
Auteur : Rousselaure
Et nous deviendrons Eve (Autres)
Auteur : Adamantine
Je ne saurais apprendre le secret d’oublier… (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
Hortensias (Tristes)
Auteur : Lily Shinny
Posture (Autres)
Auteur : Billie
Alice au pays des entailles (Tristes)
Auteur : Mystic4Ever
La Balade d'arashiyama (Autres)
Auteur : RiagalenArtem
Une et in_divisible (Autres)
Auteur : Catwoman
Le soleil chauffe et brûle (Autres)
Auteur : Rousselaure
Ma bouteille (Tristes)
Auteur : marchepascal
Morsures (Tristes)
Auteur : Bibenja
L'hiver a cessé d'être (Tristes)
Auteur : Bernylys
Les Couleurs de la Tendresse (Autres)
Auteur : KYRICE
L'infamante (Tristes)
Auteur : Adamantine
Grisaille (c&c) (Tristes)
Auteur : florence d. vaval

 

 
Cette page a été générée en [0,0584] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.