Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 336
Invisible : 0
Total : 342
· Hubix-Jeee · Utherbor · Chevalier Liqueur · Bombadil · Emile-André · silence.
12994 membres inscrits

Montréal: 27 mai 13:26:49
Paris: 27 mai 19:26:49
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Ephémères : Mai 2018 :: Les pas de Lou... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
857 poèmes Liste
5560 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 7 mai à 10:11 Citer     Aller en bas de page

Lou naît dans le corps d'un rêve
Franchissant le pas d'une porte inconnue
Lorsque la lune, au ponant, se lève
Le ciel la découvre, en son décor nu.

Lou traverse des chemins intemporels
Sillonnant, en silence, des plages oniriques
L'océan de velours se traîne à tire d'elle
Eau bleue, caresse d'âme, au reflet sporadique.

Lou se perd au paradoxe du vide
Au-delà du vertige des voies surnaturelles
L'apesanteur la dénoue du sordide
Ses pieds se posent aux frontières du réel.

Lou avance au cœur d'un labyrinthe
Au ralenti des heures de clairvoyance
Des miroirs lui parlent de Corinthe
Où l'amour est vie en sa présence.

Lou épouse la forme du vent
Libre, au parfum des pensées
Cueillant des rires au firmament
À offrir à chaque être blessé...

Hubix.

 
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
655 poèmes Liste
14408 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 7 mai à 18:46 Citer     Aller en bas de page



J' aime.
Impossibile scrivere in francese
Il correttore automatico trasforma le mie parole.



  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
322 poèmes Liste
3200 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 8 mai à 02:08 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Hubix,
très beau poème aux visions surnaturelles.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
878 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 8 mai à 06:19 Citer     Aller en bas de page

Superbe

 
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
2928 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 8 mai à 09:12
Modifié:  9 mai à 05:27 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Salut Hubix,
J'aime ces rêveries de Lou, errances dans l'"autre-part"...et l'on se laisse prendre à poser ses pas dans les siens...

Amitiés...
Riaga...


ps : je développe pas parce que j'ai pas l'temps et mieux vaut un 'jM en tte franchise et spontané qu'un kg de con....déversées à gogo...^^ .je parle pas de ce texte ms d'un certain essai.
Paka !

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
dreampop


Naturel et Essentiel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
468 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2004
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 9 mai à 04:47 Citer     Aller en bas de page

Très jolie composition, et Lou qui est-ce?
Un joli lutin qui grimpe au sapin
Un elfe mystérieusement câlin....

  J'ai fait un rêve aujourd'hui Mais il m'est interdit Tuer le rêve c'est tuer l'homme
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
254 poèmes Liste
4295 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 9 mai à 12:21 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème mais qui est Lou?

Amitiés

Yvon

  YD
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
4702 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 11 mai à 03:48 Citer     Aller en bas de page

Jolie inspiration pour une belle description de Lou.
J'ai apprécié les images et me suis laissé porté par le rythme. Merci

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
386 poèmes Liste
20314 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 12 mai à 11:25 Citer     Aller en bas de page

Sublime LOU, elle traverse ton rêve avec des images qui sont merveilleuses. Un dernier quatrain qui me plaît beaucoup.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
857 poèmes Liste
5560 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 12 mai à 12:28 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous...

Lilia, je comprends tout à fait, la technique, parfois, empêche l'esprit d'exister au-delà de son désir... c'est pas bien grave, au demeurant, si ce poème t'a plus, c'est l'essentiel...

Pichardin, c'est exact, il s'agit bien d'une vision surnaturelle, Lou, n'étant qu'imaginaire ou née, l'ensemble se liant à son existence pour exprimer ce qu'elle est ou représente...

Nico, ravi... (sans jeu de mots)...

Riaga, je pense qu'elle serait heureuse que quelqu'un(e) la suive là où elle pense aller...

dreampop, lutin, je ne sais pas, je n'ai pas développé ce côté de sa personnalité, mais pourquoi pas! elfe, possible, mystérieuse, probable, câline, je laisse au lecteur le soin de l'imaginer...

Yvon, bonne question - en fait, au départ, j'avais imaginé, mentalement seulement une jeune femme, qui longeait une rivière, sur un trottoir, dans une ville précise, pour arriver sur le quai de la gare, là où elle devait tuer quelqu'un ou quelque chose - mais, lorsque je me suis mis à écrire, rien de tout cela n'a subsisté, dans mon esprit, au contraire, elle est devenue une personne qui n'est que bonté et amour, voilà qui elle pourrait être, une fée, un être généreux et altruiste... en somme...

L'oncle, oui, je suis loin du loup proposé, mais finalement assez près, puisque la démarche de Lou, est toute en discrétion, ce qui défini bien le thème...

Ode, c'est vrai que l'onirisme, le domaine des rêves, en poésie, me parle, du coup, dès que j'ai l'occasion de traiter ce domaine, je pense qu'instinctivement, mon esprit en prend le chemin automatiquement et tracer le portrait d'une jeune femme qui aime les autres, ne m'a pas déplu...

Amicalement vôtre...

Hubix.

 
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
147 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2017
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 13 mai à 17:08 Citer     Aller en bas de page

Te lire, encore et encore... et voyager dans tes ailleurs... merci Hubix d'être stellaire... j'espère que tu sais combien j'aime cela...

  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 151
Réponses: 10
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0369] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.