Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 571
Invisible : 0
Total : 573
· doux18 · gabrielich
13141 membres inscrits

Montréal: 28 mars 23:12:10
Paris: 29 mars 05:12:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Je t'attendrai toujours Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Lauriane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
138 commentaires
Membre depuis
30 juillet 2008
Dernière connexion
12 octobre 2014
  Publié: 30 juil 2008 à 15:17 Citer     Aller en bas de page

Je t'attendrai toujours




Entrelacée
Aux racines d’un arbre
Les feuilles en verre
Pleuvent sur la terre
Mon cœur de marbre
Se heurte à toi
Se heurte à toi
Et tes hanches aiguilles
Se cramponnent à ce bloc
Comme un dieu qu’on invoque
Un rêve indien
Un rêve indien
Qui se prolonge
Jusqu’au matin
Et toujours ta voix
Et ta gorge
Mon cœur en forge
Dans lequel tous les jours
S’abattent comme des armes
Des marteaux et des larmes
Enflammés par le cuivre
De ta peau
De ta peau
Comme des milliers de mots
Se bousculant essoufflés
Aux portes verrouillées
De nos automnes
De nos automnes
On ne choisit pas
On ne choisit plus
Moi j’ai tout perdu
A miser sur nous deux
A miser sur toi seul
Que Dieu me pardonne
Si toutes mes prières
Ne suffisent plus
Reviendras-tu ?

J’ai le temps de mourir cent fois
Et autant de revivre
Rien que pour t’attendre
Rien que pour t’attendre
J’ai trop misé vois-tu
(Dis-moi que tu l’as vu)
Pour ne pas m’accrocher à toi
Comme un pendu à sa corde
Comme un corps qui s’accorde
Au rythme de ta voix
Je serai toujours là
Pour essuyer au coin de tes yeux
Les larmes de granit
Qui ont séché trop vite
Je t’attendrai toujours
Tout en bas d’une tour
Epanchée par les vents

Je sais que tu m’évites
Tu sais que je t’attends
Alors reviens-moi vite
Au moins avant cent ans...

 
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 30 juil 2008 à 15:53 Citer     Aller en bas de page

Les répétitions me donnent l'impression d'un mal incessant, toujours plus ou moins semblable et installé depuis (et pour?) longtemps...

Bienvenue.

Et merci (parce qu'en fait, c'est beau).

 
D a r l i n'


Le néant me semble à présent un peu moins triste.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
524 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2015
  Publié: 30 juil 2008 à 15:53 Citer     Aller en bas de page

Bienvenue !


J'ai apprécié ma première lecture de toi,
au garde pour les prochains.

 
Lauriane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
138 commentaires
Membre depuis
30 juillet 2008
Dernière connexion
12 octobre 2014
  Publié: 30 juil 2008 à 15:57 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup à vous tous d'être passés et d'y avoir laissé vos impressions qui me touchent beaucoup

 
Ly S.


Je suis un crocodile...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
42 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2008
Dernière connexion
24 mars 2014
  Publié: 30 juil 2008 à 16:00
Modifié:  30 juil 2008 à 16:01 par Ly S.
Citer     Aller en bas de page

Un pseudo qui résonnait en moi comme un souvenir de mon enfance... J'avais déjà cru voir en toi quelqu'un qui aurait su ce que ce nom... était ... beaucoup pour moi...

Mais Uranie... Tes mots ne sont pas les siens, cependant ils sont magnifiques... Ils chantent, et résonnent en moi comme le nom que tu t'es donné l'avait fait... Ils chantent mais sont lancinants, un coup à répétition... à l'arrière de mon crâne...
Ils prennent possession de tout. Tout. Ce que je suis...

Mon être pris au piège dans tes mots... Mais si ma cage est douloureuse, elle en reste sublime...

Merci...

[ j'espère tout de même que tu me rendras la clef, que je puisse m'enfuir un peu, parfois ]

  Que penses-tu de cette fin ?
Lauriane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
138 commentaires
Membre depuis
30 juillet 2008
Dernière connexion
12 octobre 2014
  Publié: 30 juil 2008 à 18:21 Citer     Aller en bas de page

merci beaucoup à vous deux

 
M.L.Busic

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
171 commentaires
Membre depuis
9 mars 2008
Dernière connexion
31 janvier 2015
  Publié: 30 juil 2008 à 21:19 Citer     Aller en bas de page

Un poème ou les sentiments sont forts et superbement exprimés ...
La répétition leur donne encore plus de poids...

Je dirais ... une écriture qui a du caractère ...

J'aime ...

Marie

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
5301 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
28 mars
  Publié: 31 juil 2008 à 01:53 Citer     Aller en bas de page

Superbe lecture merci

J'y vois même (peut être à tort) un Calligramme en forme de phare devant l'océan.

Vivement le prochain poème

Oncle Lacase

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
13 mars
  Publié: 31 juil 2008 à 04:27 Citer     Aller en bas de page

Ces mots sont superbes.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
ozner

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
463 commentaires
Membre depuis
18 juin 2008
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 31 juil 2008 à 05:42 Citer     Aller en bas de page

content que tu reviennes ma chère, et en force

 
Lauriane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
138 commentaires
Membre depuis
30 juillet 2008
Dernière connexion
12 octobre 2014
  Publié: 31 juil 2008 à 07:26 Citer     Aller en bas de page

Merci
Merci à tous

 
Audrey.


Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1047 commentaires
Membre depuis
5 août 2007
Dernière connexion
24 mai 2015
  Publié: 31 juil 2008 à 08:14 Citer     Aller en bas de page

Un très joli écrit ! J'ai beaucoup aimé .

Bienvenue dans la "famille" et joyeux anniversaire .

A bientôt

Amicalement Audrey

  Audrey .
Lauriane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
138 commentaires
Membre depuis
30 juillet 2008
Dernière connexion
12 octobre 2014
  Publié: 31 juil 2008 à 08:22 Citer     Aller en bas de page

merci beaucoup pour vos passages
LPDP n'a pas perdu de sa chaleur à ce que je vois !

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
761 poèmes Liste
10438 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
19 mars
  Publié: 31 juil 2008 à 09:39 Citer     Aller en bas de page

Ton poeme forme un totem , il est tres beau, lascinant de langueur et de tristesse, il fait écho en moi, merci bon retour à toi sur lpdp

Mystic

 
Catalina


"Chaque matin est un jour de moins sans lui" Mystic
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2416 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2007
Dernière connexion
5 février 2017
  Publié: 31 juil 2008 à 11:01 Citer     Aller en bas de page

Tout simplement magnifique.
Chapeau bas Mlle ...
cathy

 
Lauriane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
138 commentaires
Membre depuis
30 juillet 2008
Dernière connexion
12 octobre 2014
  Publié: 31 juil 2008 à 13:20 Citer     Aller en bas de page

merci
merci vraiment à tous

 
luna78


chi non ama non sarà amato mai
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
878 commentaires
Membre depuis
8 mai 2008
Dernière connexion
18 novembre 2015
  Publié: 31 juil 2008 à 13:52 Citer     Aller en bas de page

ton poème est merveilleux et je pense que beaucoup s'y retrouve dans tes mots ,du moins moi tu m'as fais rêver ...
bise luna

 
Lauriane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
138 commentaires
Membre depuis
30 juillet 2008
Dernière connexion
12 octobre 2014
  Publié: 1er août 2008 à 07:11 Citer     Aller en bas de page

merci encore!

 
Mademoiselle Phébus


Just let me fall out the window with confetti in my hair. (Tom Waits)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
1548 commentaires
Membre depuis
9 mars 2005
Dernière connexion
7 mars
  Publié: 2 août 2008 à 11:17 Citer     Aller en bas de page

parce que c'est trop moi
et peut-être trop lui, je sais pas
merci






Alors reviens-moi vite
Au moins avant cent ans...

  (Là-haut l'absence entière et le bleu charbonnant.) Par le jour se levaient des géants tristes, un violon en carton-pâte sous le rêve. (Fernand O. -Le Soleil sous la mort)
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5968 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
19 décembre 2018
  Publié: 3 août 2008 à 07:32 Citer     Aller en bas de page

Lauriane II ou le retour de l'enfant prodige.

Je te retrouve là dans ta force poétique caractéristique, dans cette puissance émotionnelle bien marquée bien sûr par les répétitions mais aussi par ce don de pouvoir mettre l'emphase sur ces contradictions qui sont le propre même de l'amour. En te lisant dans le déhanchement de ton flot poétique, c'est un effet boule-de-neige qui nous empare. On a peur du prochain mot, du prochain vers, de la prochaine strophe. Ce n'est pas une peur qui inhibe, qui éloigne, en d'autres mots, une peur qui fait peur. Non ! C'en est une qui attise la curiosité et maintient l'attention sans cesse grandissante du lecteur et on veut savoir s'il y a une vie après cette peur.

On ne choisit plus
Moi j’ai tout perdu
A miser sur nous deux
A miser sur toi seul
Que Dieu me pardonne
Si toutes mes prières
Ne suffisent plus
Reviendras-tu ?


J'aime particulièrement ce passage, dans ce qu'il suggère : entre résignation irrémédiable et espoir irréductible, ce qui est à mon humble compréhension, l'idée directrice du poème.

Sinon sur une note plus personnelle, je vois une Lauriane qui a grandi (bon anniversaire en passant), pas parce qu'elle a ajouté un an de plus à son nombre d'années ici bas mais plutôt parce qu'elle "découvre" (?) la grande douleur d'aimer, ce passage obligé, ce rite d'initiation vers l'être que l'on devrait être. Je me rappelle qu'avant, tu écrivais sur ton frère ou ton père, maintenant sur les hommes... AH ! Les temps changent hein !

Voilà ! J'ai aimé ma lecture comme toujours. Et bien sûr, j'attends que tu repostes "La nuit allemande".

Amicalement

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
Lauriane

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
138 commentaires
Membre depuis
30 juillet 2008
Dernière connexion
12 octobre 2014
  Publié: 3 août 2008 à 13:20 Citer     Aller en bas de page

merci, Mademoiselle Phébus, tes passages sont toujours appréciés...

Lol Yvano ! Quelle analyse psychologique ! Je te remercie, comme toujours, de ton passage ça me fait très plaisir.

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3992
Réponses: 23
Réponses uniques: 16
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Marie (Amour)
Auteur : Lauriane
Les amours impossibles (Amour)
Auteur : chimay
Eulogie pour les Princesses de Saba (Amour)
Auteur : Andjik
Qu'importe le temps... (Amour)
Auteur : Marine
Les couleurs du silence (Tristes)
Auteur : Loup8084
Chienne de garde (Amour)
Auteur : Amandarine
Eukaristy (Autres)
Auteur : Malice
femme imaginaire (Amour)
Auteur : rimarien
Un jour... (Autres)
Auteur : Gem
Collection Automne Hiver (Tristes)
Auteur : Lacase
A l'arme l'aile ! (Amour)
Auteur : Ly S.
Guernica... (Tristes)
Auteur : LE PASSANT
Fragile (Tristes)
Auteur : Epsilon Cygni
Ne viens pas ... (Tristes)
Auteur : Bestiole
Austerlitz (Amour)
Auteur : Amandarine

 

 
Cette page a été générée en [0,0928] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.