Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 39
· QUOIQOUIJE · djimmy971
13256 membres inscrits

Montréal: 15 oct 05:47:36
Paris: 15 oct 11:47:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Nue... et les Gibbs Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 21 mai 2012 à 13:37
Modifié:  22 mai 2012 à 07:06 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page


Dix jours, seulement dix jours et je crois avoir perdu ma boussole.

La maison a repris une virginité de jungle de cément, un être manque et cet espace entre les murs devient immense, comme un hangar sans pilotes ou avions, dont les nombreux mètres carrés de marbre deviennent angoissants, résonnants sous les pas de mes pieds nus de solitaire.

Elle, l'être qui vibre souvent à l'unisson avec moi et qui me rejette avec la fréquence
régulière d’un geyser, ma fille, est en vacances.

Quand elle est là, nous avons nos journées & nuits de dialogue et les jours de silence.
Alors la communication se réalise par textos, sur facebook, en disant j’aime sur le dernier article partagé, au dernier lien affiché, quand on écrit l'adresse d’une maison de presse d'un bouquin absolument à ordonner, ou juste pour voir si maman est disponible aller acheter quelques robes de la dernière collection de Zara.

Avec elle je suis nue quand on parle vis-à-vis, car elle peut même entendre mon cœur qui commence à battre plus fort si j’ai un souci ou si sa dernière discussion avec son petit ami l’a fait transformer en jeune fille terrible et méfiante.


Elle connaît bien les non cachés derrière mes réponses avec une voyelle au son prolongé ou toute la signification négative de mes : “oui, d’accord“ – sourire - évidente stratégie pour différer une discussion difficile à gérer quand la force de nos tsunamis va baisser ou à quand elle reprendra confiance, effaçant encore une fois la peur de n'être pas suffisamment acceptée.
Avec elle, désormais une adulte, j’expérience l'osmose plus belle et complète avec une autre femme.
Elle me ressemble si tant que parfois je crois lire exactement ces procès mentaux, ses passions, ses rages.
Notre relation est - maintenant - une source de bonheur incroyable mais bientôt se modifiera. Elle volera et d’autres partageront sa vie, ses déceptions ses rêves...

Je lui souhaite un futur riche de belles émotions et avant tout la possibilité, la capacité de se maintenir obstinée dans son besoin/plaisir d'être cristalline.

Et, enfin, pourquoi les Gibbs ?

Simple, parce que c’est leur chanson I started a joke qui m’a inspiré cette page, pendant que je conduisais ce matin et aussi car, depuis toujours, ces frères m’ont passé les frissons d'un sentimentalisme qu’on peut accepter.

Leur chansons, surtout celles avant de Saturday night fever, m’ont marquée, fait imaginer l’amour joyeux mais aussi mélancolique qui m’accompagne encore.

Adieu Robin, merci.



Robin Gibb
Nom du site

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 21 mai 2012 à 14:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de Henri
La relation mère - fille...fusionnelle, copine, conseillère, les meilleures amies du monde...mais toujours mère - fille surtout dans les moments de tension.

Merci de l'hommage à Robin Gibb...dommage encore un grand qui nous a quitté après nous avoir
tous fait chanter.

Merci lilia
Amitiés
Henri



Desolée Henri pour les fautes après mon copie et colle.
Mais tu as compris les sens de ce post. Merci .


amitiés
lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 21 mai 2012 à 15:13 Citer     Aller en bas de page

Citation de djonlemon
Je ne suis pas boîte de nuit pour deux sous
et la danse music m'a toujours été pénible (hormis deux trois trucs)
Mais mettez-moi Night Fever...

Je me déssappe et je fais Travolta !



Fais attention à ton monocle quand tu es sur la piste !

moi je préfère ...

Nom du site

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
16105 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
28 août
  Publié: 22 mai 2012 à 04:05 Citer     Aller en bas de page

Mélancolie quand tu nous tiens


des

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 22 mai 2012 à 04:34 Citer     Aller en bas de page

Un savoureux mélange intimiste qui nous fait pénétrer dans le ceour d'une maman
Amitiés,
Marcel.

  Marcel
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 22 mai 2012 à 06:48 Citer     Aller en bas de page




Marcel , Guido sûrement un peu de belle mélancolie dans mes mots pour une phase qui vas finir .

Pour faire naître le futur il faut renoncer à un peu de passé et de présent...ou au moins il faut le modifier...

Merci pour ta vidéo hommage aux Bee Gees...J'aime !




lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 22 mai 2012 à 07:44 Citer     Aller en bas de page




Merci !


Le slow que je n'ai jamais pu dancer...

Nom du site

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 22 mai 2012 à 08:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cat à Strophe
Lettre très personnelle que tu nous livres Liliana
Votre complicité durera, même quand ton oisillon aura quitté ton nid, longtemps.
Quant aux frères Gibbs, ils nous ont fait danser, pleurer, rêver ...

Merci pour l'hommage à Robin

Amitiés



Cat



C'est vrai Cat que cette lettre est très personnelle e.
Je suis contente d'avoir appris à écrire derrière un écran car dire tout ça vis vis n'est pas si facile...

Maintenant ,grâce à Facebook, un moment d'intense émotion peut être plus facilement partagé sur mur un virtuel qui nous permet de nous révéler plus et plus fréquemment.

Amitiés



galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Pampille


les jours sont des fruits et notre rôle est de les manger
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
8 juin 2010
Dernière connexion
29 novembre 2014
  Publié: 22 mai 2012 à 13:16 Citer     Aller en bas de page

que j'ai aimé cette incursion dans ta vie cette tornade de sentiments de confrontations d'amour et ce moment pathétique ou l'émotion que provoque une musique bouleverse et noie les yeux tant le souvenir vous ramène à.... des années lumière

patte d'éléphant et petit cul le summum du Disco

mes amitiés Pampille

  pampille
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 22 mai 2012 à 17:43 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pampille
que j'ai aimé cette incursion dans ta vie cette tornade de sentiments de confrontations d'amour et ce moment pathétique ou l'émotion que provoque une musique bouleverse et noie les yeux tant le souvenir vous ramène à.... des années lumière

patte d'éléphant et petit cul le summum du Disco

mes amitiés Pampille



Merci Pampille pour ce partage d'émotions

j'essaye de dire un peu ce que de la musique des présences ou des absences provoquent en moi ,mais mon écriture est souvent insuffisante...

amicalement

lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Titou


Je serai le Ciel, tu seras la Terre. Éternellement indissociables.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
132 commentaires
Membre depuis
16 février 2012
Dernière connexion
28 août 2018
  Publié: 25 mai 2012 à 15:39 Citer     Aller en bas de page

Je viens de passer sous votre cascade de sentiments.
Quelle jolie lettre intime ouverte.
La relation mère/fille est et restera l'une des plus belles et plus importantes pour un individu, c'est certain.

« Une maman est semblable à une rose qui ne se fane jamais. »
Jean Gastaldi

Amitiés.
Titou

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 25 mai 2012 à 17:02 Citer     Aller en bas de page

Citation de Titou
Je viens de passer sous votre cascade de sentiments.
Quelle jolie lettre intime ouverte.
La relation mère/fille est et restera l'une des plus belles et plus importantes pour un individu, c'est certain.

« Une maman est semblable à une rose qui ne se fane jamais. »
Jean Gastaldi

Amitiés.
Titou



Merci pour la cascade Titou , parfois , c'est vrai , je suis une bonne contributrice des eaux déjà abondantes de la Belgique...

amicalement
galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
alweg Cet utilisateur est un membre privilège


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
1329 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 2 juin 2012 à 01:58 Citer     Aller en bas de page

Bien beau texte que tu nous livres. Un émouvant pan d'intimité que tu nous dévoiles. Merci Galatéa.

Amitiés


Robert

  alweg
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 13 juin 2012 à 15:13 Citer     Aller en bas de page

Citation de alweg
Bien beau texte que tu nous livres. Un émouvant pan d'intimité que tu nous dévoiles. Merci Galatéa.

Amitiés


Robert



Merci pour ton halte sous mes lignes , Robert !
Amicalement

galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1429
Réponses: 13
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0358] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.