Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 29
· MonCielEstCrypté
13122 membres inscrits

Montréal: 21 nov 17:38:41
Paris: 21 nov 23:38:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Qu'ici saignent vos yeux. 1 . Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Cerbère
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
24 février 2015
Dernière connexion
14 mai 2018
  Publié: 26 févr 2015 à 17:14
Modifié:  26 févr 2015 à 17:35 par Cerbère
Citer     Aller en bas de page

Préparez votre cœur, votre délicatesse,
Car vous allez, lecteur, sombrer dans les méandres
D'une âme sans couleur, sans la moindre noblesse,
Sanctuaire où les fleurs sont habillées de cendres!

Vos envies, vos espoirs, vos plus frêles errances
Se perdront dans le noir de mes lignes brutales,
Brûleront de ne voir que de sombres engeances!
Goûtez donc au nectar des vendanges du mal...

La nuit tombe et l'appel d'une voix sans saveur
Vous rappelle le fiel de vos maux insoumis,
Dans mon enfer le ciel ignore la lueur
Des étoiles de miel qui éclairent vos nuits!

Pauvre prétentieux!...sans instinct, sans courage,
Qu'ici saignent vos yeux des larmes singulières!
L'effroi délicieux qui souffle en mes présages
Écorchera vos dieux, vos anges, vos chimères!

Je vous laisse un instant, vous me semblez bien pâle,
Respirez lentement, recomptez vos pétales...
Je reviendrai souvent, tordre votre figure,
Vous offrir mes relents, mes ignobles ratures...

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 26 févr 2015 à 17:28 Citer     Aller en bas de page

Il n'y avait pas tromperie sur la marchandise, ce second poème tient toutes ces promesses.
Corrigez juste ce vilain "Je reviendrez souvent" et ce sera parfait.

Au plaisir de lire la suite.

LYKAN

 
Mai Bee


Toujours la vie nous rebalance, le poids des maux que l'on ne panse...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
394 commentaires
Membre depuis
21 février 2015
Dernière connexion
15 mai 2017
  Publié: 27 févr 2015 à 01:33 Citer     Aller en bas de page

Que de belles lectures pour moi ce matin !
Une personnification qui interpelle
Merci beaucoup
Mai B.

 
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 27 févr 2015 à 11:24 Citer     Aller en bas de page

Cerbère le gardien des enfers? ma foi le pseudo est à la hauteur du texte, et j'en frémis encore de ma lecture
Merci
Bonne soirée

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15750 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 27 févr 2015 à 11:29 Citer     Aller en bas de page

bienvenue
une plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Cherry


Comme une douce brise qui souffle...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
648 commentaires
Membre depuis
1er février 2006
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 27 févr 2015 à 16:22 Citer     Aller en bas de page

Mais je ne demande qu'à brûler. Et à ce qu'on dit la cendre est un très bon engrais,

j'ai bien aimé ce passage ombragé.

Amitiés, Cherry.

  Personne n'a dit que la vie était facile. Juste qu'elle valait la peine d'être vécue.
Cerbère
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
24 février 2015
Dernière connexion
14 mai 2018
  Publié: 28 févr 2015 à 15:18 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous pour cet acceuil pour le moins chaleureux!

"Lykan", merci d'avoir noté cette erreur!...je ne me relis pour ainsi dire jamais...je devrais.

"Mai Bee", vous me voyez flatté d'avoir pu vous interpeller.

"Charmante", merci pour le conseil, sachez que tous les avis m'importent.

"Vénusia", ravi de vous avoir fait frémir!

"Cherry", Nous tous nous brûlerons
Tout au long de nos vies
Les flammes nous prendront
Nous finirons en suie...

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13567 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 28 févr 2015 à 15:37 Citer     Aller en bas de page

Je découvre votre plume et je sais que je la suivrai longtemps.

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
4 novembre
  Publié: 1er mars 2015 à 11:25 Citer     Aller en bas de page

Ayant lu le 2 j'en vins au 1
Un bonheur

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 5 mars 2015 à 20:04 Citer     Aller en bas de page

J'M...et j'étoile au ciel saignant...
Bienvenue
Amicalement
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1052
Réponses: 9
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Égare-toi sur ma peau (Amour)
Auteur : Cherry
Tourner en rond (Citations personnelles)
Auteur : Pichardin
L'héritage. (Tristes)
Auteur : Cerbère
Je me souviens de toi (Amour)
Auteur : Vincendix
Sous les parois de verre (Tristes)
Auteur : Aeshne
On joue aux amoureux (Amour)
Auteur : Aeshne
Je partirai un jour. (Tristes)
Auteur : Aeshne
Le temps fait ce qu'il veut (Tristes)
Auteur : Xenia
Pas un jour ne passe... (Tristes)
Auteur : FREDER
(Amour)
Auteur :
C'était peut-être toi... (Autres)
Auteur : Xenia
Le jour et la nuit (Poèmes par thèmes)
Auteur : De Margotin

 

 
Cette page a été générée en [0,0465] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.