Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 241
Invisible : 0
Total : 243
· Galatea belga · marchepascal
13169 membres inscrits

Montréal: 15 déc 03:55:43
Paris: 15 déc 09:55:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Le chemin du courage. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
alweg Cet utilisateur est un membre privilège


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1335 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 2 juin 2012 à 01:37 Citer     Aller en bas de page

Pour toi Jean-Pierre,

Ce froid silence qui se glisse sous ta peau,
Ombre de la peur, lugubre oripeau,
Te fige et te rappelle ces moult nuits
Où la détresse inondait ton esprit.

Ces longues heures d’impure solitude,
Indomptables et scrutées de turpitude
Usaient sans relâche tes sens au rabot,
Ton corps décharné perdait ses copeaux.

Ton regard vide au fond de ses orbites,
Perçait l’horizon nu de toute limite.
Tes lèvres bleues murmuraient sans cesse des mots,
Restions pendus aux termes de ton argot.

Cette longue piste semée de rejets,
De douleurs diaboliques et sans pitié,
T’avait immergé à penser au pire,
Le refus de te battre, de t’en sortir.

Ces quelques lignes relatant ton combat
Ouvrent l’espace confiné d’un double débat,
Celui de sombrer sans un but ni foi,
Ou de braver son destin en pourvoi.

Je sais que tu as choisi le second,
Un pas toujours un pas, sans abandon.
On ressort toujours grandi et plus fort
De l’obstacle franchi avec effort.

Mazères le 1 Juin 2012.

Ton Beau-frère, Robert

  alweg
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
693 poèmes Liste
14867 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 2 juin 2012 à 02:00 Citer     Aller en bas de page

Ce froid silence qui se glisse sous ta peau,
Ombre de la peur, lugubre oripeau,
Te fige et te rappelle ces moult nuits
Où la détresse inondait ton esprit.

Ces longues heures d’impure solitude,
Indomptables et scrutées de turpitude
Usaient sans relâche tes sens au rabot,
Ton corps décharné perdait ses copeaux.

Chaque fois une partie de nous un ami , un membre de la famille lutte contre l'invasion du silence final , notre quotidien chamboule et nous recueillons toutes nos forces pour accepter la terrible séparation...
Ta lettre m'a émue profondément Alweg...

Amicalement
galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
alweg Cet utilisateur est un membre privilège


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1335 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 2 juin 2012 à 12:57 Citer     Aller en bas de page

Merci Galaéta. En effet nous ne pouvons qu'accompagner, seuls ceux qui souffrent évaluent leur mal intérieur..

Amitiés

Robert

  alweg
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
26 mai 2015
  Publié: 4 juin 2012 à 16:27 Citer     Aller en bas de page

Très douloureux à lire celui-ci Robert...
Merci pour cet émouvant partage

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
alweg Cet utilisateur est un membre privilège


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
1335 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 5 juin 2012 à 16:12 Citer     Aller en bas de page

Merci Anna pour ton passage. Il m'a été difficile d'enjoliver ce texte, j'ai relaté la triste vérité. Il y a des passages dans la vie qu'on voudrait éviter.........

Sincères amitiés

Robert

  alweg
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 819
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0350] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.