Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 38
Invisible : 1
Total : 41
· fée de blé · SHElene
13121 membres inscrits

Montréal: 19 nov 14:06:56
Paris: 19 nov 20:06:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Un peu de ma croisière Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1772 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 3 août 2014 à 04:17
Modifié:  4 août 2014 à 02:47 par  Xenia
Citer     Aller en bas de page

Ce jour est à l'automne, ensuqué d'un brouillard,
Un oiseau solitaire épelle ses attentes
En petits chants flûtés espérant les égards
Des grands vents batailleurs, qui crient et bonimentent.

La vie se lie d'obscur quand l'ordre est en faillite,
La patience est odieuse aux esprits révoltés
Quand une guerre intime a balayé trop vite
Murailles et remparts, sur le temps des bontés.

Le froid déshabilla le tendre de ma peau
Me donnant aux regards des pupilles guetteuses,
Qui ne voyaient de moi que mon air de moineau
Que mon air de prière et de fille pleureuse.

J'ai laissé mon jardin aux prises des jachères
Cueillant ma liberté aux champs d'une évasion,
Et mes vœux en écharpe et sans plus de colère
Sur chaque souvenir, j'ai effacé mon nom.

Une voile m’a prise au travers d’un souhait,
J’ai quitté la lourdeur d’une glèbe impassible,
Je suis l’oiseau migrant, je fuis ce que j'étais
Portée par la folie d’un rêve inaccessible.

  Critiques acceptées
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
3707 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 3 août 2014 à 06:12 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup. Un texte très bien écrit. Bravo

Amicalement,
La Brune Colombe

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
4422 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 3 août 2014 à 06:22 Citer     Aller en bas de page

Xénia la libérée, déterrée.
J'ai aimé tes images liées à la terre.

 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
3400 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 3 août 2014 à 09:39 Citer     Aller en bas de page


Comme toujours... Superbe croisière ...
A vous suivre encore Xénia...


Lil"

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15744 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 3 août 2014 à 10:25 Citer     Aller en bas de page

très plaisante
lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre 2018
  Publié: 3 août 2014 à 12:57 Citer     Aller en bas de page

Citation de Xenia
....je fuis ce que j'étais
Portée par la folie d’un rêve inaccessible.



Un thème que j'apprécie souvent dans l'écriture...

Et les deux premières strophes que j'ai aussi apprécié par mots et images...



Chris...

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 3 août 2014 à 18:47 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Xénia,

De très beaux mots en tes vers
Merci de ce partage !


Mes amitiés

Sybilla


  Le rêve est le poumon de ma vie
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 3 août 2014 à 18:57 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Xenia,

Une plume soyeuse qu'il faut lire absolument.

Mes amitiés
James

  Membre de la Société des poètes Français.
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1772 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 4 août 2014 à 03:08 Citer     Aller en bas de page

bonjour à tous,
merci de votre passage!

  Critiques acceptées
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
12 mars
  Publié: 4 août 2014 à 13:43 Citer     Aller en bas de page

Un poème à lire et à relire.

Vraiment superbe!

  je suis et resterai celle qui t'attends
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
703 poèmes Liste
2968 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
23 avril 2018
  Publié: 5 août 2014 à 04:13 Citer     Aller en bas de page

Jolis tourments du cœur...mais le rêve est toujours accessible, non ?

Mes Pluriels d'un été de satin sur des voiles de nuit voguant au gré des flots, voyageuses fidèles.

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1772 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 6 août 2014 à 03:08 Citer     Aller en bas de page

merci de votre passage

  Critiques acceptées
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 8 août 2014 à 18:25 Citer     Aller en bas de page

La vie n'est effectivement pas un long fleuve tranquille. Être en devenir est un long cheminement parsemé de méandres aux virages parfois délicat à prendre. Je ne suis plus ce que j'étais est une clé essentielle dans le devenir. Fuir ce qu'on était est éventuellement une solution à court terme mais me semble difficile à perpétuer dans le temps. Le passé fait en principe parti intégrante du devenir.... même si ce passé avec le temps s'estompe et se lisse à travers de nouveaux acquis, de nouveaux ressentis, de nouvelles expériences.

J'ai plus particulièrement aimé la strophe suivante...

Une voile m’a prise au travers d’un souhait,
J’ai quitté la lourdeur d’une glèbe impassible,
Je suis l’oiseau migrant, je fuis ce que j'étais
Portée par la folie d’un rêve inaccessible.


Même si j'aurai pour ma part préféré....

je suis l'oiseau migrant, je ne suis ce que j'étais
portée par la beauté d'un rêve accessible

Bien à vous chère Xenia et mes remerciements pour cette mise en partage de ce sublime poème.
Mes amitiés poétiques.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1772 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 9 août 2014 à 03:30 Citer     Aller en bas de page

bonjour Actuaire, je suis d'accord avec vos réflexions sur le sens de mon texte, merci d'y avoir apporté votre gentille contribution
amitiés

  Critiques acceptées
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1283
Réponses: 13
Réponses uniques: 11
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Anxiété... (Autres)
Auteur : Xenia
Les Âmes Mortes (Tristes)
Auteur : Catwoman
Le chemin de deux vies (Amour)
Auteur : josette
Ce n'est rien (Tristes)
Auteur : Emme
A la masse (Autres)
Auteur : Catwoman
Renaissance d'avant-printemps (Tristes)
Auteur : chromatic
La fille du fleuve (Tristes)
Auteur : Xenia
Posture (Autres)
Auteur : Billie
Le carnet blanc (Tristes)
Auteur : Marc Vassey
Grisaille (c&c) (Tristes)
Auteur : florence d. vaval
Une voix inconnue (Autres)
Auteur : Aude Doiderose
Il neigera demain (Tristes)
Auteur : Myo
Un coin de ciel bleu (Autres)
Auteur : Rousselaure
Tant De Jolis Flacons (Autres)
Auteur : Pampille
Re-belle (Autres)
Auteur : Catwoman

 

 
Cette page a été générée en [0,0674] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.