Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 26
13210 membres inscrits

Montréal: 22 sept 00:22:20
Paris: 22 sept 06:22:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Lettres ouvertes :: Le parfum bleu de l'eau dans le cou de la pluie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lis tes ratures

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
400 poèmes Liste
1054 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2017
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 15 juil 2012 à 03:53
Modifié:  15 juil 2012 à 05:51 par Jeanne
Citer     Aller en bas de page



La serveuse a avancé deux tasses sur le comptoir,
comme on avance des suppositions,
avec une idée derrière la tête.
Et de ces deux tasses
s’échappaient deux minces filets de fumée.
Enfin, nous le supposons...

"Mug" Malone a dénoué sa cravate
et a posé sur le comptoir
la main chaude du diable,
au bout de laquelle
poussaient les ongles d'un ange,
et Crack Bennett
a déplié la carte de l'Eden
pendant qu'une mouche,
sur le néon bleu de bar,
dansait comme la putain d'un gyrophare
dans le cri de la nuit...

La serveuse a creusé
dans l'oeil des deux aventuriers
avec la pelle charnue de son décolleté,
et ils s'en sont émus,
mais la route est une longue histoire
et elle restait à raconter...

Dehors,
un chien cavalait sur les dunes,
aussi idiot qu'une idée fixe
amoureuse d'un courant d'air,
et ses pattes laissaient des traces
qui s'accoutumaient à la pénombre
en disparaissant,
et le chamane tournait dans la paume de sa main
une étoile en forme de loup
et une chanson de berger...

Un peu plus loin
que le bord enfumé
de nos deux tasses de café,
la planète se jetait au pied d'un prince
qui cherchait à se prostituer
dans les ailes d'un moulin
où une cigale crissait,
comme de l'herbe en acier
dans le halo tranchant des phares
de la mobylette d'un pochetron
de retour d'un bal costumé
où il dansa, déguisé en hameçon,
et où il pensa s'aiguiser en caleçon...

Hélas,

un morceau de lune
pendait de la gueule d'un nuage.

S'en échappait
une cire brune
sur le magnifique feuillage
que d'étroites hanches
cueillaient de leurs orbites
où s'abreuvent les branches
que ce poème décapite ...

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
286 poèmes Liste
5056 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 15 juil 2012 à 12:35 Citer     Aller en bas de page

je ne partage pas tout mais je retiens quelques belles images j'ai aimé ma lecture.
Amitiés
Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 878
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0227] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.