Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 84
Invisible : 0
Total : 88
· QUOIQOUIJE · gillesdepont · Hubix-Jeee
Équipe de gestion
· In Poésie
13153 membres inscrits

Montréal: 7 déc 12:58:05
Paris: 7 déc 18:58:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Françoise Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 24 août 2008 à 16:03
Modifié:  27 août 2008 à 14:39 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Françoise


T’en souviens tu de ces jours là
Où tu arrivais tous les ans en vacances
Chez ta tante ? Elle s’appelait Emma…
Adorable témoin de nos errances !

Nous étions encore enfants
Et heureux de nous retrouver
Chaque année… ô exquis moments
Où le monde nous appartenait

Tu me racontais l’histoire de Paris,
Ses jardins, ses monuments, ses places,
Je t’appris les montagnes, le patois d’ici,
Ma région, la terre d’Alsace.

O inoubliables et beaux souvenirs
A jamais gravés en mon cœur…
De nos jeux, nos baignades, nos rires
Scintillent des étoiles de bonheur.

Puis, de l’hiver au printemps,
De tendresse en baiser
Nous chantions ces moments
Vers le firmament étoilé.

Mais nos pas nous ont guidés
Vers d’autres jardins….
Et les fleurs se sont fanées
Pour mourir dans le ravin.

Vois-tu, au crépuscule du chemin,
Quand je pense à toi que j’aimais,
Et qui m’aimais, alors au lointain,
Le rossignol se met à chanter

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15489 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 24 août 2008 à 17:01 Citer     Aller en bas de page

Un poème d'amour où coulent les souvenirs d'antan...c'est beau et émouvant de tendresse.... Alex

 
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 24 août 2008 à 17:21 Citer     Aller en bas de page

Un merveilleux souvenir mélancolique et tendre.
Merci...
Bien amicalement
Je t'embrasse
Thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
29 mai 2018
  Publié: 25 août 2008 à 04:00 Citer     Aller en bas de page

Je dirai surtout nostalgique...

Il me plait bien.

 
Catalina


"Chaque matin est un jour de moins sans lui" Mystic
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2416 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2007
Dernière connexion
5 février 2017
  Publié: 25 août 2008 à 04:56 Citer     Aller en bas de page

Unpoème d'amour empli de nostalgie..
chante chante ça fait du bien...
un petit régal de lecture qui fait du bien de bon matin dans ce monde de bruts !
Cathy

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 25 août 2008 à 05:07
Modifié:  25 août 2008 à 05:14 par clovis67
Citer     Aller en bas de page

@ Alex : merci Alex d'être toujours à mes côtés, c'est vrai que j'ai de la nostalgie de cette époque ... car j'ai complètement perdu de vue cette petite amie parisienne qui était devenu mon premier amour d'adolescent......

très amicalement

@ Thérèse : je suis comblé par ta gentillesse et ta présence Thérèse, à lire ce poème qui retrace mon amour d'enfance que j'avais envers Françoise.....
très amicalement
Je t'embrasse

@ Re-création : merci infiniment pour ton gentil message Sam, ça m'a fait très plaisir, mais attention l'abus de mes verres, pardon, de mes vers, ne doivent pas trop te saouler

amitiés

@ Eliaw merci Eliaw de m'avoir lu, et je suis content que ce petit poème t'aie bien plu

amicalement

@ Catalina merci à toi aussi d'avoir lu mon poème et pour tes gentils mots que tu as laissés et je suis content que ce petit poème t'aie fait du bien

très amicalement

Clovis
Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 25 août 2008 à 05:26 Citer     Aller en bas de page

un bel hommage qu'est ce magnifique poème

amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 25 août 2008 à 06:22 Citer     Aller en bas de page

Bonjour James, ça fait plaisir de te voir sur mon chemin.... merci infiniment de m'avoir lu, c'est très gentil de ta part.....oui je suis nostalgique de ces années 1955 / 1965.... années d'insousciences ! .....malgré notre pauvreté materielle.....

Très amicalement

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
sourcerette


je ne cesserai de t'aimer!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
825 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2007
Dernière connexion
6 septembre 2010
  Publié: 25 août 2008 à 06:30 Citer     Aller en bas de page



Ô les souvenirs

beau poème Pierre




amicalement

  sourcerette
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 25 août 2008 à 10:03 Citer     Aller en bas de page

Douce mélancolie dotée de belles images dans ce poème Pierre.

Un grand merci pour cet instant.


Amicalement Mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 25 août 2008 à 13:22 Citer     Aller en bas de page

Jolie nostalgie dans ce poème ! Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 25 août 2008 à 15:42 Citer     Aller en bas de page

@ Sourcerette : merci de m'avoir lu Sourcerette, eh oui les souvenirs sont intarissables


@ Mariesahrah : merci Mariesahrah pour ton passage et tes gentils mots

@ Athénéa : merci aussi à toi Athénéa pour ton passage et tes gentilles paroles

Très amicalement à vous tous

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 25 août 2008 à 16:06 Citer     Aller en bas de page

oui je pense qu'elle se souvienne également de ces moments heureux... merci beaucoup Inégale(ment) d'avoir lu ce poème....

je t'embrasse

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Douce_émeraude

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1101 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2004
Dernière connexion
7 décembre 2014
  Publié: 25 août 2008 à 19:39 Citer     Aller en bas de page

La nostalgie est en priorité dans ce texte ... magnifique soit dit en passant ...

Mon passage sous tes lignes fut très apprécié.

Amitiés,
Douce_Émeraude

  Douce_Émeraude
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 26 août 2008 à 05:18 Citer     Aller en bas de page

bonjour Sylvie, merci pour ton passage et pour ta gentille réponse, je suis content que ce petit poème t'ai bien plu......

très amicalement

Clovis
Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 26 août 2008 à 05:48 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Véro, merci pour ta grande gentillesse d'être passé ici lire ce petit poème qui retrace mes années heureuses de mon enfance, avec ma petite camarade parisienne et qui était devenue ma première petite amie, comme on dit aujourd'hui et que j'ai malheureusement complètement perdue de vue.....mais je la fais vivre à travers mes souvenirs et c'est bien ainsi.....

Très amicalement

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 26 août 2008 à 06:46 Citer     Aller en bas de page

bonjour Dominique, ravi de faire ta connaissance et merci d'être passé par ici et pour ta sympathie d'avoir lu mon poème.....

amitiés

Clovis
Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 4 sept 2008 à 09:09 Citer     Aller en bas de page

merci Faya, d'avoir lu ce poème et je suis très content qu'il te fut plaisant, j'en suis très flatté.....

C'est un souvenir de mon enfance que je n'oublierais jamais......

Amitié

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
pepsie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
431 commentaires
Membre depuis
9 octobre 2007
Dernière connexion
18 août 2014
  Publié: 17 sept 2008 à 12:09 Citer     Aller en bas de page

Très beau texte qui appelle et rappelle les amours de vacances, les soleils de l' enfance, les moments doux croqués...Tout ce qui fait la vie envie.
Vraiment texte sublime. Le style candide coule d' amour...mince c'est déjà fini! je vais aller relire. BRAVO

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 17 sept 2008 à 15:14 Citer     Aller en bas de page

merci infiniment Pepsie, d'avoir lu ce poème.... oui c'est un beau souvenir des vacances dans les années 1950 où l'on se contentait des baignades, des jeux divers, et de temps en temps on avait le droit d'acheter une boule de glace et fallait vite la manger pour qu'elle ne fonde pas au soleil..... je peux même ajouter que c'était le bonheur.... une vraie joie de vivre..... des gosses qui s'aimaient .... voilà....

très amicalement

Clovis67

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 23 sept 2008 à 05:51 Citer     Aller en bas de page

merci Fabrice, d'avoir lu ce poème, .... c'est un souvenir d'enfance

amitiés

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3335
Réponses: 32
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Vivre ou pas (Tristes)
Auteur : Ashimati
Chat'man... (Amour)
Auteur : Alponse BLAISE.
Ultime et première Union (Amour)
Auteur : Lunastrelle
Hamon et Merveilles (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
La mélodie de mon coeur (Amour)
Auteur : pyc
Mes Hommages ... (Tristes)
Auteur : Fofopuce
Première fois (Amour)
Auteur : coeur_qui_soupire
La paupière de mon échine... (Amour)
Auteur : Fleur Du Vent
Moi, je te suis ... amour (Amour)
Auteur : Hassan
La lettre à Elise... (Amour)
Auteur : Alponse BLAISE.
Marguerite... [1] (Amitié)
Auteur : pyc
Démence (Amour)
Auteur : Fleur Du Vent
Walhalla (Amour)
Auteur : Ashimati
Caresses (Amour)
Auteur : passe-rose
Déboutonnée (Amour)
Auteur : Mariesarah

 

 
Cette page a été générée en [0,0588] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.