Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 18
Invisible : 0
Total : 20
· Authilie · ori
13045 membres inscrits

Montréal: 25 sept 19:13:46
Paris: 26 sept 01:13:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: De tout et de rien :: Forumsleaks ou empreintes poétiques ?110 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : 1 [2] 3 4 5 6 7 ... 15 :: Répondre
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
670 poèmes Liste
14561 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 21 févr 2015 à 04:38
Modifié:  9 jan 2016 à 04:07 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

L’amer poignant, le philosophe sensible.Né, souvent, dans une région qui baisse constamment ses ailes, il évade, en solitude, profitant de la beauté de la nature, des espaces immenses où l’homme devient invité passager...
Il finit pour aimer ses contritions et travaille philosophiquement pour les justifier.
De temps en temps sa passion pour la vie entière, ailleurs, jaillisse et c’est la poésie.

La rebelle, blessée.
On la trouve partout, blessée par des raisons différéntes.Le plus souvent sa sensibilité exacerbée lui fait écrire des textes qui touchent, car on ressent bien sa douleur,sa rage, son incasabilité, son impossibilité de vivre une vie en harmonie avec son entourage, ses idées.
Quand elle est suffisamment forte sait dominer ses réactions et sait devenir présence généreuse qui aide d'autres jeunes en difficulté ou à blessure ouverte comme elle.
Sa fragilité la fait devenir facilement compagne d'incursion verbales avec d'autres terribles( ou qui aimeraient être vus ainsi...) d'un site.
Sa survivance avec le même pseudo/avatar est rare.

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
670 poèmes Liste
14561 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 22 févr 2015 à 10:54
Modifié:  17 jan 2016 à 04:52 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

La poétesse et son alcôve En parcourant ses poèmes élégants et évocateurs, on découvre peu à peu la staticité des ses inspirations, que le setting est pratiquement figé.
Malgré les possibles substitutions, les invités fantasmés dans son alcôve ont toujours le trait commun des bohémiens aux allures irrésistibles, même si pour faire morfondre ou laisser seulement de traces d'amertume, prix à payer pour effleurer un mirage.
Attraction et répulsion sont ses pôles et tout autour sa sensibilité poétique raffinée, sûrement unique, tisse des trames transparentes, subtiles et intemporelles...

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
21273 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 23 févr 2015 à 12:39 Citer     Aller en bas de page

L'adulescente. Jamais vraiment sortie de l'enfance, malgré son âge, nimbée d'un flou artistique hamiltonien, elle aime les clairs de lune et les petits animaux dans des paniers. Elle aime tout le monde d'ailleurs, car elle souffre de carences amicales. Ses vers sont mièvres et ses inventions pauvres car sa poésie n'est qu'un coloriage créatif, au même titre qu'un ouvrage au crochet. Fait grand usage de lols et de kikous, ainsi que d'une diarrhée d'émoticônes.

L'incompris incompréhensible. Il lasse ses lecteurs d'un charabia pseudo-surréaliste. Ses poèmes sont si longs et si obscurs que l'on ne peut le lire qu'en diagonale (ce qui est le plus sûr moyen de le décrypter) à croire qu'il n'écrit qu'en état d'ébriété.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
670 poèmes Liste
14561 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 24 févr 2015 à 05:47
Modifié:  14 févr 2016 à 04:04 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Aude et Leon merci...ma réponse complète vient d'être effacée à cause de ma connection...
Je reviendrai

gala

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
21273 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 24 févr 2015 à 12:15 Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea belga
Aude et Leon merci...ma réponse complète vient d'être effacée à cause de ma connection...
Je reviendrai

gala



Dommage, j'ai comme l'impression que là où tu es l'Internet est fourni par les corbeaux.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
670 poèmes Liste
14561 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 24 févr 2015 à 13:45
Modifié:  14 févr 2016 à 04:02 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
L'adulescente. Jamais vraiment sortie de l'enfance, malgré son âge, nimbée d'un flou artistique hamiltonien, elle aime les clairs de lune et les petits animaux dans des paniers. Elle aime tout le monde d'ailleurs, car elle souffre de carences amicales. Ses vers sont mièvres et ses inventions pauvres car sa poésie n'est qu'un coloriage créatif, au même titre qu'un ouvrage au crochet. Fait grand usage de lols et de kikous, ainsi que d'une diarrhée d'émoticônes.

L'incompris incompréhensible. Il lasse ses lecteurs d'un charabia pseudo-surréaliste. Ses poèmes sont si longs et si obscurs que l'on ne peut le lire qu'en diagonale (ce qui est le plus sûr moyen de le décrypter) à croire qu'il n'écrit qu'en état d'ébriété.



Chère Aude...chaque fois tu signes un post il devient un hit. Merci !

je suis contente que toi et Leon vous avez laissé vos portraits ainsi, moi aussi je pourrais croire d'etre une adulescent et un peu moins , mais qui sait l'incompris , incompréhensible.
Lire un portrait poétique est un peu comme le pseudo portrait psychologique qui sortent aprés un test: nous trouvons toujours quelque chose que nous ressemble.
Voyons.
Je suis nimbée, floue, mes vers sont mièvres (sauf mon journal), je fais du coloriage, et j'utilise de tonnes des lols, des baveux kikous, les emoticonnes.
Par contre ...je crois avoir juste un, deux poèmes avec la lune, mais elle était là vraiment... par pour faire de la poesie; je ne suis pas sure d'aimer tout le monde, lol; j'aime mes animaux pour augmenter les nombres d'habitants de mon hameau, je suis créative !!!!, j'ai quelques amis...
Bof , je suis confuse

Et pour l'incompréhensible, incompris, humm, je ne bois pas et même si c'est vrai que moi j'utilise du franglaisicilien, tout le monde peut m'interpréter: il suffit de se mettre avec la tête en l'air comme noi et c'est fait!

Je dois attendre encore, donc, pour lire le portrait de Galatea...
A plus...la série continue.

j'attends encore

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
670 poèmes Liste
14561 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 24 févr 2015 à 13:50
Modifié:  14 févr 2016 à 04:06 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de -Léon-
Les poètes bilieux

Ecrire ou offenser, pour certains, il semble que ce soit exactement la même chose.
Les voilà bien piquants et amers portés par leur style gonflé de fiel et de frustrations.
Heureusement, comme tous les monstres abyssaux ils font leurs rots et retournent à la vase.




Je pense être dans le juste ton

-léon-



Bof Léon , ici on a aussi des épisodes de poésie fielleuse mais ça dure toujours peu, heureusement. Ici on ne trouve pas, peut-être les futurs grands de la poésie en langue française, mais l'ambiance est, en général, amicale et plus que acceptable pour les anciens comme pour les plus récents.
Merci pour ta contribution absolument dans le juste ton

galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
670 poèmes Liste
14561 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 24 févr 2015 à 13:51
Modifié:  14 févr 2016 à 04:05 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose

Citation de Galatea belga
Aude et Leon merci...ma réponse complète vient d'être effacée à cause de ma connection...
Je reviendrai

gala



Dommage, j'ai comme l'impression que là où tu es l'Internet est fourni par les corbeaux.




Non pas de corbeaux ici , juste des colombes , beaucoup de vent et de la pluie qui font tout couper...

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
21273 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 24 févr 2015 à 18:24 Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea belga

Citation de Aude Doiderose

Citation de Galatea belga
Aude et Leon merci...ma réponse complète vient d'être effacée à cause de ma connection...
Je reviendrai

gala



Dommage, j'ai comme l'impression que là où tu es l'Internet est fourni par les corbeaux.


Non pas de corbeaux ici , juste des colombes , beaucoup de vent et de la pluie qui font tout couper...



C'est pas le souvenir que j'ai gardé de la Sicile mais il est vrai que j'y suis allée l'été.
Et puis pour fournir le vent il y a les îles Éoliennes.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
670 poèmes Liste
14561 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 25 févr 2015 à 03:19
Modifié:  14 févr 2016 à 04:05 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page



The unreacheable.
Peu commenté mais beaucoup admiré il fréquente plusieurs sites.
Parfois il trouve la juste compagnie et on peut même connaître son vrai nom.Il utilise des avatars qui font ouvrir grands les yeux mais honnêtes, car ils annoncent avec clarté ses poèmes.
Son langage est unique, ses images sont divergentes, agréablement surprenantes.Des fois on a l'impression de saisir l'humain derrière ses mots, mais c'est juste une sensation: l'artiste, le manipulateur habile des mots fait son apparition dans les réponses aux comments.

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
3063 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
13 juillet 2017
  Publié: 25 févr 2015 à 14:52 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lilia

Pour toi, je sors de ma retraite poétique. J'ai adoré lire chacune de tes descriptions catégorielles des poètes et poétesses... Et parfois on est est même en mesure d'y associer un avatar ou un pseudo. Je reste hors catégorie et donc impatient de lire la suite... Tu es vraiment Extraordinaire... Un grand merci pour ce superbe partage, avec mes amitiés qui vous accompagnent.

Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
670 poèmes Liste
14561 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 26 févr 2015 à 05:31
Modifié:  14 févr 2016 à 04:06 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Citation de actuaire
Bonjour Lilia

Pour toi, je sors de ma retraite poétique. J'ai adoré lire chacune de tes descriptions catégorielles des poètes et poétesses... Et parfois on est est même en mesure d'y associer un avatar ou un pseudo. Je reste hors catégorie et donc impatient de lire la suite... Tu es vraiment Extraordinaire... Un grand merci pour ce superbe partage, avec mes amitiés qui vous accompagnent.

Etienne


Etienne pourquoi en retraite ?

Merci d'etre venu et d'avoir laissé ton ressenti.
Ce post à déjà une autre version plus ancienne...
http://www.lapassiondespoemes.com/?action=viewpost&ID=17434&cat=18.
J'ai toujours aimé ce site, ses membres ce qu'on crée et qu'on comprend ici de notre nature de petits, faibles humains.



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
670 poèmes Liste
14561 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 27 févr 2015 à 06:00
Modifié:  20 oct 2016 à 08:57 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page

Le poète "attention seeker ".
Nous sommes tous des chercheurs d'attentions, c'est pour cette raison que nous publions sur les sites.
Nous utilisons tous nos moyens pour être lus, relus, cherchés, attendus même.
C'est interessant voir ici ou sur les autres sites latins (italiens et francophones, je n'ai aucune connaissances des sites espagnols; les sites anglophone ont une ambiance totalement differente et là le genre meetic est absent ) comme les membres utilisent leur intelligence pour être vus.I
l y a même ceux qui espèrent devenir des stars en silence(sans commenter les autres ou repondre au passages des amis qui les accueillent). Et des fois ils ont raison: ils sont des silencieux qui repandent leurs effluves et qui sont appréciés juste pour leur essence sans fards , sans marketing...
Puis il ya les super sociables, les vendeurs de fume, les attachants, les empreignants, les colleux, les sympas, quelque haineux.
Les attention seekers changent de peau , insistent sur le même refrain, s'en vont si les résultats de leur besoin d'attention sont décevants, restent comme de drogués...car on leur donne ce qu'ils veulent chaque fois ils publient.



  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
21273 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 27 févr 2015 à 07:09 Citer     Aller en bas de page

Ce portrait là est un des plus juste et il peut s'appliquer à quasiment tout le monde.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Philippe


La poésie n'a pas d'autre but qu'elle-même. (Charles Baudelaire)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1125 commentaires
Membre depuis
13 juillet 2013
Dernière connexion
13 février
  Publié: 28 févr 2015 à 06:54
Modifié:  28 févr 2015 à 07:14 par Philippe
Citer     Aller en bas de page

Et si l'on définissait pour une fois les lecteurs

Le lecteur passionné

Ainsi lecteur tu aimes la poésie, ou tu prétends en tout cas l'aimer. Tu parles de Baudelaire que tu aimes, et de bien d'autres poètes que tu aimes aussi. Ô, tu admires tant ces grands auteurs. Le résultat c'est que ton amour de la poésie ressemble à de la mauvaise littérature. Je dis mauvaise parce qu'elle n'est en rien personnelle. Si tu connaissais les procédés mentaux des lettres modernes tu essaierais, pour éliminer le fardeau de sa culture, d'intercepter le courant émotionnel qui naît chez le poète, avant que ce courant ne parvienne à ce complexus de résonateurs littéraires. Et tu entendrais alors peut-être la note tellement personnelle qui étouffe parmi tant de sérénades étrangères, et moi, j'aimerais peut-être enfin ton amour de la poésie.


Philippe

  Un seul amour pour savoir où l'on vivra, plusieurs maisons pour ne pas savoir où l'on mourra.
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
670 poèmes Liste
14561 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 1er mars 2015 à 14:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
Ce portrait là est un des plus juste et il peut s'appliquer à quasiment tout le monde.



On des traits communs et des singularités...heureusement

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
670 poèmes Liste
14561 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 1er mars 2015 à 14:31 Citer     Aller en bas de page

Citation de Philippe
Et si l'on définissait pour une fois les lecteurs

Le lecteur passionné

Ainsi lecteur tu aimes la poésie, ou tu prétends en tout cas l'aimer. Tu parles de Baudelaire que tu aimes, et de bien d'autres poètes que tu aimes aussi. Ô, tu admires tant ces grands auteurs. Le résultat c'est que ton amour de la poésie ressemble à de la mauvaise littérature. Je dis mauvaise parce qu'elle n'est en rien personnelle. Si tu connaissais les procédés mentaux des lettres modernes tu essaierais, pour éliminer le fardeau de sa culture, d'intercepter le courant émotionnel qui naît chez le poète, avant que ce courant ne parvienne à ce complexus de résonateurs littéraires. Et tu entendrais alors peut-être la note tellement personnelle qui étouffe parmi tant de sérénades étrangères, et moi, j'aimerais peut-être enfin ton amour de la poésie.


Philippe



Philippe ...je crois que ce profil du lecteur passionné soit lié de quelque façon à ta lettre ouverte...
Je ne sais pas que répondre, en effet.
Je parle même trop de mon incapacité de vibrer en lisant des reproductions baudeleriennes, etc.
Pour moi c'est un peu apprécier on and on les meubles des maisons décorées suivant le bon goût d'autrefois.
Moi, j'aime visiter les châteaux, les musés, mais ma maison...ma poésie est un mélange tout personnel et individuel , j'espère, de mon vécu, de mon temps.
Mon idée du lecteur est donc lié à son regard , à sa formation et il y tant des lecteurs juste comme maintes sont nos expériences de vie.

Merci !

lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
21273 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 1er mars 2015 à 14:36 Citer     Aller en bas de page

Le lecteur/la lectrice en diagonale
Boulimique il/elle ratisse tout ce qui se publie, semant des commentaires gentils mais parfois si fades et superficiels que souvent il est en total contresens. Se contente d'un émoticône pour aller plus vite et voler vers d'autres textes. Ou bien, le (ou la) compassionnel(le) qui réconforte tous les auteurs de poèmes tristes tel(le) un brave volontaire de l'armée du salut. Donne envie de se pendre.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
670 poèmes Liste
14561 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 1er mars 2015 à 14:49 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
Le lecteur/la lectrice en diagonale
Boulimique il/elle ratisse tout ce qui se publie, semant des commentaires gentils mais parfois si fades et superficiels que souvent il est en total contresens. Se contente d'un émoticône pour aller plus vite et voler vers d'autres textes. Ou bien, le (ou la) compassionnel(le) qui réconforte tous les auteurs de poèmes tristes tel(le) un brave volontaire de l'armée du salut. Donne envie de se pendre.



Oui, Aude si on va relire nos comments, nous avons tous pêché, ayant tous la tendance à devenir une agony aunt... des consolatrices des affligé(e)s...
C'est vrai aussi que tu t'en sors avec quelque chose de différent, souvent

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Philippe


La poésie n'a pas d'autre but qu'elle-même. (Charles Baudelaire)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1125 commentaires
Membre depuis
13 juillet 2013
Dernière connexion
13 février
  Publié: 1er mars 2015 à 15:14 Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea belga

Citation de Philippe
Et si l'on définissait pour une fois les lecteurs

Le lecteur passionné

Ainsi lecteur tu aimes la poésie, ou tu prétends en tout cas l'aimer. Tu parles de Baudelaire que tu aimes, et de bien d'autres poètes que tu aimes aussi. Ô, tu admires tant ces grands auteurs. Le résultat c'est que ton amour de la poésie ressemble à de la mauvaise littérature. Je dis mauvaise parce qu'elle n'est en rien personnelle. Si tu connaissais les procédés mentaux des lettres modernes tu essaierais, pour éliminer le fardeau de sa culture, d'intercepter le courant émotionnel qui naît chez le poète, avant que ce courant ne parvienne à ce complexus de résonateurs littéraires. Et tu entendrais alors peut-être la note tellement personnelle qui étouffe parmi tant de sérénades étrangères, et moi, j'aimerais peut-être enfin ton amour de la poésie.


Philippe



Philippe ...je crois que ce profil du lecteur passionné soit lié de quelque façon à ta lettre ouverte...
Je ne sais pas que répondre, en effet.
Je parle même trop de mon incapacité de vibrer en lisant des reproductions baudeleriennes, etc.
Pour moi c'est un peu apprécier on and on les meubles des maisons décorées suivant le bon goût d'autrefois.
Moi, j'aime visiter les châteaux, les musés, mais ma maison...ma poésie est un mélange tout personnel et individuel , j'espère, de mon vécu, de mon temps.
Mon idée du lecteur est donc lié à son regard , à sa formation et il y tant des lecteurs juste comme maintes sont nos expériences de vie.

Merci !

lilia



Merci pour ta double réponse,

Je t'assure que cette description de "lecteur potentiellement passionné" n'a rien à voir avec un de mes textes, je voulais seulement stigmatiser ces lecteurs qui répondent a tort et à travers sous des textes qu'ils ne comprennent pas!
J'en fait partie en fait

Mais il est vrai que c'est souvent difficile de séparer le narrateur de l'auteur, Ishtar l'a prouvé il y a peu :"Un inconnu pourrait penser que je suis la femme la plus malheureuse du monde au vu de m'es écrits ; et pourtant, je vis des moments de bonheur intenses... Mais je ne sais pas les écrire. "

Philippe

  Un seul amour pour savoir où l'on vivra, plusieurs maisons pour ne pas savoir où l'on mourra.
Page : 1 [2] 3 4 5 6 7 ... 15 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 21042
Réponses: 293

Page : 1 [2] 3 4 5 6 7 ... 15

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 954/13045

8.5%
 
 81 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.8%
 
 74 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5.1%
 
 49 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.7%
 
 150 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.9%
 
 104 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.3%
 
 184 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

30.9%
 
 295 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0848] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.