Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 15
Invisible : 0
Total : 17
· Miette · ori
13210 membres inscrits

Montréal: 21 sept 20:13:43
Paris: 22 sept 02:13:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Au coeur de l'hiver Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 17 nov 2015 à 12:24 Citer     Aller en bas de page

Au cœur de l'hiver

Debout sous la porte cochère
Aux passants je tendais la main.
D'un nanti j'étais le contraire
La faim, la soif sur mon chemin,

Je voulais faire bonne chère
Reprendre visage humain.
Debout sous la porte cochère
Aux passants je tendais la main.

Au soir venu dans mon carton
Je rêvais d'un bon feu dans l'âtre
Où rissolait un caneton
Servi sur un beau plat d'albâtre,

Mais je déjeunais d'un croûton
Imprégné d'un peu d'eau saumâtre.
Au soir venu dans mon carton
Je rêvais d'un bon feu dans l'âtre.

Je suis mort au cœur de l'hiver
Les pieds ancrés dans la détresse
Le corps nu, sous un manteau vert
Tout seul, dans mon coin, sans noblesse,

Pas de linceul bordé de vair
Juste le nez dans mon ivresse.
Je suis mort au cœur de l'hiver
Les pieds ancrés dans la détresse.

(triduel)

 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
3336 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 17 nov 2015 à 12:44 Citer     Aller en bas de page



Tristement beau..
un bel écrit, merci Vénusia

 
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 17 nov 2015 à 12:52 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lilania


Tristement beau..
un bel écrit, merci Vénusia


merci la rudesse de l'hiver approche à grands pas et le sort des sans abri est précaire.
belle soirée

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 17 nov 2015 à 13:32
Modifié:  17 nov 2015 à 13:34 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup le texte et le thème. Bravo
J'aimerai écrire comme toi sur ce sujet important
Merci

 
*bulle de mer*


Un ami, c'est quelqu'un qui vous connaît bien et qui vous aime quand même
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
342 commentaires
Membre depuis
29 septembre 2009
Dernière connexion
9 août 2018
  Publié: 17 nov 2015 à 13:33 Citer     Aller en bas de page

Ça fait froid au cœur...
´´les pieds ancrés dans la détresse ´´

Terriblement touchant

  Bulle de mer bulle d'océan
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
562 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 17 nov 2015 à 13:44 Citer     Aller en bas de page

Vénusia
Un très beau texte. Isl s'appelaient...nous ne le sauront jamais
Combien sont ils? et cet hiver encore combien revivront le célèbre conte d'Andersen.
Par ce biais rendons hommage à tous ces bénévoles qui savent que tendre la main à son prochain n'est pas un geste vain. (Une pensée particulière à mon amie de longue date Lucette qui passe la plupart de son temps à aider les autres dans son association .)
Merci du partage
Amitiés et bonne soirée.
Fleur

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
213 poèmes Liste
4377 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 17 nov 2015 à 13:58 Citer     Aller en bas de page

Touchant
J'aime bien les répétitions de tes strophes

 
coeursolitaire62


L'école de la vie n'a point de vacances
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
720 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2006
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 17 nov 2015 à 14:03 Citer     Aller en bas de page

Merci de ce partage Vénusia
Très bel écrit émouvant pour ces personnes qui n'ont plus rien.
Et continuons à penser à eux même dans ces tristes moments



Mik.

  La vie c'est comme une balle de Ping-Pong.Il faut savoir rebondir, afin de retrouver le sourire, avant que ne retentisse le gong!
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
3443 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 17 nov 2015 à 15:48 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Vénusia,

Un poème très émouvant qui m'a touché.

J'ai également apprécié la forme (triduel)

Un beau travail de composition et un sujet fort.

Magnifique !

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Kish
Impossible d'afficher l'image
Vous cherchez l'amour, allez au lycée!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
34 commentaires
Membre depuis
10 septembre 2015
Dernière connexion
7 octobre 2017
  Publié: 17 nov 2015 à 16:35 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème. Bravo pour cette belle plume

 
Kish
Impossible d'afficher l'image
Vous cherchez l'amour, allez au lycée!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
34 commentaires
Membre depuis
10 septembre 2015
Dernière connexion
7 octobre 2017
  Publié: 17 nov 2015 à 16:35 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème. Bravo pour cette belle plume

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8618 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 18 nov 2015 à 02:01 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Vénusia,

Un texte triste, les répétitions pourraient montrer qu'on n'a pas fini de presque s'habituer à les voir.

Catherine

 
Unusual

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
224 commentaires
Membre depuis
7 septembre 2015
Dernière connexion
27 mars 2017
  Publié: 18 nov 2015 à 02:55 Citer     Aller en bas de page

Aussi triste que beau...

Bonne journée

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
206 poèmes Liste
11299 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 18 nov 2015 à 03:06 Citer     Aller en bas de page

Tout a été dit dans les commentaires précédents, VENUSIA, belle pensée pour eux, merci

  ISABELLE
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15606 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 18 nov 2015 à 10:12 Citer     Aller en bas de page

très bel écris

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
175 poèmes Liste
1782 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 18 nov 2015 à 13:43 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir VENUSIA,

Sujet qui revient en hiver chaque année
Et que tu as bien joliment raconté.

Comment peut on mourir encore de faim de froid
Dans notre pays ...pourquoi ?
Chacun chez soi...chacun pour soi
La misère humaine sous les portes cochères
Laisse souvent indifférent
Pendant que nos frigos débordent
De denrées alimentaires
Des SDF n'ont rien
A se mettre sous la dent.
C'est attristant ! !

Bisous - Muscade








  MUSCADE
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 18 nov 2015 à 16:16 Citer     Aller en bas de page

Je vous remercie de votre passage, sous mes mots, mais le coeur me manque de vous répondre, chacun, à mon habitude.
Les sans abris est aussi une plaie de notre société, qui chaque année , s'agrandit , se creuse un peu plus.
Je ne sais que vous répondre d'autre, sinon que j'espère que ce texte ne vous aura pas laissé indifférent, non pour sa teneur, en elle même, mais aura éveillé chez vous, une fibre qui vous fera tendre la main à ceux qui en ont besoin.
Je vous souhaite une bonne soirée, au coin du feu.
Amicalement

 
alweg Cet utilisateur est un membre privilège


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
1329 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 20 nov 2015 à 00:20 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Vénusia. Un très beau poème. J' aime beaucoup la finesse de ta plume. Le temps maussade accentue la misère du monde.....

Amitiés

Alweg

  alweg
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 20 nov 2015 à 02:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de alweg
Bonjour Vénusia. Un très beau poème. J' aime beaucoup la finesse de ta plume. Le temps maussade accentue la misère du monde.....

Amitiés

Alweg


merci , ma plume peut être aussi incisive que douce tout dépend du sujet
le monde est plein de misère, cachée ou étalée au jour
belle journée
amitié

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
773 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 20 nov 2015 à 11:44 Citer     Aller en bas de page

absolument magnifique et tellement émouvant!

merci Vénusia pour ce remarquable et talentueux partage,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette

 
Vincendix

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
361 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2015
Dernière connexion
21 novembre 2016
  Publié: 20 nov 2015 à 15:29 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème, et dans la forme et dans le fond.
Un drame que ces pauvres gens qui tendent la main, mais s'il y a de la misère c'est parce qu'une poignée de nantis monopolise les richesses, du haut de leur "donjon", ils ne veulent pas voir cette misère.

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1365
Réponses: 31
Réponses uniques: 20
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0542] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.