Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 67
Invisible : 0
Total : 68
· Tychilios
13267 membres inscrits

Montréal: 19 oct 21:07:40
Paris: 20 oct 03:07:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Signes du Cancer Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 11 déc 2015 à 07:57
Modifié:  11 déc 2015 à 07:58 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

S'il m'a jeté un sort
rejeté les accords
qu'il me remette à bord
mon corps ancré me mord

J'en ai perdu la foi
la trame de ma voix
Même goût de la joie
mes souvenirs s'y noient

On oublie Epicure
après autant de cures,
les vêtements de bure
sur la peau, des figures

Mes cheveux font des loques
cherchent la force en stock
Quelques électrochocs
mais fragile est la coque

La cellule vaincue
crabe s'en est repue
il reste convaincu,
du fil corrompu

Minute point à l'heure
assommant le broyeur
son doigt accusateur
engloutira son heurt

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15666 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 11 déc 2015 à 10:18 Citer     Aller en bas de page

un sujet sensible
très bien traite
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1291 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
9 octobre
  Publié: 11 déc 2015 à 11:01 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Cath,

Ton poème est très émouvant ; d'autant plus que ça me semble toujours difficile d'évoquer la maladie avec des mots. Le titre est bien trouvé également.
Amitiés
Alexandre.

 
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 11 déc 2015 à 11:39 Citer     Aller en bas de page


je me suis vue et pourtant je ne suis pas de ce signe
belle soirée

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 11 déc 2015 à 11:50 Citer     Aller en bas de page

>Laure
Oui, comme tu dis. Les copines qui passent pas là effectivement font tout pour ne rechuter. Le crabe peut se révéler très gourmand.

>Mido
Comme tu le dis, sujet sensible presque tabou, parfois.
Un sujet brûlant. Il vaut mieux ne pas côtoyer le crabe.

>À le
Ben, écoute, bien que je ne sois pas moi-même concernée par cette maladie, les mots me sont venus "comme ça", sans calcul.
Merci pour ton soutien dans ces maux.

>Vénusia
Vi, c'est normal, j'évoquais plutôt la mal-à-dit.
Merci de ta visite.

 
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
352 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 11 déc 2015 à 13:02 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Cat,
brrrr ... un texte qui fait froid sans le dos. Personne n'est à l'abri de cette saloperie. C'est courageux d'en avoir fait un poème.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 12 déc 2015 à 03:39 Citer     Aller en bas de page

Merci,
C'est tout gentil comme retour. Fuyons le crabe avant qu'il ne nous rattrape.

Bises
Catherine

 
alweg Cet utilisateur est un membre privilège


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
1329 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 16 déc 2015 à 04:49 Citer     Aller en bas de page


Un écrit courageux Catherine. Ce Courage nécessaire face à ce foutu mal tueur.

"Croître pour croître est la philosophie du cancer" Jasper Fforde

Amitiés

Alweg

  alweg
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 16 déc 2015 à 06:50 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Alweg,

Merci pour ton passage. Je vais méditer sur la citation.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 847
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0453] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.