Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 112
Invisible : 0
Total : 112
13267 membres inscrits

Montréal: 20 oct 02:21:07
Paris: 20 oct 08:21:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Uzi Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 17 déc 2015 à 11:57
Modifié:  24 déc 2015 à 08:15 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Ils n'ont pas de frontières
connaissent bien la guerre
et les gardes-frontières
au sein de l'étage errent

Les fondamentalistes
en soi, dressent des listes
des discours mentalistes
aux siècles fatalistes

Qu'importe sédition,
puisqu'on a l'occasion
pas de coalitions
les « autres » sont abjections

Ils posent des jalons
de nouvelles maisons
Pas question d'abandon
au goût de ces colons

« Toute intention de paix
Nous nous mettrons en biais,
on vous tient au harnais
Hé, bien tenez-vous prêts »

 
Unusual

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
224 commentaires
Membre depuis
7 septembre 2015
Dernière connexion
27 mars 2017
  Publié: 23 déc 2015 à 05:08 Citer     Aller en bas de page

Avec comme quotidien la misère et la guerre,
Aucune chance de faire un jour machine arrière,
Votre destin est lié à des moeurs incendiaires,
Il ne reste plus pour vous qu'à faire vos prières...

Hélas...
Bonne journée

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 23 déc 2015 à 09:02 Citer     Aller en bas de page

>Adameve
>Unusual

Misère, misère, trop de fusils, trop de uzi.

A bientôt,
Catherine

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
252 poèmes Liste
8635 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 18 févr 2017 à 03:00 Citer     Aller en bas de page

bonjour CAT,

je me suis arrété par hasards
sur ce joli texte, qui demanderait des développements.
4 vers me titillent de questions.

Qu'importe sédition, (si j'ai bien compris, ce besoin de lieu de libertés religieuses hors des carcans de l'argent, ce rêve comme le fut pour nous français la naissance de notre idéal de république, cette révote combattu par des interets d'autorités établies, cette insurrection que pour des raisons difficilement perçues, une autre résistance de forme de vie que partage israel, avec des violences de reciprocités, en algérie les colons ne pouvaient pas rester, pourtant la population les savaient nécessaires, j'ai fais un texte sur le loup et les agneaux, où les agneaux sont les plus forts, sinon pour la vérité il est choisi de mourrir jusqu'au dernier comme dans le vercors)
puisqu'on a l'occasion (je ne comprends pas le sens de ce vers)
pas de coalitions (en parlant de quel camp)
les « autres » sont abjections (c'est surtout une culture médiatique)

je te prie CAT d'excuser ce regard décalé.
SAM

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 18 févr 2017 à 07:29 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sam,

Merci pour ta lecture sur d'anciens textes.

La coalition impossible ? Des deux côtés puisque la partition de 1967 a été impossible d'un côté puis de l'autre. Les deux côtés du mur ont trop à perdre.
La haine en Israël n'est pas du tout médiatique, elle est viscérale. Le pays est de type théocratique, ce qui n'est pas rien. Tout y est dogmatique, d'ailleurs, l'extrême droite prend de plus en plus d'ampleur et a gagné plusieurs ministères.

Perso, je pense que d'ici quelques temps, la Cisjordanie et Gaza n'existeront plus, et c'est pas Trump qui s'y trompe.

L'Algérie est un autre problème. Les colons ont eu leur part de nécessité mais dans un contexte où l 'on pense que l'un est supérieur à l'autre et que tout est fait pour que ça dure, c'est bien logique. Je pense de mon côté que tout peuple doit disposer de lui-même. J'imagine, vu tes écrits, que tu penses la même chose. Après, certainement que la France aurait dû négocier une transition et/ou pourquoi créer avec ses anciennes colonies un traité de type Commonwealth au lieu de transbahuter des valises noires pleine de fric pour maintenir des dictateurs au pouvoir et faciliter/financer des élections ?

Catherine

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 656
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0323] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.