Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 40
· William Valant
Équipe de gestion
· Maschoune · Catwoman
13085 membres inscrits

Montréal: 20 juin 01:25:18
Paris: 20 juin 07:25:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Face à la mer Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
FREDER


Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
219 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2015
Dernière connexion
24 février
  Publié: 17 jan 2016 à 06:05
Modifié:  9 nov 2017 à 06:26 par FREDER
Citer     Aller en bas de page



Je veux mourir les yeux ouverts,
L'âme repue, face à la mer,
Le doigt pointé vers l'horizon,
Le regard fier, sans déraison.

Je veux sentir le vent du large,
Se promenant parmi les barges,
Porter les embruns maritimes
Jusqu'à mon chevet, si intime.

Je veux finir où j'ai rêvé
Finir ma vie inachevée,
Tenter de forcer le passé
À me laisser seul, apaisé.

Je veux cueillir les fleurs du pré,
Le long de la côte ensablée,
Les réunir en un bouquet
Couronné de lisses galets.

Je veux parler à un ami,
Lui confier mes pensées enfouies,
Qu'il les ressortent quand l'oubli
M'aura par le fond englouti.

Je veux goûter à la fontaine
L'eau où se mirait mon visage,
Retrouver l'image sereine
De l'enfance avant le vieil âge.

Je veux que les arbres se penchent,
Plongent mes pas dans la pénombre,
Que les feuilles tombant des branches
Parsèment la route en grand nombre.

Je veux parcourir les chemins
Qui mènent à l'autre bout du temps,
Une page, un vieux parchemin
Où s'écrivent mes joies d'enfant.

Je veux entendre dans la brume
Voler les oiseaux de passage,
Que mes derniers jours se consument
D'amour pour les lointains rivages.

Je veux avancer dans le sable
Où, enfant, je plongeais les mains,
Verser ma peine dans les vagues,
Mes larmes perlées dans ce bain.

Je veux offrir mes derniers mots
À Dieu, en guise de cadeau.
Puisse-t-il pardonner mes fautes
Et m'accueillir comme son hôte.

Je veux que mes cendres se mêlent
Au train des ondes les plus belles,
Qu'ici mes proches se recueillent
Loin du sépulcre et ses cercueils.

Je veux remplir mes yeux d'étoiles,
Assis sur le bord de la dune,
Qu'à nouveau l'aube se dévoile,
Une dernière fois, juste une.

Je veux dormir quand vient la nuit,
Quand le silence s'établit,
Laisser le flot des souvenirs
Noyer mon chagrin de soupirs.

Et puis partir au petit jour,
Quand la lune laisse son tour
Au soleil levant enflammé
Par de perçants rayons dorés.

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
11040 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 juin
  Publié: 17 jan 2016 à 06:13 Citer     Aller en bas de page

Jolie prière FREDER, je te souhaite la réalisation de tes volontés

Amicales pensées

  ISABELLE
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 17 jan 2016 à 09:55 Citer     Aller en bas de page

Je veux remplir mes yeux d'étoiles,
Assis sur le bord de la dune.
Qu'à nouveau l'aube se dévoile,
Une dernière fois, juste une.

Je veux dormir quand vient la nuit,
Quand le silence s'établit,
Laisser le flot des souvenirs
Noyer mon chagrin de soupirs.

Et puis partir au petit jour,
Quand la lune laisse son tour
Au soleil levant enflammé
Par de perçants rayons dorés.

j'aime particulièrement ces strophes, de bien belles images sous ta plume
belle soirée

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
230 poèmes Liste
15375 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 17 jan 2016 à 10:08 Citer     Aller en bas de page

un écris sublime

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
437 poèmes Liste
21682 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 17 jan 2016 à 10:58 Citer     Aller en bas de page

Ah ! J'aime, une prière que je partage et puis parler de la mer, moi qui suis née dans une ville où le port est fort connu et comme je suis née en mars donc du signe des poissons, je ressens l'appel du large.
Un bien joli poème, même s'il offre un peu de tristesse.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
ticia


petit ange qui me guide, ne m abandonne pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1510 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2011
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 17 jan 2016 à 11:46 Citer     Aller en bas de page

Un très joli poème sous forme de prière..
Merci

  aime la vie même si elle te deçoit
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
2699 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 17 jan 2016 à 13:49
Modifié:  17 jan 2016 à 13:58 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Freder

Et bien tu m'as embarqué dans ton monde.
Ce n'est pas la première fois.
Et je veux bien aussi finir comme çà. L’âme ... fière face à la mer.

Citation de Freder

Je veux mourir les yeux ouverts,
L'âme repue, face à la mer,
Le doigt pointé vers l'horizon,
Le regard fier, sans déraison.



Bravo
Christophe


 
Rosi

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
143 poèmes Liste
1381 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2014
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 17 jan 2016 à 17:04 Citer     Aller en bas de page

  L'écriture est le chemin, vers l'espoir et la sagesse
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4180 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 18 jan 2016 à 05:10 Citer     Aller en bas de page

Bravo FREDER pour ce beau poème
Mais surtout reste avec nous pour notre grand plaisir.

Amicalement
ulm47

  Poésie, la vie entière
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
281 poèmes Liste
4933 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 18 jan 2016 à 13:26 Citer     Aller en bas de page

Il y a du vague à l'âme, très beau poème malgré le sujet qui nous rend mélancolique.

Yvon

  YD
FREDER


Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
219 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2015
Dernière connexion
24 février
  Publié: 18 jan 2016 à 14:23 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous pour vos commentaires. Ça me touche infiniment.

ode3117, je suis moi-même du signe du poisson et ressens aussi parfois l'appel de la mer (même si je suis loin de la côte).

Ce poème fait référence à un tableau d'un peintre allemand CD Friedrich intitulé "Le voyageur contemplant une mer de nuages". Je m'en suis inspiré en mariant légèreté et gravité.

Amitiés.

 
Pyerre

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
664 commentaires
Membre depuis
13 janvier 2016
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 24 jan 2016 à 07:18 Citer     Aller en bas de page

Je veux mourir les yeux ouverts,
L'âme repue, face à la mer ,
Le doigt pointé vers l'horizon,
Le regard fier, sans déraison...

Magnifique FREDER...!!!

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1256
Réponses: 11
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Les poètes tristes (Tristes)
Auteur : Xenia
Vivre À Côté De Sa Vie (Amour)
Auteur : MUSCADE
La Passante (Amour)
Auteur : Y.D
Je voulais (Tristes)
Auteur : Ale
Oui...c'était bien. (Tristes)
Auteur : chehrazad
Roses d'Équateur (Tristes)
Auteur : Aude Doiderose
Nuit blême au coeur du bonheur (Amour)
Auteur : Ombline
Mes très chers disparus (Tristes)
Auteur : josette
La Colombe Poignardée (Tristes)
Auteur : La Brune Colombe
Métal noir (Tristes)
Auteur : Chevalier Liqueur
désert (Tristes)
Auteur : gillesdepont
Douloureux souvenir (Tristes)
Auteur : josette
Parures de peau... (Amour)
Auteur : Solveig
Café Noir (Amour)
Auteur : MUSCADE
Le test de Cupidon (Amour)
Auteur : PA...

 

 
Cette page a été générée en [0,0647] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.