Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 8
Invisible : 0
Total : 8
13259 membres inscrits

Montréal: 16 oct 20:36:13
Paris: 17 oct 02:36:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: La nuit de Jeffroy (à Roger Tibbart) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 3 nov 2014 à 01:28
Modifié:  3 nov 2014 à 13:45 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Nuit d’effroi sur la dune
Un soir de si trouille
Pitres par ici grouillent
Il va en griller une

Mais c’est un cul gelé
Alors il veut rentrer
Chez lui, c’n’est pas si près
Le fond de l’air est frais

Dommage, ça ambiante
Lumières, écran géant
La sono sur la plage
Tout est fait pour la transe

Jeffroy roule en voiture
Peu de monde en déroute
Mais que voit-il, il doute
Croisé à son volant ?

Il fait froid dans le dos
Le clown démoniaque
Jeffroy glisse sur plaque
L’auto fait culbuto

Ce texte est dédié à un auteur que j'apprécie : Roger Tibbart
Je me suis aperçue qu'il a disparu de la liste des participants et il me manque !
Voilà, pour les effusions.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15660 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 3 nov 2014 à 09:34 Citer     Aller en bas de page

un univers crée
par l'aisance de ta plume

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15488 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 3 nov 2014 à 11:07 Citer     Aller en bas de page

Un poème de circonstance et d'actualité...

triste fin......................

Alex

 
Shaim


Prends soin de toi et de ta plume, et accouche sur papier tes envies, tes joies et ton amertume....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
3485 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2013
Dernière connexion
12 juillet 2018
  Publié: 3 nov 2014 à 12:03 Citer     Aller en bas de page

Joli jeux de mots dans cette histoire arrivant trop souvent.
J'espère qu'il n'a pas renversé personne derrière le volant.
Mais si le démon est venu le conduire sur la rivière Styx
était-il un saint ou aurait-il fait trop de choses illicites ?

Prends soin de toi



Sincèrement,

  Celui qui se se crée dans cette succession de moments donnés
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23529 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 3 nov 2014 à 13:27 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Catherine,

Une jolie lecture avec des jeux mots que j'ai adoré lire, une encre qui ne cesse de me surprendre a chacune de mes lectures
C'est un très beau sujet également.

Toutes mes plus sincères amitiés
James



  Membre de la Société des poètes Français.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 3 nov 2014 à 13:43 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Ce poème est un texte en hommage à Roger Tibbart qui m'a inspiré ce style.
Parce où qu'il est mon ami Roger (à prononcer avec l'accent pied noir, pour me faire rire) ?
Tiens, je vais le préciser quelque part.

J'ai voulu écrire sur un sujet insensé - les clowns circulant en ville, qui font peur aux gens voire les provoque violemment physiquement... Etonnant en termes de pratique.

Merci pour vos mots, et compassion devant un phénomène incompréhensible (enfin, pour moi).

Mes amitiés à tous les 4,
Cath


 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 3 nov 2014 à 14:34
Modifié:  3 nov 2014 à 14:35 par Sybilla
Citer     Aller en bas de page


Bonsoir chère Catherine,

Merci pour cette très belle poésie pour Roger un de tes amis !
De superbes métaphores chère amie !
Ces clowns qui sont des malfrats d'un nouveau type sont assez effrayants pour tout le monde ! Bravo d'avoir abordé un tel thème en ton poème !
Ta plume ne cesse d'émerveiller tous ceux qui te lisent !!!
Chapeau bas !


Toutes mes amitiés les plus sincères

Belle soirée !
Sbilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
351 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 4 nov 2014 à 01:08
Modifié:  4 nov 2014 à 01:10 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Cat
Aujourd'hui les clowns ne font plus rire les enfants lesquels n'ont plus peur des sorcières.
Les temps changent, ma chère Cat, mais l'étang reste...
C'est sympa de rendre hommage à un de ceux qui sévit ici.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 4 nov 2014 à 14:34 Citer     Aller en bas de page

>Sybilla
Oui, Roger T., je me demande bien où il est passé !
Roger, reviens !

>Pichardin
Oui, il m'a influencé - ce style. Je ne veux pas la parodier, bien entendu, ce ne serait pas rendre hommage à son humour inspiré. Mais lé où, au fait ?

Merci bien pour vos commentaires, pour un clown qui fait grise mine.

Catherine

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
752 poèmes Liste
22130 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 21 nov 2014 à 15:17 Citer     Aller en bas de page

Bel hommage, moi aussi j'aime Roger (platoniquement bien sûr) et en effet je ne vois plus ses publications ces derniers temps ! Where are you Roger ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 21 nov 2014 à 18:48 Citer     Aller en bas de page

Aude,

C'est la question que je me pose... Où est-il. Je me dis qu'à un moment, il va bien réapparaître... J'attends, j'attends, Charles attend...

Catherine

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 921
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0666] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.