Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 39
Invisible : 0
Total : 43
· Lis tes ratures · Y.D · Lapoètesse
Équipe de gestion
· Bestiole
13013 membres inscrits

Montréal: 17 oct 12:49:00
Paris: 17 oct 18:49:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Ce qu'il reste de moi Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
187 poèmes Liste
9917 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 11 févr 2016 à 05:42 Citer     Aller en bas de page

Il ne reste de moi qu’ombres sur mon visage
Qu’aurait dessinées là un peintre de passage
Effleurant de pastel mes joues devenues blêmes
Evidées et lassées d’attendre qu’on les aime.

Et mes bras ne sont plus que des haubans fragiles
N’ayant guère à brasser que des vents inutiles
Battant pavillon vide sur des mers d’amertume
Fatigués d’encaisser des revers d’infortune.

Et mon corps dévasté, mon cœur abandonné
Ne savent plus qu’aimer c’est aussi se donner.
Ce qu’il reste de moi est une coque vide
Errant parmi la foule dans une peau livide.

  ISABELLE
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
263 poèmes Liste
4466 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 11 févr 2016 à 09:36 Citer     Aller en bas de page

j'espère et souhaite que cet état d'âme est fictif, si ce n'est pas le cas il faut puiser en toi l'énergie de rebondir même bien sur les conseilleurs ne sont pas les payeurs je ne sais quoi te dire de plus

Amitiés

Yvon

  YD
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
187 poèmes Liste
9917 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 11 févr 2016 à 09:40 Citer     Aller en bas de page

Citation de Y.D
j'espère et souhaite que cet état d'âme est fictif, si ce n'est pas le cas il faut puiser en toi l'énergie de rebondir même bien sur les conseilleurs ne sont pas les payeurs je ne sais quoi te dire de plus

Amitiés

Yvon



Merci YVON, n'en dis pas plus, que tu sois passé par là et que tu aies commenté mon poème me touche déjà beaucoup !

Amicales pensées

  ISABELLE
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
14281 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 11 févr 2016 à 10:38 Citer     Aller en bas de page

bouleversant

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
187 poèmes Liste
9917 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 11 févr 2016 à 11:28 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
bouleversant



Merci à toi MIDO ; je suis touchée ...

Amicales pensées

  ISABELLE
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


Il y a l’ocean dans chaque goutte d’eau, Il y a un roman dans chacun de tes mots. Shovnigorath
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
268 poèmes Liste
1805 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 11 févr 2016 à 12:17 Citer     Aller en bas de page

Alors là, Isabelle, je suis bluffé !!!!!!! je n'ai jamais rien lu d'aussi beau (j'ai de drôles de progrès à faire, dis donc)
c'est un COUP DE CŒUR !!!!!
je ne sais pas embrasser quelqu'un avec des mots pour luire combien c'est beau mais le cœur y est !!!!!!
Amicalement
Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Mat89


Sans l'amour, que la vie peut être triste.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
316 commentaires
Membre depuis
12 février 2015
Dernière connexion
2 juillet 2017
  Publié: 11 févr 2016 à 14:24 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Isa, je me range de l'avis de Sylvain, ce poème est absolument magnifique, et va dans mes favoris sans hésitation. Merci pour ce moment d'émotions. Amitiés Matthieu.

  Mat89
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
187 poèmes Liste
9917 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 11 févr 2016 à 14:41 Citer     Aller en bas de page

Citation de Shovnigorath
Alors là, Isabelle, je suis bluffé !!!!!!! je n'ai jamais rien lu d'aussi beau (j'ai de drôles de progrès à faire, dis donc)
c'est un COUP DE CŒUR !!!!!
je ne sais pas embrasser quelqu'un avec des mots pour luire combien c'est beau mais le cœur y est !!!!!!
Amicalement
Sylvain



Ouh la la Sylvain tu me gâtes !!! Tu vas me faire rougir devant tant de compliments

En tout cas merci à toi d'être fidèle à mes mots

Amicales pensées vers toi

Citation de Mat89
Bonsoir Isa, je me range de l'avis de Sylvain, ce poème est absolument magnifique, et va dans mes favoris sans hésitation. Merci pour ce moment d'émotions. Amitiés Matthieu.



Merci merci merci beaucoup Matthieu, je suis là aussi très touchée par ton retour

Amicales pensées

  ISABELLE
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
324 poèmes Liste
3216 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 12 févr 2016 à 18:28 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Isabelle,
c'est très triste mais c'est très beau.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Pyerre

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
664 commentaires
Membre depuis
13 janvier 2016
Dernière connexion
29 août
  Publié: 12 févr 2016 à 18:53 Citer     Aller en bas de page

Toujours autant de talent Isabelle...pour les poèmes tristes, les poèmes d'amour...ou les érotiques...je les aime tous autant...!!!
Pyerre

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
187 poèmes Liste
9917 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 13 févr 2016 à 03:20 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pichardin
Bonsoir Isabelle,
c'est très triste mais c'est très beau.
Amicalement
Pichardin



Merci PICHARDIN d'avoir apprécié ces vers

Amicales pensées

Citation de Pyerre
Toujours autant de talent Isabelle...pour les poèmes tristes, les poèmes d'amour...ou les érotiques...je les aime tous autant...!!!
Pyerre



Merci Pyerre, c'est gentil à toi, je suis touchée

Amicales pensées

  ISABELLE
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
405 poèmes Liste
21003 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 14 févr 2016 à 12:23
Modifié:  14 févr 2016 à 12:25 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Tu dépeins tellement bien tes états d'âme avec des mots qui font frissonner.
J'espère que les couleurs te reviendront, tu dois être si jolie dans la lumière
Bises amicales ODE 31 - 17
Il reste toujours de la beauté même sur le gris de notre vie et de nos peines.

  OM
ΛsρhyX


S'entailler du monde...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
127 commentaires
Membre depuis
20 décembre 2015
Dernière connexion
19 mars 2017
  Publié: 14 févr 2016 à 12:33 Citer     Aller en bas de page


Une agréable lecture, parsemée d'esquisses et d'écume.

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
187 poèmes Liste
9917 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 14 févr 2016 à 14:33 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Tu dépeins tellement bien tes états d'âme avec des mots qui font frissonner.
J'espère que les couleurs te reviendront, tu dois être si jolie dans la lumière
Bises amicales ODE 31 - 17
Il reste toujours de la beauté même sur le gris de notre vie et de nos peines.



ODE je te remercie du fond du cœur pour ton si délicat et si charmant message

Amicales pensées

Citation de Tristanic
Un tableau très expressif, entre paysage et nature morte....
Le nu se devine, pudiquement !

Amitiés

Ttc



Merci TTC d'avoir laissé un commentaire si juste sous mes mots ...

Amicales pensées

Citation de Asphyx
Une agréable lecture, parsemée d'esquisses et d'écume.



Merci à toi ASPHYX d'être passé sous mes vers et de les avoir commentés

  ISABELLE
❀ninette1952


L'enfant qui ne joue pas n'est pas un enfant, mais l'homme qui ne joue pas a perdu à jamais l'enfant
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
428 commentaires
Membre depuis
9 février 2016
Dernière connexion
28 septembre 2017
  Publié: 14 févr 2016 à 15:08 Citer     Aller en bas de page

Très joli

  Il faudrait vivre ses rêves avant d'avoir trop de regrets
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
187 poèmes Liste
9917 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 15 févr 2016 à 01:29 Citer     Aller en bas de page

Citation de ninette1952
Très joli



Merci à toi

  ISABELLE
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
187 poèmes Liste
9917 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 16 févr 2016 à 05:45 Citer     Aller en bas de page

Citation de adameve


c est superbe

si belles métaphores

j'aime

mon coup d e coeur

je glisse des étoiles


Il ne reste de moi qu’ombres sur mon visage
Qu’aurait dessinées là un peintre de passage
Effleurant de pastel mes joues devenues blêmes
Evidées et lassées d’attendre qu’on les aime.

Et mes bras ne sont plus que des haubans fragiles
N’ayant guère à brasser que des vents inutiles
Battant pavillon vide sur des mers d’amertume
Fatigués d’encaisser des revers d’infortune.



Merci ADAMEVE, je suis touchée

Amicales pensées

  ISABELLE
Paul B'


Faire de demain un autre toujours.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
118 commentaires
Membre depuis
1er juin 2016
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 16 nov 2016 à 03:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune
Il ne reste de moi qu’ombres sur mon visage
Qu’aurait dessinées là un peintre de passage
Effleurant de pastel mes joues devenues blêmes
Evidées et lassées d’attendre qu’on les aime.

Et mes bras ne sont plus que des haubans fragiles
N’ayant guère à brasser que des vents inutiles
Battant pavillon vide sur des mers d’amertume
Fatigués d’encaisser des revers d’infortune.

Et mon corps dévasté, mon cœur abandonné
Ne savent plus qu’aimer c’est aussi se donner.
Ce qu’il reste de moi est une coque vide
Errant parmi la foule dans une peau livide.



Les hasards du hasard font que je tombe sur ce texte alors que je cherche à écrire une chanson sur un thème proche (vu d'un homme s'entend...)
J'aime beaucoup et j'ai donc....abandonné mon idée pour laquelle j'avais commencé à rédiger quelques phrases bien creuses en comparaison.
J'aime beaucoup parce-que tes vers sont parfaitement en équilibre entre "j'écris comme je suis" et "je suis comme j'écris"
"Battant pavillon vide sur des mers d'amertume", putain quelle belle trouvaille !!! ("putain" étant la version courte de "Waouuu waoou waooou")
Un tout petit petit petit bémol sur la dernière phrase (Errant parmi la foule...) qui est à mon avis un poil en dessous. Le mot "livide" n'est pas à sa place ici me semble t-il.
Ce ne sera donc qu'un petit 19.99 sur 20

  Paul B'
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
187 poèmes Liste
9917 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 16 nov 2016 à 04:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de Paul B'

Citation de Maschoune
Il ne reste de moi qu’ombres sur mon visage
Qu’aurait dessinées là un peintre de passage
Effleurant de pastel mes joues devenues blêmes
Evidées et lassées d’attendre qu’on les aime.

Et mes bras ne sont plus que des haubans fragiles
N’ayant guère à brasser que des vents inutiles
Battant pavillon vide sur des mers d’amertume
Fatigués d’encaisser des revers d’infortune.

Et mon corps dévasté, mon cœur abandonné
Ne savent plus qu’aimer c’est aussi se donner.
Ce qu’il reste de moi est une coque vide
Errant parmi la foule dans une peau livide.



Les hasards du hasard font que je tombe sur ce texte alors que je cherche à écrire une chanson sur un thème proche (vu d'un homme s'entend...)
J'aime beaucoup et j'ai donc....abandonné mon idée pour laquelle j'avais commencé à rédiger quelques phrases bien creuses en comparaison.
J'aime beaucoup parce-que tes vers sont parfaitement en équilibre entre "j'écris comme je suis" et "je suis comme j'écris"
"Battant pavillon vide sur des mers d'amertume", putain quelle belle trouvaille !!! ("putain" étant la version courte de "Waouuu waoou waooou")
Un tout petit petit petit bémol sur la dernière phrase (Errant parmi la foule...) qui est à mon avis un poil en dessous. Le mot "livide" n'est pas à sa place ici me semble t-il.
Ce ne sera donc qu'un petit 19.99 sur 20



Merci à toi d'être passé

Encore un tout petit effort, si je comprends bien, et j'aurai droit à un "bon point" Chic ! et au bout de 10 bons points ... UNE IMAGE

Amicales pensées

  ISABELLE
Paul B'


Faire de demain un autre toujours.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
118 commentaires
Membre depuis
1er juin 2016
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 16 nov 2016 à 08:04 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune

Citation de Paul B'

Citation de Maschoune
Il ne reste de moi qu’ombres sur mon visage
Qu’aurait dessinées là un peintre de passage
Effleurant de pastel mes joues devenues blêmes
Evidées et lassées d’attendre qu’on les aime.

Et mes bras ne sont plus que des haubans fragiles
N’ayant guère à brasser que des vents inutiles
Battant pavillon vide sur des mers d’amertume
Fatigués d’encaisser des revers d’infortune.

Et mon corps dévasté, mon cœur abandonné
Ne savent plus qu’aimer c’est aussi se donner.
Ce qu’il reste de moi est une coque vide
Errant parmi la foule dans une peau livide.



Les hasards du hasard font que je tombe sur ce texte alors que je cherche à écrire une chanson sur un thème proche (vu d'un homme s'entend...)
J'aime beaucoup et j'ai donc....abandonné mon idée pour laquelle j'avais commencé à rédiger quelques phrases bien creuses en comparaison.
J'aime beaucoup parce-que tes vers sont parfaitement en équilibre entre "j'écris comme je suis" et "je suis comme j'écris"
"Battant pavillon vide sur des mers d'amertume", putain quelle belle trouvaille !!! ("putain" étant la version courte de "Waouuu waoou waooou")
Un tout petit petit petit bémol sur la dernière phrase (Errant parmi la foule...) qui est à mon avis un poil en dessous. Le mot "livide" n'est pas à sa place ici me semble t-il.
Ce ne sera donc qu'un petit 19.99 sur 20



Merci à toi d'être passé

Encore un tout petit effort, si je comprends bien, et j'aurai droit à un "bon point" Chic ! et au bout de 10 bons points ... UNE IMAGE

Amicales pensées



Réflexion faite, et à la relecture de ce texte sublime, rien n'est à modifier ici. C'est parfait, et c'est tout ce que j'aime.

  Paul B'
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
187 poèmes Liste
9917 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 16 nov 2016 à 08:06 Citer     Aller en bas de page

Citation de Paul B'

Citation de Maschoune

Citation de Paul B'

Citation de Maschoune
Il ne reste de moi qu’ombres sur mon visage
Qu’aurait dessinées là un peintre de passage
Effleurant de pastel mes joues devenues blêmes
Evidées et lassées d’attendre qu’on les aime.

Et mes bras ne sont plus que des haubans fragiles
N’ayant guère à brasser que des vents inutiles
Battant pavillon vide sur des mers d’amertume
Fatigués d’encaisser des revers d’infortune.

Et mon corps dévasté, mon cœur abandonné
Ne savent plus qu’aimer c’est aussi se donner.
Ce qu’il reste de moi est une coque vide
Errant parmi la foule dans une peau livide.



Les hasards du hasard font que je tombe sur ce texte alors que je cherche à écrire une chanson sur un thème proche (vu d'un homme s'entend...)
J'aime beaucoup et j'ai donc....abandonné mon idée pour laquelle j'avais commencé à rédiger quelques phrases bien creuses en comparaison.
J'aime beaucoup parce-que tes vers sont parfaitement en équilibre entre "j'écris comme je suis" et "je suis comme j'écris"
"Battant pavillon vide sur des mers d'amertume", putain quelle belle trouvaille !!! ("putain" étant la version courte de "Waouuu waoou waooou")
Un tout petit petit petit bémol sur la dernière phrase (Errant parmi la foule...) qui est à mon avis un poil en dessous. Le mot "livide" n'est pas à sa place ici me semble t-il.
Ce ne sera donc qu'un petit 19.99 sur 20



Merci à toi d'être passé

Encore un tout petit effort, si je comprends bien, et j'aurai droit à un "bon point" Chic ! et au bout de 10 bons points ... UNE IMAGE

Amicales pensées



Réflexion faite, et à la relecture de ce texte sublime, rien n'est à modifier ici. C'est parfait, et c'est tout ce que j'aime.



Merci M'Sieur

  ISABELLE
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1918
Réponses: 20
Réponses uniques: 11
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Requiem du souvenir (Amour)
Auteur : Rosanna
Mon coeur dans l'eau (Tristes)
Auteur : Rousselaure
Trois vers sur un tableau... (Tristes)
Auteur : pyc
A la dérobée (senryu) (Autres)
Auteur : ladysatin
Mélancolie automnale (Tristes)
Auteur : Vénusia
Présent grimé de solitude (Tristes)
Auteur : Ombline
Le sacre de l'amant (Amour)
Auteur : Guid'Ô
Les larmes du hérisson (Tristes)
Auteur : Adamantine
Ouroboros (Tristes)
Auteur : Bombadil
Et j'ai si froid (Tristes)
Auteur : Vénusia
Solfège  (Amour)
Auteur : fleurdelune
Un Rat enrobé (fable) (Autres)
Auteur : josette
Retrouvailles (Autres)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Au chevet de la nuit (Autres)
Auteur : De Margotin
Il neige parfois... (Tristes)
Auteur : Vénusia

 

 
Cette page a été générée en [0,0694] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.