Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 371
Invisible : 1
Total : 373
· samamuse
13136 membres inscrits

Montréal: 21 févr 04:37:48
Paris: 21 févr 10:37:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: La Colombe Poignardée Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
3730 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 11 févr 2016 à 17:15
Modifié:  23 mars 2016 à 05:23 par La Brune Colombe
Citer     Aller en bas de page

La Colombe Poignardée

Mes yeux flirtaient avec le vent,
En voulant rêver d'un ailleurs,
J'étais triste, comme trop souvent,
Et la broussaille voilait l'heure,

J'avais beau chercher sans comprendre,
Les journées passent et se ressemblent,
Mais ma vie ne voulait prétendre,
À s'améliorer dans l'ensemble,

Mon visage était fatigué,
L'air frais l'agressait sereinement,
Et j'avais l'âme découragée,
Le ciel racontait mon néant,

Il noircissait de plus en plus,
Car j'avais laissé mes pensées,
s'asseoir sur plusieurs cumulus,
Puis les nuages, graves, ont pleuré.

Alors qu'hier naissait la pluie,
Le lendemain se fait humide,
Aujourd'hui ma tête perd appui,
Et le gris, dont ma peau s'imbibe,

Est plus lourd que le jour d'avant,
Comme s'il creusait, en moi, sa tombe,
Mon corps devient l'appartement,
D'une lame, poignardant la colombe.


 
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
147 poèmes Liste
3583 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
20 février
  Publié: 12 févr 2016 à 04:43 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Une tristesse joliment imagée, j'aime beaucoup "ce ciel racontant le néant'
Merci pour ce poème délicat.
Amitiés.
Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11840 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 février
  Publié: 12 févr 2016 à 05:07 Citer     Aller en bas de page

Je rejoins EMME : joli et délicat

"Et le gris, dont ma peau s'imbibe,

Est plus lourd que le jour d'avant,
Comme s'il creusait, en moi, sa tombe,
Mon corps devient l'appartement,
D'une lame, poignardant la colombe."


Ces vers retiennent particulièrement mon attention ...

Merci à toi LBC

  ISABELLE
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16006 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 février
  Publié: 12 févr 2016 à 10:19 Citer     Aller en bas de page

très bel écris

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22257 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
19 février
  Publié: 12 févr 2016 à 11:38 Citer     Aller en bas de page

J'ai apprécié ces vers tourmentés et particulièrement émouvants.
Même si l'on blesse une colombe, ou si on la tue, son âme ne peut mourir
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
2862 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
21 février
  Publié: 13 févr 2016 à 05:44 Citer     Aller en bas de page

Bonjour La brune colombe
C'est un poème extraordinairement bien écrit.
J'ai adoré ma lecture, et puis tes images utilisées sont extrêmement fortes et appropriées.

Je te souhaite une très bonne journée.
Christophe

 
Pyerre

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
697 commentaires
Membre depuis
13 janvier 2016
Dernière connexion
30 janvier
  Publié: 13 févr 2016 à 06:12 Citer     Aller en bas de page

Très très beau poème sombre et tourmenté, Brune Colombe.... Bravo, Pyerre

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
2641 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
20 février
  Publié: 21 févr 2016 à 07:23 Citer     Aller en bas de page

Ta fâcheuse posture est très agréable à lire!
Les maux sont très explicite, ils donnent à ta poésie une force qui nous touche...


Merci de l'exprimer ainsi beau à lire



Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
3730 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 24 mars 2016 à 19:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de Emme
Bonjour,
Une tristesse joliment imagée, j'aime beaucoup "ce ciel racontant le néant'
Merci pour ce poème délicat.
Amitiés.
Emme



Merci Emme de m'avoir lu et d'avoir apprécier mon partage. Ce passage m'est précieux, je te remercie de l'avoir souligner.

Citation de Maschoune
Je rejoins EMME : joli et délicat

"Et le gris, dont ma peau s'imbibe,
Est plus lourd que le jour d'avant,
Comme s'il creusait, en moi, sa tombe,
Mon corps devient l'appartement,
D'une lame, poignardant la colombe."

Ces vers retiennent particulièrement mon attention ...
Merci à toi LBC



Merci Maschoune de ton attention.

Amicalement,
La Brune Colombe

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
3730 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 24 mars 2016 à 19:54 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
très bel écris



Je te remercie Mido pour ta lecture.

Citation de ODE 31 - 17
J'ai apprécié ces vers tourmentés et particulièrement émouvants.
Même si l'on blesse une colombe, ou si on la tue, son âme ne peut mourir
Bises amicales ODE 31 - 17



Merci Ode d'avoir été sensible à mes mots.
Ta phrase me plaît bien

Amitiés,
La Brune Colombe

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
3730 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 24 mars 2016 à 20:04 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cidnos
Bonjour La brune colombe
C'est un poème extraordinairement bien écrit.
J'ai adoré ma lecture, et puis tes images utilisées sont extrêmement fortes et appropriées.

Je te souhaite une très bonne journée.
Christophe



Merci Cidnos pour ces compliments qui me touchent beaucoup.

Citation de Pyerre
Très très beau poème sombre et tourmenté, Brune Colombe.... Bravo, Pyerre


Pyerre,
Merci de ta venue sous mon écrit.

Bien à vous deux,
La Brune Colombe

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
3730 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
20 février
  Publié: 24 mars 2016 à 20:07 Citer     Aller en bas de page

Citation de Marchepascal
Ta fâcheuse posture est très agréable à lire!
Les maux sont très explicite, ils donnent à ta poésie une force qui nous touche...

Merci de l'exprimer ainsi beau à lire
Marchepascal



Merci à vous de m'avoir lu.

Citation de Vénusia
Une tristesse latente et palpable dans ces mots
merci du partage
belle journée



Merci d'être passée.

Amitiés Poétiques,
La Brune Colombe

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1156
Réponses: 11
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Haute couture (Tristes)
Auteur : Maschoune
Premier jour du Printemps (acrostiche) (Autres)
Auteur : josette
Douloureux souvenir (Tristes)
Auteur : josette
Divorce (Autres)
Auteur : Xenia
Oui...c'était bien. (Tristes)
Auteur : chehrazad
Le poids de son silence (Tristes)
Auteur : Maschoune
(Tristes)
Auteur :
La Péniche (Tristes)
Auteur : gillesdepont
L'étoile de mes nuits (Autres)
Auteur : Rousselaure
J'irai (Autres)
Auteur : cristalia01
La Toile ensorcelée (Autres)
Auteur : RiagalenArtem
Face à la mer (Tristes)
Auteur : FREDER
Je voulais (Tristes)
Auteur : Ale
Dans les bras de l'onde (Autres)
Auteur : Xenia
Le coeur lourd (Tristes)
Auteur : dandy d'Hygie

 

 
Cette page a été générée en [0,0601] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.