Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 39
Invisible : 0
Total : 40
· Tychilios
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 12:40:18
Paris: 20 sept 18:40:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Le Marginal ? (c&c) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 2 déc 2014 à 09:45
Modifié:  2 déc 2014 à 11:55 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

J’étais dans une souffrance que j’entretenais
J’étayais des pensées auxquelles mon antre tenait
De ces réelles souffrances je me conditionnais,
Et donc, mon calvaire, de ces conditions nait.

De ce calvaire j’avais accepté
De rendre mon enveloppe en une certaine année.
L’énergie vitale avait besoin de moi.
M’accordant des disponibilités de mois.

C’est pourquoi vous me trouvez chiant dans ce présent.
Oh, soyez rassuré, cela n’aura qu’un temps.
Profitez de mes lourdeurs, dans ce présent. (Ce texte en cadeau)

Oui, ce que je vous offre d’incompréhensible,
Doit certainement vous prendre, beaucoup de ce qu’un temps,
Fait d’efforts, deviendra peut-être préhensible.

Grâce à vous, j’ai pu en procédures renaître.
MARGINAL, (SI, SI,) par vous régulé, n’aura qu’un temps,
Pour mieux versifier, en pro, c’est dur, re naître.

Structurellement, je sais toujours qui m’envie.
Grâce à MUSE et les AUTRES, de tous jours qui m’en vie.

 
Barbara
Impossible d'afficher l'image
Dire oui à tout sans réticence ni crainte, c'est pratiquer la vertu d'abandon.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
378 commentaires
Membre depuis
22 septembre 2014
Dernière connexion
28 juin 2016
  Publié: 2 déc 2014 à 11:02 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Samamuse

"C’est pourquoi vous me trouvez chiant dans ce présent.
Oh, soyez rassuré, cela n’aura qu’un temps.
Profitez de mes lourdeurs, dans ce présent. (Ce texte en cadeau)"

Personnellement je ne vous ai pas trouvé "C....." !
Merci pour ce texte en cadeau

Bien à vous

Barbara

  https://www.youtube.com/watch?v=AOrH6B-EU-U
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 2 déc 2014 à 16:21 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir samamuse,

La renaissance, que toi aussi a eu la chance de vivre.
Merci de ce très beau partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
23520 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 3 déc 2014 à 03:23 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir samamuse,


D'ailleurs il faut renaitre tous les jours ! Finalement la vie c'est cela

J'ai aimé ce poème

James

  Membre de la Société des poètes Français.
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 3 déc 2014 à 03:24 Citer     Aller en bas de page

merci BARBARA et SYBILLA.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 3 déc 2014 à 03:31 Citer     Aller en bas de page

merci JAMES,

de mes ascèses philosophiques,
mes présents peuvent être autant de renaissances,
que mon âme saura faire taire mon mental.

pour le plaisir une histoire de coluche;

sur le bord du bar, un bock de bière.
le mental s'exclame "ouai!"
la conscience de par l'âme lui répond,
"ce n'est pas sérieux"
c'est toujours le plus intelligent qui cède.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 26 déc 2014 à 12:57 Citer     Aller en bas de page

j'ai failli mourir à la fin du mois de décembre 2012
AVC, infarctus, tendinites généralisées bloquant les mouvements et la respiration.
entre NOËL et le premier de l'an 2013, plus rien,
l'énergie vitale qui nous fait vivre d'une énergie qui paraît inexplicable... plus maintenant pour moi...
je fais du rab, seulement en assistance respiratoire, et dangereuse hypertension.
ce n'est pas gratuit...d'où les notions d'âme (énergie de vie personnelle) et d'intendance ( le corps et toutes les facultés, savoirs faires, et relations d'apparences) pour une disponibilité sans limites.
je suis devenu exigeant, conscient de ma vie limité, et de ma nécessité de sauvegarder pour ceux ou celles qui continueront.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 2 jan 2015 à 05:04 Citer     Aller en bas de page

merci LYA et tous les autres.
en demandant des "pourquoi ?"
vous me rendrez heureux.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
250 poèmes Liste
8561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 18 oct 2016 à 04:37 Citer     Aller en bas de page

j'ai eu la chance d'accompagner de jeunes poétesses et poètes francophones habitant hors de l'hexagone, à trouver leurs styles leurs entretiens de créativités, ils ont quittés le nid d'oeufs de coucou, pour planer de leurs propres ailes, comme le cycliste à qui ont lâche la selle.
marginalisez-vous.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 911
Réponses: 8
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0305] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.