Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 74
Invisible : 0
Total : 76
· samamuse
Équipe de gestion
· FeudB
13203 membres inscrits

Montréal: 28 jan 04:01:52
Paris: 28 jan 10:01:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: Les sillons du silence Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
1053 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 2 mai 2016 à 09:46 Citer     Aller en bas de page

Les sillons du silence



L’ignorance d’un corbeau, enivré de sa haine,
Terrasse les souvenirs de mains immaculées
Qui seront ces drapeaux pour d’hypocrites pitiés,
Des étendards du pire aux senteurs malsaines.

La gaieté d’innocence des moineaux enjoués
Sera soufflée d’un vent, distillé par des sbires,
Qui aiment tuer l’enfance sans écouter ses rires,
Idolâtrant ce sang comme fleuve de destinées.

Quand surviendra ce jour, bercé d’un chant odieux,
Où l’oiseau souriant tombera de son ciel,
Nous perdrons notre amour en ignorant ce miel,
Présent d’un garnement qui voulait être heureux.

Matin aux yeux rougis, témoin d’une sainte horreur,
L’aube devient promise, épouse du crépuscule.
Elle en oublie la vie, parée d’une robe en tulle.
Sa blancheur sera prise sur l’autel de nos pleurs.

S’écoulent dans des sillons, les derniers sacrements
Pour Toi, Enfant Martyr, sacrifié en silence.
Quand la nuit te désire, riant de sa violence,
Nous resterons moutons, dénués de sentiments.

Sanctifions la douce mort des futurs oubliés,
Quand s’endort la justice des offusqués du mal.
Nous connaissons le sort octroyé par les balles,
Nous ignorons le vice des faux apitoyés.


  ODH MAD
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
1053 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 7 mai 2016 à 02:22 Citer     Aller en bas de page

Firefly

Oui, j'avoue que ce texte est sombre. Sombre et triste pour les enfants qui sont tués lors d'attentats, tués par des fous de Dieu.
Ce texte est aussi une critique sur les bien-penseurs hypocrites qui dénoncent et font des mines d'enterrement devant les caméras avant d'oublier.
Le manque de commentaires n'est pas bien grave. C'est peut-être le moins important dans l'affaire. Merci de ton passage
Baudelairien... Heuuuu, là, c'est pas gentil


Tristanic

Un texte nébuleux, j'avoue
Mais ... Si la personne qui écrit se torture les méninges, c'est bien aussi si le lecteur en fait de même.
Donc, 133 Oiseaux, 132 enfants tués dans une école au Pakistan, et 1 petite fille, bombe humaine, sur un marché
J'ai souvent écrit pour les enfants. Les enfants sont nos sourires

  ODH MAD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1021
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0181] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.