Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 33
Invisible : 0
Total : 38
· SélénaéLaLouveFéline · Rose-Amélie · Miette · ❀ninette1952 · geraldgaiga
13083 membres inscrits

Montréal: 20 mars 10:23:11
Paris: 20 mars 15:23:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Quatrième rencontre autour du rondeau : métrique libre :: Prédateurs Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
399 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 29 août 2018 à 06:36
Modifié:  31 août 2018 à 06:42 par Amanda
Citer     Aller en bas de page


PRÉDATEURS


Dans l’église catho on aime les troupeaux
De brebis, mais surtout, les innocents agneaux.
On y prie la Marie, toujours vierge mais mère.
C’est peut-être pour ça que près des baptistères
Le "gentil" berger abuse de ses chevreaux.

En psalmodiant quelques Avé et trois Crédos,
Il est probable que l’eau des fonts baptismaux
Absolve les forfaits des rats de presbytère,
Dans l’église catho.

L’omerta régnant jusqu’aux plus hauts cardinaux
A permis de souiller des milliers de minots
Que ce soit en Irlande ou sur la terre entière.
Ce pauvre vieux François aura toujours beau faire
Et demander pardon; y’a toujours des salauds
Dans l’église catho.


AMANDA SMITH SKINNER

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
426 poèmes Liste
21519 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
19 mars
  Publié: 29 août 2018 à 10:58 Citer     Aller en bas de page

C'est pas faux et malheureusement, c'est un peu partout.
Aucun pardon
Bises AMANDA
ODE 31 - 17

  OM
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
399 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 31 août 2018 à 06:43 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
C'est pas faux et malheureusement, c'est un peu partout.
Aucun pardon
Bises AMANDA
ODE 31 - 17


Pardonner n'est pas à l'ordre du jour
5 U

 
Shovnigorath  Cet utilisateur est un membre privilège


écris tes blessures dans le sable et tes joies dans la pierre....Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
330 poèmes Liste
2014 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2015
Dernière connexion
18 mars
  Publié: 8 oct 2018 à 13:23 Citer     Aller en bas de page

Les abus de l’innocence sont l’oeuvre De pervers convaincus de leur vérité. Ici le projecteur est sur l’eglise Et la description de cette indécence est écrite de façon remarquable mais malheureusement c’est loin d’etre Une exclusivité ( je parle des abus sexuels sur mineurs)
En tous les cas merci pour ce texte de grande qualité, et je suis surpris par la rareté des commentaires.

Plein d’amitie

Sylvain

  Sylvain Vous souhaite la bienvenue et une agréable lecture
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
399 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 10 oct 2018 à 08:20 Citer     Aller en bas de page

Citation de Shovnigorath
Les abus de l’innocence sont l’oeuvre De pervers convaincus de leur vérité. Ici le projecteur est sur l’eglise Et la description de cette indécence est écrite de façon remarquable mais malheureusement c’est loin d’etre Une exclusivité ( je parle des abus sexuels sur mineurs)
En tous les cas merci pour ce texte de grande qualité, et je suis surpris par la rareté des commentaires.

Plein d’amitie

Sylvain



Je sais bien que les cathos n'ont pas l'exclusivité de l'abjection mais j'aime saisir... l'actualité au bond.
Moi, je ne suis pas surprise par l'absence de commentaires.

5 U

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
2610 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 10 oct 2018 à 08:24
Modifié:  10 oct 2018 à 08:28 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Y'a une vérité dans ce que tu écris.
et comme chez les animaux y'a des prédateurs.
Mais je pense qu'il y a aussi de bon croyants ... ou de bons humains dans mon esprit - parmi ces prêtres catho.
J'ai fait mon catéchisme et le prêtre ne m'a jamais témoigné d'autres attentions que sa religion.
Je garde ma foi en la bonté de certains hommes ... mais je n'ai pas aucune croyance en Dieu.

Je trouve que ton écriture est superbe ... très plaisante à lire.
Merci pour ce partage.

Christophe

PS : Tu n'as peut être pas beaucoup de commentaires. Mais cela ne veut rien dire. Déjà ton texte ouvre le débat et puis tu n'a pas beaucoup de commentaires car on connait ta répartie... mais en tout état de cause tu as un talent évident ... pour moi.

 
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
399 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 10 oct 2018 à 08:37 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cidnos
Y'a évidemment une vérité dans ce que tu écris.
Comme chez les animaux y'a des prédateurs.
Mais je pense qu'il y a aussi de bon croyants ... ou de bons humains dans mon esprit - parmi ces prêtres catho.
J'ai fait mon catéchisme et le prêtre ne m'a jamais témoigné d'autres attentions que sa religion.
Je garde ma foi en la bonté de certains hommes ... mais je n'ai pas aucune croyance en Dieu.

Je trouve que ton écriture est superbe ... très plaisante à lire.
Merci pour ce partage.

Christophe



Merci pour les compliments calligraphiques.
Je n'oublie jamais que l'Homme est un animal... serte, évolué (quoique!) mais les instincts primaires ne demandent qu'a se manifester.
Quant à la bonté, la charité humaine, laisse moi le droit d'être sceptique.

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
2610 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 10 oct 2018 à 13:05 Citer     Aller en bas de page

Tu as le droit d'être sceptique.
Je pense d'ailleurs que tu as raison.
La bonté est certainement une exception chez l'homme.
Il reste pourtant des prêtres avec un bon fond et une vraie croyance qui ne sont pas des monstres.
Paix à la âme si j'ose dire ironiquement
Bonne journée
Christophe

 
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
399 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 14 oct 2018 à 08:33 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cidnos
Tu as le droit d'être sceptique.
Je pense d'ailleurs que tu as raison.
La bonté est certainement une exception chez l'homme.
Il reste pourtant des prêtres avec un bon fond et une vraie croyance qui ne sont pas des monstres.
Paix à la âme si j'ose dire ironiquement
Bonne journée
Christophe



Pour le fond, t'as peut-être raison, t'as peut-être tord. J'en sais rien. Tout dépend aussi de quel fond on parle.
Pour le reste, je ne fréquente pas les lieux de culte.

5 U

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 378
Réponses: 8
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0581] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.