Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 28
Invisible : 1
Total : 34
· FREDER · doux18 · Andesine
Équipe de gestion
· In Poésie · Catwoman
13267 membres inscrits

Montréal: 20 oct 07:43:14
Paris: 20 oct 13:43:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Amoureuses Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 4 jan 2003 à 15:37
Modifié:  4 mai 2009 à 08:19 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

AMOUREUSES (1)


Elle lui avait dit pourtant : « Je reviendrai »
Et dans tout ce qu’elles ont dit ou murmuré.
Jamais, elle n’aurait songé que l'autre puisse partir
Sans jamais espérer un jour ne vouloir revenir…

Et le goût de ses baisers sur ses lèvres blêmes
Comme les murmures de ses « je t’aime »
Se sont évaporés dans le silence opaque de la nuit
Comme l’amour dans leurs cœurs qui s’étaient unis

Mais même si elle reste isolée dans les draps de son ennui
Avec la solitude comme seule compagne en ces jours qui fuient
La présence de son corps lui manque toujours et elle pense encore
À toutes ces choses qu’elles se sont dites et murmurées… never more !

«Tout ce qui me passe par la tête
Toutes ces images, tous ces souvenirs bêtes
Qui me reviennent en mémoire,
Suite à ton départ, amer désespoir
S’efface maintenant dans le noir

Tout ce que tu m’as dit et que j’ai voulu oublier
Tout ce que je t’ai pardonné et qui m’avait meurtrie
Tout ce qui nous a lié
Et tout ce qui a flétri »

Mais la flamme de son amour n’a point péri
En son cœur de jeune femme, son âme soupire
Et tout ce que d’autres vous vous êtes dits, je le tais…
Mais elle lui a murmuré cent fois « Je reviendrai »

Et dans les lueurs de l’aurore qui naît
Comme dans la pâleur du matin qui se vêt
Dans son être tendu et qui transpire,
Elle lui avait répondu simplement : «Je t’attendrai.»



(1) Inspiré par la chanson/vidéo "All the things she said" de TatU et du poème "Fidelité" de Frédéric Amiel :


Refrain


«All the things she said
All the things she said
Running through my head (x3)
All the things she said
All the things she said
Running through my head (x2)
All the things she said
This is not enough

I'm in serious shit, I feel totally lost
If I'm asking for help it's only because
Being with you has opened my eyes
Could I ever believe such a perfect surprise?

I keep asking myself, wondering how
I keep closing my eyes but I can't block you out
Wanna fly to a place where it's just you and me
Nobody else so we can be free

Refrain

This is not enough
All the things she said
All the things she said

And I'm all mixed up, feeling cornered and rushed
They say it's my fault but I want her so much
Wanna fly her away where the sun and rain
Come in over my face, wash away all the shame
When they stop and stare - don't worry me
'Cause I'm feeling for her what she's feeling for me
I can try to pretend, I can try to forget
But it's driving me mad, going out of my head

Refrain

Mother looking at me
Tell me what do you see?
Yes, I've lost my mind

Daddy looking at me
Will I ever be free?
Have I crossed the line?

Refrain

All the things she said...» (TatU)


Fidélité


C'était au premier jour d'avril.
Il m'en souvient, t'en souvient-il
De même ?

Un soir, sous le ciel, à genoux,
Vous m'avez dit ce mot si doux :
"Je t'aime !"

Avril, peuplant l'air de chansons,
Gonflait prés, forêts et buissons
De sèves,

Quand le mot, tombé dans mon sein,
Y fit tourbillonner l'essaim
Des rêves.

Ce mot, qu'après tant de combats,
Heureux, nous redîmes tous bas
Ensemble,

Ce mot, par lequel fut lié
Mon coeur, l'auriez-vous oublié,
Je tremble.

Vous m'avez dit : "Je reviendrai."
Une femme à ce mot sacré
S'attache ;

Son coeur se donne sans retour,
Pour pouvoir demander l'amour
Sans tache.

La feuille a jauni dans les bois ;
L'oiseau s'est tu ; mois après mois
S'envole.

Votre coeur s'est-il endormi,
Quand le mien veille et souffre, ami ?...
Peur folle !

Je ne veux pas douter, j'ai foi,
Bien que chacun autour de moi
S'étonne ;

Je ne puis pas douter, j'attends ;
Mon coeur ne connaît pas le temps
D'automne.

Mais ce long silence interdit...
"Je reviendrai," m'avez-vous dit ;
C'est l'heure.

Te souviens-tu ?... je me souviens ;
Maître de ma vie, oh ! reviens,
Je pleure.

-Frédéric Amiel.

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 4 jan 2003 à 16:36 Citer     Aller en bas de page

Moi aussi j'aime car toujours différent...
J'apprécie d'avoir la source de ton inspiration en parallèle.
Lire ce qu'il en a découlé est passionnant.
Amitié
Marie

 
Evelyne


Ne plus vivre pour seulement vivre...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
134 poèmes Liste
795 commentaires
Membre depuis
16 mai 2002
Dernière connexion
9 octobre 2005
  Publié: 4 jan 2003 à 16:55 Citer     Aller en bas de page

ce que je peux m'avoir reconnue...
Magnifique... Sublime... Les mots me manque devant un tel chef d'oeuvre!
Je nomine, je nomine!
Evelyne

  Au lieu de renforcir mon égo je forme mon esprit... Les rêves se forgent ainsi...
myralda


l'amour c'est comme du bonbon, plus on y goûte, plus on en veut
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2002
Dernière connexion
16 février 2006
  Publié: 4 jan 2003 à 17:30 Citer     Aller en bas de page

Comme toujours tes poèmes me donne la chair de poule..
bisous

  myralda
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 4 jan 2003 à 19:48
Modifié:  Il y a 0 minute par Lograth
Citer     Aller en bas de page

Eh bien, que vous dire? Merci à vous quatre.
C'est très gentil. Et merci Évelyne pour la nomination...
Oui, j'aime bien donner la source de mes inspirations quelques fois...
Il me semble que ça explique encore plus le poème ou lui donne un autre charme ou cachet...
Enfin, merci.

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
ISOLA
Impossible d'afficher l'image
on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible à l'oeil
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
3148 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2002
Dernière connexion
25 février 2013
  Publié: 5 jan 2003 à 02:35 Citer     Aller en bas de page

Il y avait un moment que tu ne nous as pas posé un poème dans cette cathégorie là et j'en suis agréablement surprise. Ton inspiration est divine, vraiment c'est un poème de toute beauté... ta plume est une des meilleures à mon goût
au travers de ces vers tant de poésie sur un fond d'émotions aussi réelles qu'intenses.
Bravo cher Martin


 
cold as ice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
39 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2003
Dernière connexion
20 février 2003
  Publié: 5 jan 2003 à 07:50 Citer     Aller en bas de page

Bravo!que dire de plus ou alor formidable,ton poeme est tres touchant ,je vais continuer a lire tes poeme s qui son tres beau d'ailleur
amitier
cold as ice

 
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 5 jan 2003 à 10:22
Modifié:  Il y a 0 minute par Lograth
Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup, chère Isola, commentaire fort apprécié comme toujours quand il nous vient d'une superbe poétesse telle que toi...
Et "as cold as ice", le tien l'est tout aussi...
Je te crois nouveau sur le site, alors je vais aller lire les tiens. Merci à vous deux

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 6 jan 2003 à 20:37 Citer     Aller en bas de page

Chère Toukie...
Franchement, le dictionnaire?
Il me semble qu'il est pas compliqué... Ça parle de chocolat comme le dit pourtant, Vanessa!

Sérieusement, merci pour vos commentaires!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Bo Cet utilisateur est un membre privilège



'Cause nothing is forever, 'cause my life is not enough...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
205 poèmes Liste
2099 commentaires
Membre depuis
5 mai 2002
Dernière connexion
12 février
  Publié: 6 jan 2003 à 20:41 Citer     Aller en bas de page

hum...je suis sur le tard, mais...quel chef d'oeuvre!!

Tout simplement sublime!

Bravo! Les mots me manque

Bo.

  «...Ancients Souls, From Ancients Times, Runs Deepers...»
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 6 jan 2003 à 21:15 Citer     Aller en bas de page

Merci, Bo!
Ton commentaire est fort apprécié...
Pas grave pour le tard, il nous arrive tous d'être en retard pour ceux qu'on esssaie de suivre avec fidelité...

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
souffle


Un contenu, un contenant. Une enveloppe entre dehors et dedans.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
1422 commentaires
Membre depuis
2 novembre 2002
Dernière connexion
16 janvier 2010
  Publié: 6 jan 2003 à 23:31 Citer     Aller en bas de page

Il est magnifique ... comme une symphonie.

Belle composition. C'est d'ailleurs, l'impression que je conserve de chaque lecture de tes poésies.

Bravo.




Anne



  J'ai connu le bonheur, mais ce n'est pas ça qui m'a rendu le plus heureux. Jules Renard
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 7 jan 2003 à 07:27
Modifié:  Il y a 0 minute par Lograth
Citer     Aller en bas de page

J'avoue que même pour moi, quand je le relis, il "sonne" bien! Merci Souffle! Et je te retourne le compliments sur tes propres compositions qui sont si belles à lire...
Oui comme une musique aussi!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Linda_nuit_blanche


Et pour que notre histoire ne sois jamais finie J'épouserai ton âme au seuil du paradis..Y.D.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
2083 commentaires
Membre depuis
14 août 2002
Dernière connexion
8 septembre 2017
  Publié: 7 jan 2003 à 15:21 Citer     Aller en bas de page

C'est vraiment un délice ,un supplice,un vice...
et tant mieux car tout ça est Gratis...
Je peux le lire encore et encore
Sans que cela ne nuise à ma santé.
Je nomine aussi.

Bizoux
Linda

  Faites moi du bien , pour me consoler que vous me faites mal....
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 9 jan 2003 à 22:24 Citer     Aller en bas de page

Merci Jardinier et Isola, excusez-moi de ne pas vous avoir répondu avant... Et encore merci pour vos nominations, quelle fleur, tous vous me faite...

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
larme_de_crystal


La délicatesse est une façon de parler et l'amour une façon de faire. (Michel Audiard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
2664 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2002
Dernière connexion
6 octobre
  Publié: 10 jan 2003 à 01:30 Citer     Aller en bas de page

Je nomine également, ton texte est émouvant, surprenant, renversant !!!
Toujours aussi doué..humm il va falloir que je m'y mette sérieusement!!
Fais nous encore partager ces si beaux poèmes.
Bien à toi

Bises

Isa

  Quand tout semble perdu, accroche toi au mot ESPOIR
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 10 jan 2003 à 04:14 Citer     Aller en bas de page

Merci larme!
J'essaie de m'imaginer à la place de gens (femme ou homme) et je transmets modestement les émottions que je ressens
au travers de ce que je lis, de ce que je vois, de ce que j'entends, de ce que je pense, etc.

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
(Arsene_Lupin)
Impossible d'afficher l'image
Ne suivez pas le chemin déja tracé.Quittez les sentiers battus et tracez votre propre voie.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
366 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2002
Dernière connexion
14 avril 2014
  Publié: 10 jan 2003 à 05:02 Citer     Aller en bas de page

Ben c 'est tout simplement grandiose...
Je nomine
Amicalement
Arsene

  Ne suivez pas le chemin déja tracé.Quittez les sentiers battus et tracez votre propre voie.
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 10 jan 2003 à 09:44 Citer     Aller en bas de page

Merci, monsieur le gentleman-cambrioleur (j ai toute la serie chez moi!), content de voir qu une plume telle que la votre, appreciez...

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 11 jan 2003 à 06:14 Citer     Aller en bas de page

Merci, Gérald...
Ta prose aussi à toi, est indéniable!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Sims.
Impossible d'afficher l'image
On ne peut être frappé par la foudre plus d'une fois.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
2606 commentaires
Membre depuis
7 novembre 2002
Dernière connexion
11 août
  Publié: 11 jan 2003 à 06:16 Citer     Aller en bas de page

Bravo m'sieu. quel délice.
Tout comme Marie, j'ai bien aimé le lien
avec la source de cette inspiration.

  Sims.
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 5581
Réponses: 23
Réponses uniques: 14
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0472] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.