Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 8
Invités : 87
Invisible : 1
Total : 96
· Chlamys · Rose-Amélie · Méli · Lafleurquirime
Équipe de gestion
· Allantvers · In Poésie · Bestiole · Catwoman
13168 membres inscrits

Montréal: 1er juin 16:33:55
Paris: 1er juin 22:33:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Le Corps et Le Coeur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
baguette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
256 commentaires
Membre depuis
26 août 2016
Dernière connexion
30 novembre 2019
  Publié: 4 sept 2016 à 11:11
Modifié:  4 sept 2016 à 14:43 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

LE CORPS ET LE CŒUR


La Vieillesse triste misère
Qui, jour après jour, insidieuse,
S'incruste dans la chair
Et d'un corps, éclatant de jeunesse
Ne laisser qu'une masse informe,
D'une grand détresse.
Pourtant, tout au fond enfoui sous la cendre,
Malgré les ans,
Malgré les angoisses et la peur,
Le Cœur est là, qui bat, qui meurt,
Rêve encore de s'évader, sentir, aimer...
J'ai beau le sermonner,
Lui dire gravement...
Tu vois bien, je suis âgée,
Mes ailes sont coupées
Il me faut être sage
J'vais bientôt m'en aller.
Je l'entends qui chuchote,
J'ai envie de pleurer.
Alors pour l'consoler,
Je cherche dans les pages
Des mots d'un autre âge,
Des mots doux, des mots sages,
Des mots pleins de tendresse
Pour assoiffer mon Être,
Et calmer la détresse
De mon cœur angoissé.
Pourquoi un Cœur de Vieille
N'a-t-il pas pris les rides
Inscrites sur tout ce corps
Qu'on ne peut oublier
Et qu'il faut bien montrer ?? !!

Juin 2008



 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22879 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 5 sept 2016 à 13:13 Citer     Aller en bas de page

T' inquiète BAGUETTE, la plus jolie fille du monde finira comme toutes, une fleur fanée et aucune chirurgie esthétique ne pourra arranger tout cela.
Ton poème me fait penser à la chanson d' Aznavour " La jeunesse "
Le temps passe , ne repasse pas par les belles années et l'on trépasse
Bises amicales ODE 31 - 17
La vieillesse peut présenter de beaux attraits ( Ma grand - mère était magnifique ) Et la beauté du coeur a son importance.

  OM
baguette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
256 commentaires
Membre depuis
26 août 2016
Dernière connexion
30 novembre 2019
  Publié: 6 sept 2016 à 03:23 Citer     Aller en bas de page

Merci Ode d'être allée me lire et de m'avoir laissé votre charmant commentaire.

Ce n'est que mon opinion personnelle, mais pour moi, c'est comme je l'ai écrit et la solitude pour
les personnes très sensibles est la pire des choses, car pas de partage, pas d'échange, la vie
semble s'arrêter, surtout quand la surdité s'y ajoute.

Oui je pense qu'une fin de vie peut être agréable et riche, quand elle peut être partagée.

Excusez mes mots, je suis trop sincère.

Belle journée

Bien amicalement.



 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
15170 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 7 sept 2016 à 15:33 Citer     Aller en bas de page



Vraiment ravie de te relire chère poétesse !


Pourquoi un Cœur de Vieille
N'a-t-il pas pris les rides
Inscrites sur tout ce corps
Qu'on ne peut oublier
Et qu'il faut bien montrer ?? !!




Rien peut arrêter le rouler du souverain de nos vies , comme dit Ode, la vieillesse nous attend tous !

Bises, galatea



  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
baguette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
256 commentaires
Membre depuis
26 août 2016
Dernière connexion
30 novembre 2019
  Publié: 22 nov 2016 à 04:08 Citer     Aller en bas de page

Une longue absence, mais me revoilà mais très en retard
GALATEA BELGA pour te remercier d'être venue me lire, toujours si gentiment avec un ton petit commentaire qui ne va droit au coeur.

Belle journée malgré le froid et la grisaille.

Bisous.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 852
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0389] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.