Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 98
Invisible : 0
Total : 98
13267 membres inscrits

Montréal: 20 oct 02:18:04
Paris: 20 oct 08:18:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Comme Ponto le chien d'hugo Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 17 févr 2015 à 05:00
Modifié:  17 févr 2015 à 06:21 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Ponto était le chien de Victor Hugo, ce dernier en a fait un merveilleux poème.
J'ai voulu parler à mon chien Flash un peu dans les mêmes idées.
Poème écrit en l'an 2000
FLASH
Je dis à mon chien Flash, " C'était il y'a longtemps,
En promenant Ponto, Hugo parlait d'manants,
C'est fou tous ces récits, ça me rend un peu ivre
Seule une colombe de l'angoisse me délivre,
Quand l'hiver rend tout gris, à l'approche des chasseurs,
Je pense au bel oiseau, symbole du bonheur
De paix, de tout cela, j'ai du mal à y croire
Et je pense navrée, aux dieux rois du pouvoir.

Hélas, l'erreur partout chez ces enfants de chœurs,
Présidents ministres, généraux, fossoyeurs
Et tous ces grands saints, indécents, sans soucis,
Qui en veulent à nos sous, à notre honneur aussi
Et l'euro qui s'affiche avec un air serein
Est comme un fruit pas mûr et le ver en son sein,
Tous les grands de ce monde, les émirs, rois et reines
Ne nous entendent pas quand on tire la sirène,
Exaltés et bavards, invincibles cancrelats,
Les hommes politiques nous font du bla bla bla,
Mais qui reçoit la claque, c'est le peuple qui bouge,
Ainsi mal protégés, bien des humains voient rouge,
Il faut mettre le ton pour espérer la paix,
Sans besoin de canons, ou finir comme Capet,
O ! Triste vérité, tout est ainsi parjure,
Voilà je vous le dis, le monde a triste allure
Tout est semblant d'amour, tout' protection fétu
Et Flash comme Ponto est un chien rien de plus,
Mais son regard est bon, jamais rien ne l'arrête,
Il est toujours présent quand un danger me guette,
J'ajouterai en plus, pour être comme Victor,
Que l'an 2000 qui vient, va nous surprendre encore,
Qu'il y aura toujours de drôles d'ostrogots,
Capables d'assassinats, comme ceux du temps d'Hugo

ODE 31 - 17 A flash

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15666 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 17 févr 2015 à 11:09 Citer     Aller en bas de page

plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 17 févr 2015 à 11:18 Citer     Aller en bas de page

Bonjou Ode,

Un texte que j'ai aimé parcourir.
Amitiés
Bernylys

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 17 févr 2015 à 14:52 Citer     Aller en bas de page

Merci MIDO, mais il faut lire le poème d'Hugo, je suis loin de faire pareille poésie, mais je m'exprime
Bises amicales ODE 31 - 17

Merci BERNY, je suis contente de ton retour, je t'enverrai un message bientôt
Le poème de Victor Hugo " Ponto " est à lire, j'ai vraiment apprécié, de nos jours cela n'a pas beaucoup changé
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 17 févr 2015 à 17:27 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Ode,

Merci pour cette très belle lecture en partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
352 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 18 févr 2015 à 00:05
Modifié:  18 févr 2015 à 00:08 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode,
L'histoire est un éternel recommencement. Il faut croire que l'homme ne changera jamais. Ou alors s'il change, il le fait à pas de tortue. Alors qu'il pourrait courir comme un chien vers des jours meilleurs.
Tu nous a fait là un bon coup de gueule ...Ce qui est logique quand on évoque un chien
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 18 févr 2015 à 03:02 Citer     Aller en bas de page

Merci SYBILLA, je suis sensible a tout ce que notre grand poète a écrit et ce poème m'a tourmenté et m'a donné envie de décrire un peu ce qui bouleverse notre vie...L'histoire n'est qu'un éternel recommencement comme le dit notre ami PICHARDIN.
Bises amicales ODE 31 - 17

Merci PICHARDIN, tu as raison, j'ai eu un coup de gueule, mais je ne mords pas, tout comme mon pauvre chien qui n'est plus là, mais que j'aimais tant. Contrairement à certains humains il ne montrait pas ses crocs et il savait me protéger. Je lui parlais et il me comprenait...Tout comme Ponto le chien d'Hugo
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
1503 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 18 févr 2015 à 05:29 Citer     Aller en bas de page

Merci Ode pour ce poème fort sympathique. Si chiens étaient doués de parole et faisaient de la politique, peut être que le monde tournerait mieux que ça. A plus tard !

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 18 févr 2015 à 09:59 Citer     Aller en bas de page

Merci Jean-Claude, combien je partage tes idées, les animaux que l'on dit " bêtes " pourraient nous en apprendre, en tout cas, ils ne font pas les horreurs des humains et quand on dit " Il s'est conduit comme une bête " ça me révolte.
A quand de lire un de tes futurs poèmes.
Je reviens sur ceux que tu as écrit l'année dernière et qui me plaisent bien
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
1503 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 18 févr 2015 à 11:16 Citer     Aller en bas de page

Ode, je pense que j'en posterai un ou deux très bientôt. Un poème, chez moi, ça peut prendre plusieurs mois à composer. Je laisse mûrir. Je les laisse reposer et quand ça me convient et qu'il n'y ait pas trop de retouches à faire, hop j'envoie. A plus tard, alors !

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 18 févr 2015 à 13:43 Citer     Aller en bas de page

Alors, je guetterai tes écrits.
Laisse mûrir c'est comme un fruit que l'on désire et qui n'est pas encore bon à croquer, mais on a l'eau à la bouche.
Bises amicales
ODE 31 - 17

  OM
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 25 févr 2015 à 16:31 Citer     Aller en bas de page

Merci LANDE, cela me fait bien plaisir de savoir que tu as apprécié, et pour ton affection pour les animaux
Bises mon amie
ODE 31 - 17

  OM
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 5 mars 2015 à 10:24 Citer     Aller en bas de page

Joli texte pour ce toutou
Merci de ma lecture

Bonne journée et bises amicales

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 5 mars 2015 à 20:38 Citer     Aller en bas de page

Un Flash qui a du flair...et une conscience. Bel envol ma cigogne, qui s'anime d'une saine colère....Gosh, ça fait du bien...:-)

Kisses

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 6 mars 2015 à 15:20 Citer     Aller en bas de page

Merci VENUSIA, je sais combien tu aimes les chats et vois - tu moi aussi, et les chiens comme tous les autres animaux, mon FLASH, je le porte toujours dans mon cœur, il venait de la SPA et il a vécu douze années heureuses près de moi.
Bises amicales ODE 31 - 17

Merci mon cher RIAGA, je vais lire tes derniers poèmes, j'ai remarqué ta présence et j'en suis très heureuse.
Flash avait du flair, tout à fait, j'ai apprécié tes mots.
Je ne suis pas en colère, mais je constate et peut - être as tu raison, je retiens mon " souffle " et pour cause.
Les cigognes reviennent faire leur nid, alors je viendrai te dire bonjour d'un déploiement d'ailes
Bises RIAGA
ODE 31 - 17

  OM
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 17 août 2015 à 12:10 Citer     Aller en bas de page

adorant les animaux, combien je comprends ta révolte, ma douce Ode, contre certains humains!

merci pour ta sincérité et ton affection envers nos compagnons si dévoués...

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 19 août 2015 à 03:21 Citer     Aller en bas de page

Merci JOSETTE, malheureusement rien n'a changé.
Merci pour ton soutien aux animaux que l'on traite de bêtes, mais qui ne sont pas comme les humains aussi fous et perfides, aussi prédateurs.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1707
Réponses: 16
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Haïku D'automne (Autres)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Refuge (Amour)
Auteur : mido ben
Oppenheimer (Autres)
Auteur : Le Poète Masqué
Ruine (Tristes)
Auteur : Mat89
Mon voyage solitaire (Tristes)
Auteur : Xenia
C'est " l'eve " (Amour)
Auteur : ode3117
La Frileuse (Amour)
Auteur : Galatea belga
Précaire (Autres)
Auteur : Jean-Louis
Hisser les voiles (Autres)
Auteur : Cidnos
Moral ensoleillé (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D
J'ai passé un bel été (Autres)
Auteur : Sidonie
Une Promesse (Amour)
Auteur : mido ben
Sombre l’ombre triste (tanka) (Autres)
Auteur : actuaire
(Autres)
Auteur :
Le pain de glace (Autres)
Auteur : ode3117

 

 
Cette page a été générée en [0,1599] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.