Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 295
Invisible : 0
Total : 297
· Andesine · SHElene
13167 membres inscrits

Montréal: 13 déc 12:01:58
Paris: 13 déc 18:01:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Fuite Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
671 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 14 déc 2016 à 07:35 Citer     Aller en bas de page

Pour fuir ma peine,
J’ai écrit à perdre haleine,
ivre de mots,
je suis tombé dans le désespoir.

Un coma alphabétique,
m’a emprisonné,
dans une nuit cruelle.

Mes peurs, mes angoisses,
fantômes brutaux,
de mes cauchemars,
m’ont fait perdre la raison.

La folie, dernier refuge, de mon âme,
a sauvé mon corps de la destruction.

Mon esprit a explosé,
mort cérébralement,
je suis revenu de l’enfer,
pour vivre un bel amour,
et témoigner,
par mes cicatrices,
que la vie après l’échec, existe.

Gilles

Merci à Maria Magdalena pour son texte, ivre de mots, qui m’a permis de canaliser mon émotion, et mon désespoir qui remonte à 2 ans maintenant, mais c’est une date d’anniversaire qui me perturbe encore.

  gilles
Maria Magdalena.


Aime la poésie, le ciel t'aidera...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
662 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2016
Dernière connexion
9 mars 2017
  Publié: 14 déc 2016 à 09:06 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,


J'ai apprécié ma lecture, il existe toujours une seconde chance, poème bien amené...

Merci pour m'avoir citée (sourire) vous parlez de mon triolet ...la prochaine fois, j'espère vous inspirez des choses très joyeuses.

Amitiés poétiques

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
3443 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 14 déc 2016 à 12:02 Citer     Aller en bas de page

Bonjour gillesdepont

Vous avez bien exprimé ces sentiments qui vous opressent.

Des mots très forts...

La folie comme dernier refuge de l'âme...
C'est une pensée effrayante...

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15809 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 15 déc 2016 à 10:21 Citer     Aller en bas de page

un poème puissant

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
3720 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 16 déc 2016 à 01:20 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Gilles,
Le propre de l'homme ( et de la femme) n'est il pas de se relever après chaque "coup dur" même si cela peut prendre du temps.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
olivia
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
85 commentaires
Membre depuis
21 novembre 2016
Dernière connexion
1er septembre 2018
  Publié: 16 déc 2016 à 15:23 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,
J'aime beaucoup l'image de la folie vulnéraire.
Bien à toi.
Olivia.

  Affligeant monde réel.
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
671 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 18 déc 2016 à 12:36 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Je vous remercie de vos passages sur mon texte, que j'ai du mal à appeler poème.

Quand mes mots font écho dans le cœur, dans l'âme ou l'esprit, je suis touché à chaque fois d'une très grande émotion et je vous en remercie.

Gilles

  gilles
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
147 poèmes Liste
3361 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 18 déc 2016 à 13:05 Citer     Aller en bas de page

Touché...On se relève oui mais il faut plus que du courage et que de la détermination. Une force qui ne s'explique pas et qui porte les pas vers le "vivant". Un combat de tous les instants.
Je ne peux rien ajouter de plus...

Bien à toi, Gilles...

Riaga...


  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
671 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 18 déc 2016 à 14:42 Citer     Aller en bas de page

Merci RiagalenArtem de m'avoir si bien compris.

Gilles

  gilles
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 569
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0360] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.