Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 42
Invisible : 0
Total : 43
· Pascal S.
13167 membres inscrits

Montréal: 5 août 08:57:47
Paris: 5 août 14:57:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: le coeur à terre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Orange_douce

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
81 commentaires
Membre depuis
6 janvier 2013
Dernière connexion
1er juin 2016
  Publié: 25 févr 2015 à 09:41 Citer     Aller en bas de page

La mort était toute nue et caressait l’aurore
chaque absence comptait l’impatience des doigts
les secondes captives pillaient l’éternité
d’un décor allongé saignant de transparence

La terre démente avide venait frotter ses lunes
aux danses qu’on avale avec le goût de vivre
La raison en collier de chair et de diamants
ivre de mille colères avait le feu au front

Les yeux rivés au ciel, des âmes baladeuses
agitaient le Néant d’une folle supplique
Un gémissement béant enchantait la dérive
des étoiles qu’on arrache au cœur du firmament

La morsure du spectacle d’un élan de boucher
que la haine inspirée accroche dans le vent
l’enfer a du talent dans les bras égarés
des vivants mal aimés, armées de nos chimères

j’ai le cœur à terre
poussière de nos poussières

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 26 févr 2015 à 06:56 Citer     Aller en bas de page



Bonjour Orange douce,

Une très belle poésie mélancolique !
Merci de ce partage de tes émotions !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Orange_douce

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
81 commentaires
Membre depuis
6 janvier 2013
Dernière connexion
1er juin 2016
  Publié: 26 févr 2015 à 15:10 Citer     Aller en bas de page

Citation de marc de saint point
Nous sommes poussières dans la mort, mais poussières d'étoiles dans l'après vie.

Merveilleuse poésie, bien qu'un peu triste, comme les histoires qui finissent mal.

Marc



poussières dans l'oeil du vent,,, pleines de vie, d'envies et de blessures aussi
merci de m'avoir lu Marc
Au plaisir !

Orange

 
Orange_douce

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
81 commentaires
Membre depuis
6 janvier 2013
Dernière connexion
1er juin 2016
  Publié: 26 févr 2015 à 15:11 Citer     Aller en bas de page

Citation de sybilla


Bonjour Orange douce,

Une très belle poésie mélancolique !
Merci de ce partage de tes émotions !


Mes amitiés

Sybilla



merci de ta présence et de ton regard sur ce coeur
amitiés poétiques
orange

 
Orange_douce

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
81 commentaires
Membre depuis
6 janvier 2013
Dernière connexion
1er juin 2016
  Publié: 26 févr 2015 à 16:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de heak1924
C'est franchement beau et ça fait mal...

En fait, tout ce que j'aime en poésie...

Métaphores, vision et approche de l'universalité de l'âme...

Amitiés...

Hubix.



merci pour ces mots Hubix...

 
Orange_douce

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
81 commentaires
Membre depuis
6 janvier 2013
Dernière connexion
1er juin 2016
  Publié: 27 févr 2015 à 03:16 Citer     Aller en bas de page

Citation de SillonsDesMots
Et bien! Quel sens de la poésie, j'en suis impressionné!
Saisissantes images où s'affaisse le moral en larmes d'habits sales.
Puisse la lumière revenir sous votre accueil consentant.
Merci pour ces profonds et intenses vers.



merci à vous Richard, c'est la lumière qui guide mon regard, c'est pour ça que la brume s'affole
Amitié

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 448
Réponses: 5
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0220] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.