Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 319
Invisible : 0
Total : 319
12944 membres inscrits

Montréal: 17 déc 01:02:34
Paris: 17 déc 07:02:34
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Entre nous Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
doux18 Cet utilisateur est un membre privilège


L’homme n’est qu’une fleur de l’air tenue par la terre, maudite par les astres, respirée par la mort
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
111 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 17 mars à 13:37
Modifié:  17 mars à 14:23 par doux18
Citer     Aller en bas de page

Entre nous s'allonge un abîme
Creusé sous tes pleurs réprimés
Et nous distinguons notre cime
Voilée d'un sanglot murmuré

Toutes tes giboulées de rage
Et tes bourrasques de bitume
A flanc d'écume, à fleur d'orage
Font pâlir l'arête des dunes

Entre nous l'ombre d'un mirage
Celui d'un serment de poussière
Et dans le creuset des nuages
Ses cendres brûlent mes paupières

Toutes tes sépultures nues
Hantées de rêves somptuaires
Sont des parenthèses ténues
A mes cauchemars liminaires

Entre nous la morsure à vif
Des promesses qui se délitent
Et nos sentiments abrasifs
Comme un burin dans le granit

Et tu chantes les cauchemars
Qui élaguent les heures sombres
Dans le reflet de mes brouillards
Hantés du chagrin de tes ombres.

  Pierre-Emmanuel
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
3361 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 17 mars à 16:25 Citer     Aller en bas de page

Quand l'amour n'est plus qu'un pantin désarticulé et que le quotidien s'habille de souffrance ....
Je connais ce blanc désert qu'il faut traverser.

J'espère, Pierre-Emmanuel, que cet écrit n'est pas d'actualité.

Beaucoup d'émotions à vous lire.


Myo

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
114 poèmes Liste
1644 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 18 mars à 02:46 Citer     Aller en bas de page

Aïe ! Il fait mal celui-là.

Belle poésie par ailleurs.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
1383 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 18 mars à 03:27 Citer     Aller en bas de page

Bonjour P-Emmanuel,

J'ai aimé ce poème la première fois... et j'ai aimé sa seconde lecture... et je le relirai encore avec plaisir... J'apprécie votre écriture.

MErci beaucoup

Mon amitié

V

 
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
8454 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
16 décembre
  Publié: 18 mars à 05:11 Citer     Aller en bas de page

Manquant d'imagination, je me contente de rallier les commentaires précédents

Belle écriture, merci à toi

  ISABELLE
doux18 Cet utilisateur est un membre privilège


L’homme n’est qu’une fleur de l’air tenue par la terre, maudite par les astres, respirée par la mort
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
111 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 18 mars à 12:25 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous, Myo (non, cet écrit n'est pas d'actualité ), In Poésie, Varh et Maschoune pour vos commentaires qui sont autant de traces laissées sous mon poème...



Au plaisir de vous relire très rapidement

  Pierre-Emmanuel
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
245 poèmes Liste
4042 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 18 mars à 12:52 Citer     Aller en bas de page

Bon je suis rassuré, c'est fictif ! belle écriture j'ai apprécié ma lecture.

Yvon

  YD
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
2185 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
15 décembre
  Publié: 18 mars à 14:11
Modifié:  18 mars à 14:14 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

L'amour n'est pas un long fleuve tranquille.
La rivière prend sa source sous les plus beaux nuages, mais il arrive que nos rivières se perdent dans le désert ou qu'il faille accepter de passer par dessus certaines cataractes.
J'ai aimé
Bonne journée
Cidnos

 
doux18 Cet utilisateur est un membre privilège


L’homme n’est qu’une fleur de l’air tenue par la terre, maudite par les astres, respirée par la mort
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
111 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 18 mars à 18:20 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi Yvon

Bonjour Cidnos : la voie de l'amour véritable est comme un navire, parti du port sur une mer d'huile, essuyant les embruns, balloté au gré des tempête, mais arrivant toujours à destination...
Merci pour ton commentaire

Pierre-Emmanuel

  Pierre-Emmanuel
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
352 commentaires
Membre depuis
12 février
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 22 mars à 07:57 Citer     Aller en bas de page


Bonjour Pierre-Emmanuel,
Ce bain d'octosyllabes est fort dans le sentiment et la beauté du verbe. Vous ne pouvez imaginer comme il m'habille.
J'aurais aimé l'écrire.
Merci de ce partage.

 
doux18 Cet utilisateur est un membre privilège


L’homme n’est qu’une fleur de l’air tenue par la terre, maudite par les astres, respirée par la mort
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
111 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 22 mars à 14:49 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lucas, votre commentaire me va droit au coeur
Vos écrits sont tout aussi beaux.

Au plaisir de vous lire

P-E

  Pierre-Emmanuel
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
9757 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 22 mars à 14:53 Citer     Aller en bas de page

doux18

J'ai envie de dire OUF!!!

Les sentiments sont dans les profondeurs abyssales et aussi tellement mais tellement bien décrits...



Sélénaé

 
doux18 Cet utilisateur est un membre privilège


L’homme n’est qu’une fleur de l’air tenue par la terre, maudite par les astres, respirée par la mort
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
111 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 25 mars à 01:45 Citer     Aller en bas de page

Mille mercis Selénaé

mercimerci

  Pierre-Emmanuel
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 365
Réponses: 12
Réponses uniques: 9
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0719] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.