Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 39
Invisible : 0
Total : 45
· poêtrace · ode3117 · ODIN · Cioran · MARIEPROSE · In Poésie
12869 membres inscrits

Montréal: 27 avr 10:42:18
Paris: 27 avr 16:42:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Why do they shut me out( of heaven)? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
326 poèmes Liste
1083 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
27 avril
  Publié: 20 mars à 13:29
Modifié:  21 mars à 02:45 par ***Cocci***
Citer     Aller en bas de page

To Emily Dickinson

Where are you now, lost soul? Are you drawing my hands?
Hidden in all the tales without fairies, no wings.
Yarn of our black lives, crimes without scene, daggers,

Did you forget your wish? You're haunting all my nights...
Origin of my fall, I'm not guilty at all,

Turn your face to my stars, I'll give you a ladder.
Hanging on a white tree, you'll gather the cherries ,
Evening would be so sweet if you could be there.
You're consumed by the light, our tree is dead now...

Shut your stitched dark eyelids,
Hurricane you still be, silence gave me your seeds.
Up and down, passion grows, with a lack of water ,
The roses are fading, my lipstick is flowing...

Memories made my dresses, dreams colored my clouds,
Everything's crashing down, grey and blue are smiling,

Once more, running away, burning all the dry leaves ...
Unable to forget, unable to beg you,
Truth sleeps in my sick veins, your blood can't reach my heart...

***

Où es tu à présent, âme perdue? Esquisses-tu mes mains?
Tu te caches dans des contes où les fées n'ont pas d'ailes.
Fil de nos vies obscures, crime sans scène, sans arme,

As-tu oublié ton serment ? Tu hantes toutes mes nuits...
Origine de ma décadence, je ne suis plus coupable,

Tourne ton visage au plus près des étoiles , je t'apporterai l'échelle.
Pendu à un arbre blanc tu cueilleras des cerises,
Ce soir serait si doux si tu voyais l'appel.
Consumé de lumière, notre arbre gît bien bas...

Ferme tes paupières cousues de fil noir,
Au silence tes graines annoncent l'ouragan.
De haut en bas la passion pousse, pourtant elle manque d'eau,
Les roses se fanent, mon rouge à lèvres coule...

Mes robes faites de souvenirs colorent les nuages,
Alors que tout s'effondre, gris et bleu me sourient,

S'enfuir une fois encore, brûler les feuilles sèches,
Incapable d'oublier, tu me vois supplier.
La vérité s'endort dans mes veines malades ,
Et ton sang sans un bruit sur mon cœur se répand...

 
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
6842 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
27 avril
  Publié: 20 mars à 14:07 Citer     Aller en bas de page

Citation de ***Cocci***


...

Mes robes faites de souvenirs colorent les nuages,
Alors que tout s'effondre, gris et bleu me sourient,

S'enfuir une fois encore, brûler les feuilles sèches,
Incapable d'oublier, tu me vois supplier.
La vérité s'endort dans mes veines malades ,
Et ton sang sans un bruit sur mon cœur se répand...



J'apprécie particulièrement ce passage

Merci à toi

  ISABELLE
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
326 poèmes Liste
1083 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
27 avril
  Publié: 20 mars à 15:02 Citer     Aller en bas de page

Merci d'être passée par là...😊

 
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
2509 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 20 mars à 19:34
Modifié:  21 mars à 02:38 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

....J'aime, d'autant plus pour Emily Dickinson, qui figure parmi mes auteurs préférés...cette "âme en incandesance" si novatrice et talentueuse...
"Heaven - Is what I cannot reach ! -...:

Je sais que il y a eu des pbs hier avec ma connexion...et ç'aurait été dommage de laisser une page blanche ; -)....



Riaga...et je "coupe" parce que je suis sur plusieurs fichiers...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
620 poèmes Liste
13768 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
26 avril
  Publié: 21 mars à 02:01
Modifié:  21 mars à 06:11 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page



...et j' aime, comme souvent, cette ballade magnifique !



Gala

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
***Cocci***

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
326 poèmes Liste
1083 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2006
Dernière connexion
27 avril
  Publié: 21 mars à 02:19 Citer     Aller en bas de page

Riagal: ton commentaire n'apparaît pas hélas...
Galatea: je suis honorée que tes pas te portent une fois encore sur mes mots...😊

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 142
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0812] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.