Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 23
· samamuse · Aude Doiderose
Équipe de gestion
· In Poésie
13259 membres inscrits

Montréal: 17 oct 04:12:40
Paris: 17 oct 10:12:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Combat pour la vie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Rosanna


L'émotion est la nourriture du poète
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
21 avril 2017
Dernière connexion
14 octobre 2018
  Publié: 4 juin 2017 à 11:36 Citer     Aller en bas de page

Combat pour la vie

La nouvelle tombe comme un couperet
Transperçant mon âme tel un fleuret.
Une tumeur, de nos jours, bien banale,
Qui n'a vraiment rien de bien original.

La bête était là sournoise et silencieuse
Me dévorant telle une mante religieuse.
J'ai senti ma détresse devant l'affameuse
M'en voulant d'être si peu courageuse.

Et pourtant il a fallu trouver du courage
Pour contrer ses desseins saprophages,
Des images anticipent mon esprit nécrosé
D'une fin prochaine sans l'avoir désirée.

Oui, il a fallu trouver un sacré courage
Pour supporter mon quotidien sauvage,
La peur au ventre, indicible, viscérale,
Qui ankylose d'une crampe abdominale.

Apprendre à vivre avec la triste réalité
D'un corps qui souffre d'être si maltraité,
De voir tomber, par poignées, sa féminité
Et d'accepter de se voir si amenuisée.

Mais il n'y a pas de barrière insurmontable,
Il faut y croire un peu, nier l'impensable,
Bien des fleurs poussent dans le sable,
Se battre pour la vie, cadeau inestimable.

Rosanna 2016

  Merci pour votre lecture
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
495 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 4 juin 2017 à 11:57 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Rosanna,

Qui ne connaît pas ce combat, soit pour l'avoir vécu soi-même, soit pour un de ses proches ?
Les fleurs du sable sont de bien belles fleurs.

Amicalement

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
423 poèmes Liste
13472 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 4 juin 2017 à 14:02 Citer     Aller en bas de page

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15660 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 4 juin 2017 à 15:49 Citer     Aller en bas de page

un combat mental
un très bel ecris

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
206 poèmes Liste
11343 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 5 juin 2017 à 04:38 Citer     Aller en bas de page

RESPECT

  ISABELLE
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
1168 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 5 juin 2017 à 07:28 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème... où l'on perçoit une lueur d'espoir naissante malgré l'acharnement de la vie. Merci pour ce partage Rosanna !

Amitiés

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 5 juin 2017 à 10:28 Citer     Aller en bas de page

Merci ROSANNA, ce poème peut toucher par la force et le courage de tes mots,
Bises affectueuses ODE 31 - 17
Avec tout mon respect

  OM
Rosanna


L'émotion est la nourriture du poète
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
21 avril 2017
Dernière connexion
14 octobre 2018
  Publié: 5 juin 2017 à 10:47 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous pour vos commentaires, en effet c'est la maladie du siècle.
Il m'a été diagnostiqué un cancer du sein en octobre 2013.
Oui, il en a fallu du courage pour supporter tout le protocole lié au traitement (mammo, chimio, radiothérapie, scanners, IRM, etc...).
Heureusement il n'y a pas eu besoin de pratiquer une mammectomie, j'ai vaincu mon cancer et depuis deux ans je suis en rémission.
J'ai gagné ce combat, mais l'épée de Damoclès est toujours présente car une récidive est toujours à craindre.
Merci à toutes et tous pour vos marques de sympathie.

Amicalement Rosanna.

  Merci pour votre lecture
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 5 juin 2017 à 14:21 Citer     Aller en bas de page

Sincères félicitations à la fois pour votre superbe texte et du combat mené...
Du courage vous n'en manquez pas et votre écriture s'en ressent...

Avec toute mon amitié
V

 
Rosanna


L'émotion est la nourriture du poète
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
21 avril 2017
Dernière connexion
14 octobre 2018
  Publié: 5 juin 2017 à 18:49 Citer     Aller en bas de page

Merci Varh pour votre sympathique commentaire.
Amitiés Rosanna.

  Merci pour votre lecture
Evana


Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
112 commentaires
Membre depuis
26 mai 2017
Dernière connexion
1er décembre 2018
  Publié: 6 juin 2017 à 20:20 Citer     Aller en bas de page

Très beau texte pour un combat plus beau encore.
Merci pour ce partage. Il encourage.

  L'ange profané
Rosanna


L'émotion est la nourriture du poète
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
21 avril 2017
Dernière connexion
14 octobre 2018
  Publié: 6 juin 2017 à 21:46 Citer     Aller en bas de page

Merci Eva, pour ton commentaire qui me fait plaisir.

Amitiés Rosanna ♥

  Merci pour votre lecture
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16392 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 10 août 2017 à 04:43 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Je pense qu'il y a une part de psychologique sur le plan de la victoire face aux tumeurs, ou cancers...Cela étant, l'annonce de telles maladies est sans doute très difficile à entendre, et j'admire celles et ceux qui ont su rester debout, se battre courageusement. on relativise aussi ses propres maux après une telle lecture.
Lire les commentaires m'a permis de voir que tu relatais du vécu dans ce texte, et je suis sincèrement heureux qu'après toutes ces épreuves, tu sois désormais en rémission.
Amicalement.
pyc.

 
Rosanna


L'émotion est la nourriture du poète
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
625 commentaires
Membre depuis
21 avril 2017
Dernière connexion
14 octobre 2018
  Publié: 10 août 2017 à 10:22 Citer     Aller en bas de page

Merci Pyc pour ton commentaire, ce que je retire de positif de cette triste "aventure", est que je ne vois plus la vie de la même façon, je relativise beaucoup plus qu'avant et je privilégie l'essentiel.

Merci à toi et bonne journée.

Amicalement Rosanna

  Merci pour votre lecture
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 554
Réponses: 13
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Londres 2017 (Tristes)
Auteur : Rosanna
(Amour)
Auteur :
La lettre (Amour)
Auteur : Rosanna
Vive Haïti (Autres)
Auteur : De Margotin
(Amour)
Auteur :
Pour Toi (Amour)
Auteur : Rosanna
En attendant le temps s'en va (Autres)
Auteur : Rosanna

 

 
Cette page a été générée en [0,0753] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.