Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 28
· Jean-Louis
13123 membres inscrits

Montréal: 17 juin 05:09:57
Paris: 17 juin 11:09:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (janvier 2019) : "Déjanté" :: Roue libre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4177 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 9 jan à 16:26
Modifié:  11 jan à 02:55 par Jean-Louis
Citer     Aller en bas de page

Roue libre


C'est en (me) crevant sur mon vélo
Que j'ai rencontré ce foutu déjanté
Il faut dire que depuis le début de la course
Je roulais sur la jante
Faisant l'élastique et suçant les roues
(je vous laisse traduire)
Et pour être crevé je l'étais
Mon pneumatique arrière aussi.
Tous les deux à plat.
Je m'arrête, en profite pour arroser les fleurs
Malgré tout il y avait plus attardé que moi
La jante, la jante qu'ils criaient en me dépassant
J'entends la jambe, la jambe
Bon, c'est vrai qu'au festival des canes
J'avais les grosses cuisses
Cependant sans perdre les pédales,
Heureusement une chambre à air
(Ah ! oui avec un bon matelas) dans mes poches,
Sur le bas-côté je répare.

Requinqué par cet arrêt
Esseulé dans les vingt derniers kilomètres
J'ai roulé comme un déjanté
Sur une jambe, la socquette légère
Autant dire comme jamais
Mais j'ai déjanté...euh ! déchanté à l'arrivée
90e sur 91 et mon entraineur qui déraille
" Dupuis vous êtes piqué
(voir si besoin les synonymes de déjanté)
Vous avez compté les brins d'herbe
Toute la journée et finissez à la rue
Enfin, pas de bris de matériel
Il aurait été fort dommage
Qu'en plus vous déjantassiez"
Amen

Histoire pas zinzin du tout
Si mécontent laissez message
Réponse assurée
En ai gardé sous la pédale.
























  Poésie, la vie entière
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14959 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 9 jan à 16:28 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Jean-Louis,

Très belle poésie pleine d'humour !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
733 poèmes Liste
21715 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 9 jan à 16:45 Citer     Aller en bas de page


Bien troussé

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
4224 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 9 jan à 23:32 Citer     Aller en bas de page

Là, tu m'as rivé mon... clou (vieux, te l'accorde).
Je savais bien que tu faisais dans la plume mais pas dans la pédale.

Quant à ton résultat, c'est la dèche, hantée par le forfait d'avoir arrosé des fleurs avec un produit inapproprié. Si si, je t'ai bien lu, ris noir maintenant.

Bon, on est en pleine déjanterie là.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
436 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
13 juin
  Publié: 10 jan à 03:08 Citer     Aller en bas de page

Originale cette approche de "déjanté"... Il fallait y penser...
Un poème empli d'humour... et super bien déroulé...
Tu en connais un rayon en vélo... Je sais, elle est facile... sourire
Amicalement

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4177 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 10 jan à 08:15
Modifié:  11 jan à 03:23 par Jean-Louis
Citer     Aller en bas de page

Bonjour

Citation de Sybilla
Bonsoir Jean-Louis,
Très belle poésie pleine d'humour !
Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla


Merci Sybilla pour ces encouragements sur le passage des coureurs.

Citation de Aude Doiderose

Bien troussé


Vraiment apprécié aprés tous ces efforts.

Citation de In Poesie
Là, tu m'as rivé mon... clou (vieux, te l'accorde).
Je savais bien que tu faisais dans la plume mais pas dans la pédale.
Quant à ton résultat, c'est la dèche, hantée par le forfait d'avoir arrosé des fleurs avec un produit inapproprié. Si si, je t'ai bien lu, ris noir maintenant.
Bon, on est en pleine déjanterie là.

Bizzz, JB



J'ai fait un temps dans la pédale, modestement je dois dire.... J'apprécie hautement ces deux bons, vrais calembours;
Pour rentrer j'ai souvent calé dans les bourgs que je traversais.

Citation de Glycine
Originale cette approche de "déjanté"... Il fallait y penser...
Un poème empli d'humour... et super bien déroulé...
Tu en connais un rayon en vélo... Je sais, elle est facile... sourire
Amicalement



Merci,Glycine pour votre allègre commentaire.
Explication à l'arrivée " J'ai eu un coup de pompe et n'ai pas fumé le cigare longtemps avant de percer..."

Amicalement
jlouis





  Poésie, la vie entière
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
691 poèmes Liste
14856 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 10 jan à 09:21 Citer     Aller en bas de page


Impossible pour moi fair de l'humour déjanté mais j'apprecie le votre et le tien en particulier...



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 10 jan à 09:39
Modifié:  10 jan à 11:03 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Cher Jean-Louis

Je comprends votre fatigue extrême en fin de course... car dès le début de la course... tout va de travers



C'est en (me) crevant sur mon vélo
Que j'ai rencontré ce foutu déjanté
Il faut dire que depuis le début de la course
Je roulais sur la jante
Faisant l'élastique et suçant les roues



Sucer un pneu durant des dizaines de kilomètres doit incontestablement être exténuant... La prochaine fois je te conseille de prendre un vélo " blanc seing", mieux indiqué... et plus agréable...

Merci Poète
actuaire


  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
281 poèmes Liste
4926 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 10 jan à 12:34 Citer     Aller en bas de page

Je crois que c'est ton sport, je me suis reconnu quand j'alignais les km avec quelques déboires mémorables

Amitiés

Yvon

  YD
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
1637 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
13 juin
  Publié: 10 jan à 12:37 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir JL
Une histoire bien déjantée et qui m'a bien fait rire !!il y a quelques perles
" Faisant l'élastique et suçant les roues" traduire traduire oui mais quand on est pas cycliste !!enfin pour le fun il en restait un derrière !

ca valait le coup de pédale de te lire !

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
601 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 11 jan à 12:16 Citer     Aller en bas de page

Génial! Texte qui mérite un maillot jaune

  SHElene
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4177 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 11 jan à 15:42 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

Citation de Galatea belga
Impossible pour moi fair de l'humour déjanté mais j'apprecie le votre et le tien en particulier...
lilia



Merci Lilia pour cet aveu; pas si déjanté que cela pour un cycliste...
Amitiés
jlouis


Citation de Actuaire
Cher Jean-Louis

Je comprends votre fatigue extrême en fin de course... car dès le début de la course... tout va de travers

Sucer un pneu durant des dizaines de kilomètres doit incontestablement être exténuant... La prochaine fois je te conseille de prendre un vélo " blanc seing", mieux indiqué... et plus agréable...
Merci Poète
actuaire

Merci pour ton commentaire et ton conseil. Je n'en peux plus
Amitiés
jlouis

Citation de YD
Je crois que c'est ton sport, je me suis reconnu quand j'alignais les km avec quelques déboires mémorables
Amitiés
Yvon



Je suis heureux d'avoir fait resurgir des souvenirs cyclistes chez toi. Je n'étais pas un as et mon frère , 2em catégorie une année, m'en faisait baver.
Maintenant nous roulons en facteur ce qui n'a rien de péjoratif (mon fils facteur perpétue la tradition)

Citation de Pieds-enVers
Bonsoir JL
Une histoire bien déjantée et qui m'a bien fait rire !!il y a quelques perles
" Faisant l'élastique et suçant les roues" traduire traduire oui mais quand on est pas cycliste !!enfin pour le fun il en restait un derrière !
ca valait le coup de pédale de te lire !



Faire l'élastique c'est comme faire l'accordéon; on est lâché puis on revient et de nouveau lâché. Sucer les roues; rouler peinard et sans vergogne à l'abri derrière un coureur sans mettre le nez à la fenêtre (sans faire un relais) Merci d'avoir soutenu,en rire, mes périgrinations.
Amitiés

jlouis

Citation de SHElene
Génial! Texte qui mérite un maillot jaune


Merci SHElene,c'est raté pour le maillot jaune mais j'ai évité de justesse la lanterne rouge.




  Poésie, la vie entière
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
1349 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 13 jan à 15:24 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jean-Louis
Avec un peu d'entrainement, ça peut se faire pour le prochain tour de Francesans déjanter!
Et entre nous... ce qui aurait été encore plus déjanté c'est de s'arroser les jambes à la place des fleurs Bien visé, félicitations !

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
348 poèmes Liste
3614 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 15 jan à 00:57 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean louis,
tu n'as pas dit si tu avais des moustaches en guidon de vélo ?
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4177 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 15 jan à 04:50 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Citation de Mawringhe
Bonsoir Jean-Louis
Avec un peu d'entrainement, ça peut se faire pour le prochain tour de Francesans déjanter!
Et entre nous... ce qui aurait été encore plus déjanté c'est de s'arroser les jambes à la place des fleurs Bien visé, félicitations !



Toujours cette interrogation (l'arrosage); soit un arrêt (seul) ou celui du peloton; soit en roulant. Heureusement le cycliste est parfois un poète.
Merci pour tes encouragements (pour le Tour 2019)
Amitiés
jlouis

Citation de Pichardin
Bonjour Jean louis,
tu n'as pas dit si tu avais des moustaches en guidon de vélo ?
Amicalement
Pichardin



Plus de moustaches chez les cyclistes, cela nuit à la pénétration dans l'air.
Merci pour ton passage
Amitiés
jlouis



  Poésie, la vie entière
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
209 poèmes Liste
3922 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
9 juin
  Publié: 19 jan à 15:48 Citer     Aller en bas de page

(Tiens , je croyais l'avoir déjà commenté celui-ci )

Merci Jean-Louis pour ces jolis coups de pédales ..
Quels mollets !!
Ça laisse rêveuse

Bravo, j'ai bien ri.

Myo

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4177 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 20 jan à 03:10 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Myo,

Merci pour ces félicitations; j'aurais bien aimé faire mieux mais je ne me plains pas. Ici j'améliore mon classement.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Sysy


Carpe Diem / TOn rêve est dans la réalité, Va le chercher
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
203 commentaires
Membre depuis
9 septembre 2016
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 5 févr à 05:02 Citer     Aller en bas de page

Jean-Lpuis,
J’ai bien ris à votre excellente trouvaille.
Merci 🙏 ça fait du bien !

Sysy 🌻

  Sysy
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4177 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
14 juin
  Publié: 5 févr à 16:38 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Sysy,

Je vous remercie d'avoir pris ma roue ( encore une expression cycliste) pour me dire ce mot agréable.
Amicalement

jlouis

  Poésie, la vie entière
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 672
Réponses: 18
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0413] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.