Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 26
· Elisa
13255 membres inscrits

Montréal: 15 oct 02:38:48
Paris: 15 oct 08:38:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Dans les bras de l'onde Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1747 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 7 mai 2015 à 11:24
Modifié:  7 mai 2015 à 12:21 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

C'est un fleuve de nuit sinueux et morbide
Clapotant dans un rire aux échos dissonants
Des traces de gas-oil en longs rubans luisants
Simulent des éclats de lumières languides

Il se voudrait amant des berges impavides
Et somme ses courants de leur faire la cour
Arrachant des morceaux de leurs frêles contours
Pour calmer dans son lit ses désirs intrépides

Sur mon temps assombri il est la solitude
Mes pensées sont des flots où roule l’hébétude
Comme serpente l’eau en dédain absolu

Quand la fièvre s’accroche à mes tempes battantes
J’ai l’onde et ses bras frais pour aller résolue
m'engloutir dans l'accueil de ses vagues vivantes

  Critiques acceptées
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 7 mai 2015 à 11:35
Modifié:  7 mai 2015 à 11:37 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Hello Xenia...je ne peux pas laisser bp de "comments" développés pr cause de bugs mais en raccourci c'est tt aussi bien ;-)...J'M cet univers !
Amitiés :-)

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8630 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 7 mai 2015 à 12:20 Citer     Aller en bas de page

Xénia,

Moi aussi, j'aime.
Je reviens plus tard le tél. vient de sonner.

Catherine

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 7 mai 2015 à 12:36 Citer     Aller en bas de page

C'est un fleuve de nuit sinueux et morbide
Clapotant dans un rire aux échos dissonants
Des traces de gas-oil en longs rubans luisants
Simulent des éclats de lumières languides

Il se voudrait amant des berges impavides
Et somme ses courants de leur faire la cour
Arrachant des morceaux de leurs frêles contours
Pour calmer dans son lit ses désirs intrépides

Certaines sinuosités me semblen t-entre autre- une marque de ton écriture...que j'aime, bien sur !



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15655 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 7 mai 2015 à 12:41 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 7 mai 2015 à 18:21 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Xénia,

Toujours des images très fortes en tes poésies !
Merci de ce partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Shaim


Prends soin de toi et de ta plume, et accouche sur papier tes envies, tes joies et ton amertume....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
3485 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2013
Dernière connexion
12 juillet 2018
  Publié: 7 mai 2015 à 21:39 Citer     Aller en bas de page

des belles ondes découlant de ta plume... de beaux verbes



sincèrement,

  Celui qui se se crée dans cette succession de moments donnés
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
1503 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 8 mai 2015 à 09:35 Citer     Aller en bas de page

Merci Xenia, pour ce beau partage. A bientôt !

 
TREMIERE


il faut aimer qui nous aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
168 commentaires
Membre depuis
23 avril 2015
Dernière connexion
14 janvier 2017
  Publié: 8 mai 2015 à 11:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de marc de saint point
Tu écris si bien, Xenia, je ne sais quoi dire de plus, le don est là, c'est une évidence.

Mon amie tremière est venue sur ce site, elle écrit admirablement bien. Je t'invite à la découvrir.

Amitiés

Marc




Marc , tu es trop gentil, je fais mon possible et me remets toujours en question. ( sourire )

Mais tu as raison de dire que Xénia, que je découvre aujourd'hui, a vraiment un don.

  aimer la vie, écrire dans l'ombre
TREMIERE


il faut aimer qui nous aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
168 commentaires
Membre depuis
23 avril 2015
Dernière connexion
14 janvier 2017
  Publié: 8 mai 2015 à 11:54 Citer     Aller en bas de page

chère Xénia,

je suis vraiment étonnée et conquise. Ton écriture semble me correspondre à merveille. Tu as des " étrangetés " qui sont tiennes mais qui se trouvent assez souvent dans mes poèmes. Ce sont des fulgurances : elles nous traversent, on les écrit.

je le répète : je suis conquise.



Bien sincèrement.

  aimer la vie, écrire dans l'ombre
Daniel Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
366 commentaires
Membre depuis
14 mars 2014
Dernière connexion
9 octobre
  Publié: 8 mai 2015 à 18:40
Modifié:  8 mai 2015 à 18:49 par Daniel
Citer     Aller en bas de page

Magnifique et profond, Xénia. Un coup de coeur à lire et relire encore pour le plaisir des mots et de l'ombre. Pouf, dans mes favoris !

Amitiés.

Daniel

  Critiques négatives absolument reçues, il faut bien se construire.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
21906 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 août
  Publié: 9 mai 2015 à 12:18 Citer     Aller en bas de page

Je me suis laissée transportée par une vague de jolis mots.
Un poème merveilleux qui me laisse tant de belles images
Merci XENIA
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5083 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 9 mai 2015 à 12:30 Citer     Aller en bas de page

tes mots, ta belle écriture m'ont laissé un goût étrange mais j'aime!

Yvon

  YD
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1747 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 10 mai 2015 à 04:34 Citer     Aller en bas de page

bonjour
un grand merci à tous
à ceux qui ont bravé les petits contre-temps et ceux qui ont lu mes étrangetés avec indulgence
je suis d'accord avec toi Lilia, ça sinue un peu sur mes lignes, merci d'aimer
merci Daniel, je suis contente d'être sur une de tes étagères,

Amitiés

  Critiques acceptées
Mai Bee


Toujours la vie nous rebalance, le poids des maux que l'on ne panse...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
394 commentaires
Membre depuis
21 février 2015
Dernière connexion
15 mai 2017
  Publié: 10 mai 2015 à 05:44 Citer     Aller en bas de page

Très jolie personnification !
Les vers coulent à l'instar du fleuve, les images, percutantes évoluent dessinant le voyage au long cours jusqu'au bain de nuit, le vocabulaire est riche.
Un réel plaisir de lecture
Merci Xenia
Mai Bee

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1747 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 11 mai 2015 à 03:54
Modifié:  11 mai 2015 à 03:55 par  Xenia
Citer     Aller en bas de page

merci Mai Bee, j'aime la poésie que tu nous partages

merci "et puis", ton pseudo nous invite à réfléchir après les mots

  Critiques acceptées
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 15 mai 2015 à 05:30 Citer     Aller en bas de page

Sur mon temps assombri il est la solitude
Mes pensées sont des flots où roule l’hébétude
Comme serpente l’eau en dédain absolu

Quand la fièvre s’accroche à mes tempes battantes
J’ai l’onde et ses bras frais pour aller résolue
m'engloutir dans l'accueil de ses vagues vivantes


Superbe sonnet... qui oppose les méandres assombrissant et les longues coulées rectilignes du coeur ensoleillant ... un long cheminement de vie... sur la voie vers l'harmonie apaisante.
Et toutes ces métaphores poétiques pixelisant vos états d'âme en perpétuelle inter activité à la recherche d'un cercle de rondeur, lissé de toute forme d'aspérité...

J'aime vous lire chère Xenia. Merci du partage.
Amicalement,
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 15 mai 2015 à 22:25 Citer     Aller en bas de page

un sonnet néo que j'ai aimé découvrir
merci de ma lecture et bonne journée

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1747 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 17 mai 2015 à 05:40 Citer     Aller en bas de page

merci Actuaire pour ces lignes qui ont cerné ma recherche d'harmonie
Amitiés

merci Vénusia pour ce commentaire sympathique
Amitiés

  Critiques acceptées
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
1661 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 18 mai 2015 à 05:47 Citer     Aller en bas de page

Bonjour !

Un sonnet qui clapote de bien jolis métaphores !
On s'y coule dans ce tumultueux et sombre fleuve ,il nous prend dans ses bras , et nous tourbillonne et nous entraine comme un fétu de paille !

Superbe lecture ! merci

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1747 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 20 mai 2015 à 05:45 Citer     Aller en bas de page

merci Pieds-enVERS, pour ce sympathique commentaire

  Critiques acceptées
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1778
Réponses: 20
Réponses uniques: 16
Listes: 2 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Tendre désir (Loufoques)
Auteur : josette
Où es-tu maman (Tristes)
Auteur : M♥l♣ka
C'était peut-être toi... (Autres)
Auteur : Xenia
Par un matin froid (Autres)
Auteur : Xenia
Juste merci... (Amitié)
Auteur : coeursolitaire62
Vraiment ! Vous faites du sport ! (Loufoques)
Auteur : Jean-Louis
L'abandon (Tristes)
Auteur : Anouchka
La supplique du vieux Lion(en 2 parties). 1ère partie (Autres)
Auteur : josette
Le pain de glace (Autres)
Auteur : ode3117
L'été Indien (Autres)
Auteur : josette
Ces "riens du tout" (Autres)
Auteur : RiagalenArtem
Le souffle-douleur (Tristes)
Auteur : Aude Doiderose
Rêverie nuages (Autres)
Auteur : Rosi
Nocturnes Blanches (Autres)
Auteur : RiagalenArtem
Mélancolie automnale (Tristes)
Auteur : Vénusia

 

 
Cette page a été générée en [0,1403] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.