Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 328
Invisible : 0
Total : 328
12945 membres inscrits

Montréal: 20 nov 23:22:39
Paris: 21 nov 05:22:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Vague à l'âme Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
2165 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 2 nov à 09:08
Modifié:  11 nov à 07:38 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page


J'ai noyé mes syllabes
emportées sans raison
et jeté aux crabes
mes verbes en fusion.

J'ai tant loué songeur
vos courbes et vertus.
En ce fort intérieur,
que n'ai-je pas connu ?

D'un côté, je me pâme
vous couve de non-dits
et de l'autre réclame
vos grâces ... au pied du lit.
-----
Pensez-vous qu'il se trame
en ce charivari
autant de mauvaises lames
que de plaintes à minuit ?
-----
Ce soir j'ose enfin vous dire
les larmes de pierre fine
qui coulent sur mes désirs
d'or et d'opaline.

Penseriez-vous au drame !
Jeter au fond d'un puits
cette petite flamme
qui git et puis sourit.

J’appelle Ô feue mon âme
à défaire ces mots dits
pour qu'une puissante flamme
éclaire un peu ma vie.

 
Adamantine

Administratrice


Avatar : Aude Doiderose
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
363 poèmes Liste
11163 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 2 nov à 10:32 Citer     Aller en bas de page

Il y a de magnifiques tournures dans ce poème. J'ai pris beaucoup de plaisir à le lire.

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un cœur et mille fois plus encore pour le réconforter.
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
2233 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 2 nov à 10:34 Citer     Aller en bas de page

Moi également...

Jiçé

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
2165 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 2 nov à 10:38
Modifié:  2 nov à 10:39 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Merci à vous deux
Vous me faîtes vraiment plaisir ... car il n'est pas facile, pour moi, de parler de mes états d'âme.
Bonne journée
Christophe

 
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
8220 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 3 nov à 03:12 Citer     Aller en bas de page

Je lis de la finesse et des images dans ces mots Christophe ...

Merci à toi

  ISABELLE
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
12853 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 3 nov à 11:22 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
639 poèmes Liste
14131 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 4 nov à 02:52 Citer     Aller en bas de page



[center]J’appelle Ô feue mon âme
à défaire ces mots dits
pour qu'une puissante flamme
éclaire un peu ma vie.[/center

]
Ce n'est pas facile de parler de nos sentiments...mais les rimes aident



galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
353 poèmes Liste
19369 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 4 nov à 10:41 Citer     Aller en bas de page

Qu' une puissante flamme éclaire un peu ta vie, je l'espère, ne serait - ce que pour chasser le mauvais côté des choses.
J'ai bien aimé tes mots, ils sont très forts et ils me touchent
Bises amicales CHISTOPHE
ODE 31 - 17

  OM
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
3094 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 5 nov à 01:10 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Christophe,
parler de ses états d'âme ce n'est pas évident, ça c'est sûr.. Mais tu l'as fait avec beaucoup de talent et de sensibilité.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Correcteur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
1562 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
8 novembre
  Publié: 5 nov à 10:10 Citer     Aller en bas de page

Très beau texte. Des choses finement dites.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
2282 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 5 nov à 10:25 Citer     Aller en bas de page

Finement oui exactement
Très profond des mots qui remontent en nous touchant copieusement ...

Merci Cidnos


marchepascal




    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
75 poèmes Liste
3126 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 5 nov à 12:27 Citer     Aller en bas de page



Oh...que je l'aime celui-ci
Merci Christophe pour ce beau partage

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
546 commentaires
Membre depuis
11 mai
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 6 nov à 05:35 Citer     Aller en bas de page

Je rejoins mes camarades... il y a beaucoup de travail et de réflexion derrière ce poème, tristement magnifique

"les larmes de pierre fine
qui coulent sur mes désirs
d'or et d'opaline"

Un émerveillement total des sens

Amitiés

Nico

 
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3043 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 6 nov à 13:18 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Christophe,
C'est un beau poème et le narrateur, s'il est peut-être désappointé, ne semble pas découragé....
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière (ex ULM47)
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
2165 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 8 nov à 14:04
Modifié:  8 nov à 14:08 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Bonjour à vous
Vos mots me touchent ... finesse, touchant, réflexion ... Merci beaucoup
Christophe

Oui : Jean Louis il y a toujours un peu d'espoir. Il y a aussi de bons moments encore à venir.
Lil : Je suis flatté de me retrouver parmi tes coups de coeur. Chouette

 
FREDER


Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
190 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2015
Dernière connexion
11 novembre
  Publié: 10 nov à 12:36 Citer     Aller en bas de page

Je me joins avec retard au déferlement de louanges qui récompense ce poème ô combien bien écrit.

Amitiés.

 
RiagalenArtem


"Vivre éternellement serait aussi difficile-me semble-t-il-que dormir toute la vie" эт&#
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
2763 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
11 novembre
  Publié: 11 nov à 07:05 Citer     Aller en bas de page

Il y a de l'élégance dans ton écrit...Mais que la "lux" soit malgré tout...d'ailleurs on sent poindre sa lueur à la fin. Un brin désuet dans la forme (ds le bon sens du terme), ce qui fait son charme et son originalité...

Bien à toi...
Riaga...


  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Cedoit être un four invisible." Gustave Flaubert
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
2165 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 11 nov à 07:53
Modifié:  11 nov à 07:56 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Merci Freder pour tes mots qui m'apaisent et me font plaisir.

Riagal : Tu as bien raison la fin est bien désuète après tant de griserie. Pourtant ne pas mettre un peu de lumière dans ce poème ce serait couler le bateau avant même de le mettre à l'eau. J'apprécie ton commentaire. Crois moi.

Merci à vous deux
Christophe

 
PA... Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
793 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2016
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 12 nov à 03:59 Citer     Aller en bas de page

Belle écriture de Cidnos que je salue dans cette lecture

J'aime ce poème, mais d’autres en parle, peut-être mieux que moi.
Je me contenterais de le lire trois fois.


Une fois dans une approche de découverte
Une deuxième dans le son à l'oreille
Le troisième en profondeur de ressenti



PA…

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
2165 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 12 nov à 05:02 Citer     Aller en bas de page

Bonjour PA
Merci pour ton commentaire qui m'a bien fait comprendre ce que tu as ressenti à la lecture de ce poême : sa musique et sa profondeur (un voyage à l'intérieur de mes états d'ame)
Bien à toi
Bonne journée
Christopheu

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 397
Réponses: 19
Réponses uniques: 16
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0400] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.