Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 314
Invisible : 0
Total : 314
12945 membres inscrits

Montréal: 20 nov 23:25:03
Paris: 21 nov 05:25:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Feu de Braise Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
312 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 11 nov à 14:06 Citer     Aller en bas de page

Feu de Braise

Elle m'a offert sa bouche
Juste pour un adieu
Bien trop loin de sa couche
Les yeux dans les cieux

Pourtant, j'aurai quitté les lignes de coke
Les cartes bleues, les billets de sang
Je l'aurai suivie, j'aurais posé mes glocks
pour son sourire d'enfant

La ville a pris mon souffle
Je cours dans le brouillard
Des amants à bout de souffle
En éternel retard

Je crois que je n'aimerai que toi
Même si au fond de moi, je sais
Que tu ne seras jamais à moi
C'est aussi à ça que servent les rêves
Alors je sombre au fond de mes fumées


Thierry
Novembre 2017

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
353 poèmes Liste
19369 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 11 nov à 14:28 Citer     Aller en bas de page

Ce poème me touche beaucoup.
Sombrer au fond de tes fumées, cela n'apporte pas l'asphyxie, mais un voile de tendresse et de douceur
Bien amicalement ODE 31 - 17
Un coup de coeur pour ce poème

  OM
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
639 poèmes Liste
14131 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 12 nov à 01:34 Citer     Aller en bas de page





Un magnifique retour illuminé par certaines braises...




  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
12853 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 12 nov à 10:11 Citer     Aller en bas de page

très toucher
un poème sublime

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Ali
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
176 commentaires
Membre depuis
13 septembre
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 12 nov à 11:02 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé cette lecture, merci pour le partage Ashimati.

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4935 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 13 nov à 05:12 Citer     Aller en bas de page

de quelle "vile" nous parles-tu ?
merci pour le voyage.

 
A.Belhirch
Impossible d'afficher l'image
un monde sans espoir est irrespirable. (Malraux)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
196 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2016
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 16 nov à 19:17 Citer     Aller en bas de page

Joli poème. Les rêves servent aussi à envisager une déception.
Amitié

  Les arts sont l'entremetteur qui nous fournissent des occasions très naturelles de deviser de tout et de rien.
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
2165 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 17 nov à 07:23
Modifié:  17 nov à 07:24 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Voilà un beau texte mélancolique ... comme quoi l'amour transforme un homme.
J'aime
Cidnos

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 138
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0361] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.