Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 330
Invisible : 0
Total : 332
· Rayon de soleil · Bonjour12
12995 membres inscrits

Montréal: 19 juin 19:31:44
Paris: 20 juin 01:31:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: L'idole Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Charlentoine

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
95 commentaires
Membre depuis
14 mars 2017
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 6 déc 2017 à 13:26
Modifié:  6 déc 2017 à 13:49 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

L’époque encor trainait les drames d’outre-mer,
Mais notre âge aspirait à imiter ces ondes
Qui portaient les sons neufs, les promesses fécondes,
D’un monde fantasmé qu’on pensait moins amer.

Il fallait que quelqu’un osât prendre l’espace,
Dans nos cœurs grands ouverts, impatients d’être étreints,
Et dise en quelques mots - et mouvements de reins -
Qu’il était temps d’ôter nos vieilles carapaces.

Il fut cet homme-là, tel qu’en nos rêves fous,
Eclairant nos chemins, repoussant les possibles,
Et jusque sur le tard, même usé comme nous,
Persistant à chanter l’Amour irréductible.

« Ce n’était qu’un chanteur ! » nous dira-t-on : c’est vrai ;
Mais une part de nous, avec lui, disparait.
6 décembre 2017

  Vive la poésie et le canon de 75
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
9428 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 6 déc 2017 à 13:50 Citer     Aller en bas de page

Bel hommage, merci à toi

  ISABELLE
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1278 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 7 déc 2017 à 12:53 Citer     Aller en bas de page

Un hommage original qui change de ce que j'ai pu lire ailleurs...sans le nommer , des vers qui nous conduisent vers celui qui promettait
"Je te promets le feu à la place des armes "
merci

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
2346 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 8 déc 2017 à 07:01 Citer     Aller en bas de page

C'est un très bel hommage et toujours chez toi une belle écriture.
Merci pour ce partage et le fond est certainement vrai.
Johnny fut un vent de liberté et un espoir.
Bonne journée
Christophe

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
4719 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 9 déc 2017 à 01:00 Citer     Aller en bas de page

C'est superbe bravo et merci pour lui

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2376 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
9 juin
  Publié: 11 déc 2017 à 01:19 Citer     Aller en bas de page

Mon cœur n'a jamais rêvé d'être étreint par... lui, mais ton texte est beau par lui-même.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Charlentoine

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
95 commentaires
Membre depuis
14 mars 2017
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 11 déc 2017 à 05:23 Citer     Aller en bas de page

Merci pour lui. Qu'on soit fan ou pas, le phénomène est là.

  Vive la poésie et le canon de 75
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2376 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
9 juin
  Publié: 11 déc 2017 à 23:48 Citer     Aller en bas de page

Mis à part qu'il n'est plus... si je puis m'exprimer ainsi.

Si je ne l'appréciais pas, je n'ai néanmoins rien contre lui et je lui reconnais ce mérite d'avoir duré et d'être populaire, dans le bon sens du mot.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Charlentoine

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
95 commentaires
Membre depuis
14 mars 2017
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 14 déc 2017 à 11:14 Citer     Aller en bas de page

Bien reçu JB. Amitiés.

  Vive la poésie et le canon de 75
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 293
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0369] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.