Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 493
Invisible : 0
Total : 494
· Niamor Drarig
13049 membres inscrits

Montréal: 24 avr 20:31:20
Paris: 25 avr 02:31:20
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Sempiternelle Mélodie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lapoètesse


Une moitié est partie, l'autre est finie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
583 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 3 jan à 20:17
Modifié:  4 jan à 02:38 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Sempiternelle Mélodie



En ce début d'hiver sous la neige
Tendres et délicats sont les arpèges
Fragile esprit qui se désagrège
Je nie mon existence tout entière

Interminable est la symphonie
De cette douce saison de l'oubli
Règne encore la mélancolie
Sur mes lèvres, une saveur amère

Le temps passe et toujours disparaît
Les heures partent, s'enfuient à jamais
L'écho se fanait, se dissipait
Mes larmes sans contrôle s'écoulèrent

Soupir les harmonieux accords
S'éternisant sur leur douloureux sort
De blanc se recouvrent les décors
Des paysages encore à parfaire

Un sourire mensonger, perdu
Une aubade déchirante, entendue
Ressenti cacophonique ardu
Des paroles qui transpercent ma chair

Complainte qui ne saurait cesser
Cantilène à l'aube des jours glacés
Mélodie pénible à écouter
Le silence est devenu ma prière



  L.P/A.P
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
13621 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 4 jan à 10:21 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Chrys Freux


Aussi longtemps que tu croiras en l'espoir, il y en aura toujours au moins en toi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
310 commentaires
Membre depuis
8 août 2017
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 4 jan à 15:31 Citer     Aller en bas de page

Un beau poème très triste, mais je le trouve moins douloureux que tes précédents.

  La liberté totale, avec le respect pour seule limite.
Lapoètesse


Une moitié est partie, l'autre est finie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
583 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 4 jan à 17:53 Citer     Aller en bas de page

Citation de Alice K'roll Grace



Bonjour Alice,
Je ne te cache pas que j'aurais apprécié un quelconque conseil ou une critique constructive plutôt qu'un simple avis... Je regrette cependant que mes mots ne t'aient pas touché...

Citation de mido ben
j'aime beaucoup



Merci à toi mon ami, je suis ravie de voir que ma plume te plaise toujours autant !

Citation de Chrys Freux
Un beau poème très triste, mais je le trouve moins douloureux que tes précédents.



Bonjour Chrys,
Je suis contente que mon poème t'ait plu... J'ai fini par m'habituer aux sons stridents que représentent mes douleurs, un jour je finirais par ne même plus les entendre.

Mes amitiés,

  L.P/A.P
goliath
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
358 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2011
Dernière connexion
13 avril
  Publié: 13 jan à 09:49 Citer     Aller en bas de page

Malgré ce manteau neigeux , résonne une mélodie bien triste.
Cependant merci pour cette lecture agréable et émouvante

 
Lapoètesse


Une moitié est partie, l'autre est finie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
583 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
24 avril
  Publié: 13 jan à 15:53 Citer     Aller en bas de page

Citation de goliath
Malgré ce manteau neigeux , résonne une mélodie bien triste.
Cependant merci pour cette lecture agréable et émouvante



Merci beaucoup Goliath !

  L.P/A.P
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 227
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0386] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.