Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 343
Invisible : 0
Total : 344
· kiss.girl
12924 membres inscrits

Montréal: 18 oct 17:51:17
Paris: 18 oct 23:51:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Africaine Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
345 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 14 mai à 03:46
Modifié:  14 mai à 17:57 par Joker
Citer     Aller en bas de page

Africaine

« Madame, ce soir j’aimerais vous parler de quelque chose ». Quand j’écoute la musique africaine, mes cheveux se hérissent devant tant de beauté. Je voudrais être comme elle, m’approcher de la perfection, rythmer ma vie avec sa justesse, voir l’existence avec son intelligence. Comme elle, être une œuvre aboutie que tout le monde apprécierait sans jamais se lasser. Apporter la joie dans les cœurs, le frisson dans les corps. Etre harmonieux dans mes propos. « Ceci n’est pas une déclaration, Madame, mais une mélodie de mots composée pour vous ».

La musique « afro » est le fruit d’un travail acharné exécuté par des surdoués autodidactes. Sa richesse me dépasse, pourtant elle se laisse aborder avec simplicité. « Vous m’avez éconduit avec un sourire. Je continue à vous fréquenter pour développe en moi le goût du beau, car votre beauté m’inspire. Je suis éloquent quand je vous parle même si ce soir je n’ai pas grand-chose à dire ». Elle accompagne la poésie. La musique est en mouvement. Tout en rondeur. Elle suscite l’élégance, la courtoisie et l’humour.

Elle invite à faire l’amour et à ne pas faire la guerre. Les manifestations pour les droits civiques, la révolte des étudiants en ’68 trouvent leurs racines dans la « Black » musique (le jazz, le blues, le rock n roll) qui a changé les mentalités de l’époque, qui a créé une rupture entre les enfants et leurs parents. L’armée et les églises furent désertées, les jeunes avaient pris conscience que la vie valait la peine d’être vécue, qu’il y avait une plage sous les pavés, un trésor sous le pagne. Finis les nationalismes. L’enfer et le purgatoire ne nous font plus peur. Nous voulons le paradis tout de suite. L’extase jusqu’à l’overdose.

Cette musique a éclairé le monde plus que toutes les grandes idéologies. Elle est généreuse, même dans ses courbes, porteuse de valeurs humanistes. Jimmy Hendrix, Bob Marley, Papa Wemba, Miriam Makeba, ne nous ont pas seulement divertis, ils ont créé un style de vie nouveau, une forme de nonchalance qui conduit à la tolérance. Les cadences ne sont pas toujours parfaites, mais la musique est bonne. « Madame, accepteriez-vous de danser la rumba, cette danse où les nombrils se touchent ? »


  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
1355 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 14 mai à 16:22 Citer     Aller en bas de page

Superbe texte Joker A

Je me suis laissée envoûter et j'ai relu ton texte sur une chanson de Miriam Makeba... de toute beauté... Je dois encore combler mon ignorance au sujet de la rumba congolaise...

Merci Joker A de toutes ces découvertes
Bises
Ma sincère Amitié

Varh T

 
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
638 poèmes Liste
14105 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 14 mai à 16:23 Citer     Aller en bas de page





Vous etes une raison de plus pour venir sur ce site.


Galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
345 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 14 mai à 17:43 Citer     Aller en bas de page

Merci Galatea.

Merci Varh T. Voici un exemple de rumba congolaise, c'est une chanson de Koffi Olomidé :

https://www.youtube.com/watch?v=xqJgtz59Vuk

Cela se danse presque comme un slow.

Joker A.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
3909 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 15 mai à 12:30 Citer     Aller en bas de page

Bravo !!!!


Yvon

  YD
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
345 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 15 mai à 13:07 Citer     Aller en bas de page

Merci Yvon

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 224
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0297] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.