Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 340
Invisible : 0
Total : 346
· Jean-Louis · A.Belhirch · Chrys Freux · QUOIQOUIJE · alweg · In Poésie
12980 membres inscrits

Montréal: 20 févr 16:26:36
Paris: 20 févr 22:26:36
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Mal de mère. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lesmotsbleus Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
"Je parle avec les yeux, j'écoute avec le cœur, je comprends avec le temps." J-M Levaux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
43 commentaires
Membre depuis
7 février
Dernière connexion
19 février
  Publié: 14 févr à 11:19
Modifié:  16 févr à 15:14 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Amarrée dans mon passé,
Tel un bateau laissé à quai,
Je suis comme une île isolée,
Perdue dans l'océan de mes pensées.

Je suis comme un navire ancré,
Qui n'a plus où naviguer,
J'ai baissé les voiles trop usées,
Jeté l'ancre de ma destinée.

J'ai laissé mes sentiments naviguer,
Par-delà des mers trop agitées,
Ne suivant plus le cap fixé,
Lâchant la barre et dériver.

En fond de soute, embarqués,
Mes bagages trop chargés,
Et comme un navire échoué,
Je me laisse couler, submerger.

Et dans cette immensité,
J'oublie combien je t'ai aimée,
Je laisse mon âme chavirer,
Le temps pour moi de t'oublier.

Lesmotsbleus le 01/04/2017.

  Lesmotsbleus
A.Belhirch
Impossible d'afficher l'image
un monde sans espoir est irrespirable. (Malraux)
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
260 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2016
Dernière connexion
20 février
  Publié: 14 févr à 14:26 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir lesmotsbleus

Touchant !!!

Merci pour ce partage lequel les vers formument une vaste deploration.

  Les arts sont l'entremetteur qui nous fournissent des occasions très naturelles de deviser de tout et de rien.
Barbamimi

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
488 commentaires
Membre depuis
13 janvier
Dernière connexion
20 février
  Publié: 15 févr à 05:28 Citer     Aller en bas de page

On dirait du Herman Melville

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
172 poèmes Liste
8912 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
20 février
  Publié: 15 févr à 07:31 Citer     Aller en bas de page

Tu as su trouver les mots et les images pour dire ta tristesse, merci à toi

  ISABELLE
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
215 poèmes Liste
13306 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
20 février
  Publié: 15 févr à 10:26 Citer     Aller en bas de page

touchante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Lesmotsbleus Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
"Je parle avec les yeux, j'écoute avec le cœur, je comprends avec le temps." J-M Levaux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
43 commentaires
Membre depuis
7 février
Dernière connexion
19 février
  Publié: 16 févr à 04:04 Citer     Aller en bas de page

Merci de vos sympathiques commentaires.

  Lesmotsbleus
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
3934 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
17 février
  Publié: 17 févr à 14:17 Citer     Aller en bas de page

Boulversant de dire ainsi la distance d'amour entre mère et "fille"...

Un rythme chavirant....

Belle lecture...

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 97
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0282] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.