Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 361
Invisible : 0
Total : 362
· Teumii
13202 membres inscrits

Montréal: 15 sept 16:42:16
Paris: 15 sept 22:42:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Le Cri De L'intérieur... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 28 nov 2008 à 12:08
Modifié:  23 déc 2008 à 15:37 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

LE CRI DE L’INTÉRIEUR …

Que peut-il se passer
Dans un corps mal mené
Et qui se sent trahi ?

Que peut-il bien penser
Ce corps qui ne veut plus
Qu’on le malmène ainsi ?

La communion du corps
Miroir de la pensée
Est loin d’être parfaite …

Ô toi qui me guides
Quand vas-tu prendre soin ?
Ne sens-tu pas l’usure
Qui te fige peu à peu ?

Les douleurs insidieuses
Qui doucement t’enlacent
Et t’enserrent comme une liane ?

Tu m’offenses de pilules
Que chaque jour j’ingère.
Je te souffre me dis-tu.
Mais tu ne vois que toi
Sans écouter le moi,
Qui se brûle de vivre
Et sans qui tu n’es rien.

Tu la vois la sournoise
Qui vit à tes dépens ?
Tu la vois la perfide
Qui cherche à t’effacer ?

J’ai beau vouloir te vivre
Mais elle se rit de moi.

-Eh ! dis-moi bel esprit
Tu t’écoutes, tu m’entends ...?

-Qu’elle est donc cette voix
Intérieure qui me parle
-Et qui ose contrôler
Les battements de mon cœur…


-C’est le toi en entier
Qui te parle de moi
Viens faire l’introspection
De l’être, qui est le tien.

Mon bel esprit bats toi
Ne la laisse pas ronger
Ta force qui est la mienne.

Écoute chaque jour
Le cri silencieux
De ta voix intérieure
Qui te parle d’équilibre
D’harmonie et d’amour…

Yvon Le 27/11/08 …

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
16105 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
28 août
  Publié: 28 nov 2008 à 13:45 Citer     Aller en bas de page

En tout point en accord avec L'INSOUMISE

Mes amitiés

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 28 nov 2008 à 14:18 Citer     Aller en bas de page

Bonjour mon ami Yvon, un poème différent des autres. j'ai aussi adoré la dernière strophe. Amitié de Nicole avec tendresse..Prends soin de toi Je suis là...



Écoute chaque jour
Le cri silencieux
De ta voix intérieure
Qui te parle d’équilibre
D’harmonie et d’amour…



  Nicole chaput. *Okana *...
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
23520 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 28 nov 2008 à 16:20 Citer     Aller en bas de page

tout à fait d'accord avec mes amis poètes

Écoute chaque jour
Le cri silencieux
De ta voix intérieure
Qui te parle d’équilibre
D’harmonie et d’amour…


c'est puissant !

toute mon amitié Yvon
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15480 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 28 nov 2008 à 16:32 Citer     Aller en bas de page

Un dialogue intérieur avec toi même et ce corps que l'âge essaie de prendre en otage.....je vais dire comme les autres poètes... la dernière strophe...
Alex

 
mourad


nul n'a écrit, peint ou sculpté que pour sortir de l'enfer (artaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
2 avril 2015
  Publié: 28 nov 2008 à 17:35 Citer     Aller en bas de page

un monologue qui parle à chacun par sa voie intérieure devenue commune grâce à ces mots...merci pour ce partage

  un jour tu vies, un jour tu meurs, un jour tu ries, un jour tu pleurs, c'est ça la vie...c'est ça l'amour
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 28 nov 2008 à 19:27 Citer     Aller en bas de page

La toute puissante voix ... j'aime entièrement mais une plus grande appréciation pour ces vers ci-dessous.

"Qu’elle est dont cette voix
Intérieure qui me parle
-Et qui ose contrôler
Les battements de mon cœur…"

Poétiquement, ton lecteur

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 29 nov 2008 à 07:08 Citer     Aller en bas de page

bonjour, je m'aligne aussi aux commenttaires précédents pour souligner la beauté de ton poème....

puisse cette voix intérieure te guider sur le chemin de la sérénité, cher ami poète .....

amitiés

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 29 nov 2008 à 13:28 Citer     Aller en bas de page


**Merci L'INSOUMISE Je heureux que tu aies aimé mon texte

Au plaisir de te lire...

**Guido Merci d'être passé me lire cela me fait très plaisir...
A bientôt mon ami...

**Chère Nicole comme à ton habitude tes mots me touchent beaucoup
merci d'être toujours fidèle

**Heureux de te voir sur mes lignes James c'est pour moi un plaisir...
A bientôt pour te lire...

**Chère Alex oui tu as raison c'est un dialogue intérieur
que tout un chacun doit un jour faire, mais Dieu sait que ce n'est pas facile...
Merci pour ton passage qui me réjouit...
A bientôt mon amie ...

** Il est vrai mourad qu'il faut être à l'écoute de son corps et apprendre à l'aimer avoir du respect pour lui pour arriver à une harmonie entre le corps et l'esprit...
Merci pour ton passage, mes Amitiés

**Merci Pierre la sérénité, c'est un peu vous qui dans vos textes et
poèmes me l'apportez...
Merci donc d'être là...
Mes amitiés t au plaisir de te lire...

**Mon cher Hassan oui cette voix intérieur que l'on ne veut parfois pas
écouter et que l'on agresse en y restant sourd...
Toujours le bienvenu sur mes texte...
A bientôt

 
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2336 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
23 août
  Publié: 29 nov 2008 à 13:35 Citer     Aller en bas de page


Du soi-même à soi même...Un soliloque
face au temps...Avec la délicatesse en plus
pour le dire

Saldday

  Nous sommes le temps qui nous reste.
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 29 nov 2008 à 14:05
Modifié:  17 avr 2009 à 16:42 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

Comme il m'est agréable de vous voir sur mes lignes, se parler à soi-même oui mais écouter ce que son corps dit, car il est notre île ou l'on est parfois bien seul, alors écoutons le...

Merci saldday et au plaisir te vous lire

Mes amitiés...

 
Melle Têtenlere

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
86 commentaires
Membre depuis
13 juin 2008
Dernière connexion
18 août 2015
  Publié: 30 nov 2008 à 15:03 Citer     Aller en bas de page

Tu la vois la sournoise
Qui vit à tes dépens ?
Tu la vois la perfide
Qui cherche à t’effacer ?

J’ai beau vouloir te vivre
Mais elle se rit de moi.

-Eh ! dis-moi bel esprit
Tu t’écoutes, tu m’entends ...?

c 'est à digérer quand on avale sans mâcher,
je le trouve profond ce poème.

Amitié
Tetenlère



  Melle Têtenlère
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 1er déc 2008 à 05:13 Citer     Aller en bas de page

Merci tetenlère

Peut être faudra-t-il le relire pour mieux le digérer

Merci pour ton appréciation et de de ton passage

Mes amitiés...

 
danimaidan


la vie est un long fleuve tranquille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
10 commentaires
Membre depuis
28 novembre 2008
Dernière connexion
13 février 2013
  Publié: 1er déc 2008 à 09:57 Citer     Aller en bas de page

je suis toute nouvelle , ici et patauge encore un peu dans les corridors du site , mais je voudrais te dire que j'ai beaucoup aimé la pudeur et la retenue de ton poème

danimaidan....

  danimaidan
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 1er déc 2008 à 10:13 Citer     Aller en bas de page


Merci danimaidan pour ton gentil commentaire, tu vas voir qu'il y a de merveilleux poètes et si j'ai évolué c'est bien grâce à eux, tu verras aussi
que ce site est formidable de chaleur...

A bientôt et au plaisir de te relire...

Mes amitiés Yvon

 
Mustang (libre)
Impossible d'afficher l'image
Tais toi et danse...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
3360 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2008
Dernière connexion
19 août
  Publié: 1er déc 2008 à 15:56 Citer     Aller en bas de page

Tout est dit dans la dernière strophe...

De l'ensemble du texte,on retiendra qu'il faut écouter sa voix intérieure...

Amicalement...

  Toute action entraine une réaction...
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 1er déc 2008 à 16:09 Citer     Aller en bas de page

quelle délicieuse liqueur de tendresse
merci j'adore

  Seirén - ©
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
327 poèmes Liste
7260 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 1er déc 2008 à 17:37 Citer     Aller en bas de page

Un très beau dialogue intérieur qui m'a bien touché.
Il est vrai que parfois, on se sent seul
Amitiés
Thierry

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 2 déc 2008 à 09:56 Citer     Aller en bas de page


Merci à vous Chers Poètes mustang, idou et Thierry d'être venus me lire...

Il faut écouter ce corps qui nous parle et le respecter, c'est lui qui nous apporte confort et bien être au coeur et à l'âme...

Merci à vous et au plaisir de vous lire...

Mes amitiés

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 3 déc 2008 à 04:47 Citer     Aller en bas de page

Bonjour véronique le hasard fait bien les choses, je viens juste de quitter
ton poème "Souvenir...tu nous peints..." qui m'a beaucoup touché...

Inutile de te dire que j'apprécie ton passage...et je ne tarderais pas à retourner te lire...

Merci et à très bientôt

Mes amitiés Yvon

 
Audrey.


Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1047 commentaires
Membre depuis
5 août 2007
Dernière connexion
24 mai 2015
  Publié: 3 déc 2008 à 05:23 Citer     Aller en bas de page

J'ai adoré te lire comme toujours et la dernière strophe est une belle conclusion pour un écrit aussi profond .

Merci de cet agréable moment .

A bientot

d'Audrey

  Audrey .
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2243
Réponses: 31
Réponses uniques: 18
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Retrouver Son Amour Ou Le Perdre à Jamais (14) ) (Amour)
Auteur : LE PASSANT

 

 
Cette page a été générée en [0,0487] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.