Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 335
Invisible : 0
Total : 341
· Myo · La Brune Colombe · Cioran · M@rselO · Laur'Ha · Lux
12994 membres inscrits

Montréal: 27 mai 13:42:51
Paris: 27 mai 19:42:51
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Comme branches mortes ou Como ramas muertas Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
EFL Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
32 commentaires
Membre depuis
30 avril
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 14 mai à 05:45
Modifié:  15 mai à 08:09 par EFL
Citer     Aller en bas de page

Comme branches mortes...

Dédié aux attentats de Las Ramblas

Comme branches mortes tels des rameaux défleuris
Où pour toujours la vie a déserté
Celles qui ne porteront jamais plus de mûrs fruits
Ni feuilles nouvelles ni fleurs parfumées

Comme branches mortes comme branches futiles
Celles qui ne servaient à rien, se croyant inutiles
Après les avoir jetées dans le sanctuaire d’un feu
Devinrent flux d’énergie et vivaces faisceaux lumineux

Comme branches mortes telle une ramée dénudée
Où le vivant a désertée pour toujours
Je sais qu'au cœur du feu de ton amour
Divines branches mortes seront ressuscitées...

Como ramas muertas...

Dedicado a los atentados de las Ramblas

Como ramos desflorecidos tales ramas muertas
Donde para siempre han abandonado las vidas
Las que llevarán jamás más maduras frutas
Ni flores fragantes ni nuevas hojas

Como ramas muertas como fútiles ramas
Las que eran inútiles, creyéndose innecesarios
Tras haberlas despedido en las llamas santuarios
Se convirtieron en flujo de energía y rayos de luz vivaz

Como ramas muertas tales ramadas desnudas
Donde para siempre ha desierto el vividor
Sé que en el cogollo llamas de tu amor
Divinas ramas muertas serán resucitadas...

As dead branches...

Dedicated to the attacks of Las Ramblas

As dead branches such branches not flowering
Where always forever life has deserted
Those that will never be more fruit riped
Without new leaves or flowers fragranting

As dead branches as futile branches
Those who were useless believing unnecessary
After having thrown them in a fire’s Sanctuary
Became flow of energy and lively light beams

As dead branches such a bare ramee above
Where forever the living has deserted
I know in the fire’s heart of your love
Divine dead branches will be resurrected...

EFL

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
6063 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 15 mai à 02:48 Citer     Aller en bas de page

merci pour les traductions.

 
EFL Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
32 commentaires
Membre depuis
30 avril
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 15 mai à 08:55 Citer     Aller en bas de page

Merci Samamuse, Les traductions sont une illusion. Je pourrais encore les améliorer...
Comme le cerveau fait une illusion d'optique en regardant deux photographies, côte à côte, on croit que la seconde photographie a été prise avec un autre angle
mais en les superposant, elles sont identiques.A l'inverse, moi je rapproche des poèmes en langues européennes, donnant l'impression qu'elles sont identiques,
mais ceci est une illusion, car elles sont totalement différentes. Pour moi, ceci est un jeu et ceci m'aide à traduire. Ce sont le choix des mots que j'utilise et la
connaissance de trois langues qui possèdent toutes des mots semblables...mais parfois avec des sens distincts.
Le Français, à l'écrit, est sans conteste, la langue la plus difficile dans le monde avec des sonorités très diversifiées, ceci est mon opinion toute personnel.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
13759 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 15 mai à 11:21 Citer     Aller en bas de page

très bel ecris

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
EFL Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
32 commentaires
Membre depuis
30 avril
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 21 mai à 07:18 Citer     Aller en bas de page

Merci Mido Ben

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
386 poèmes Liste
20314 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 22 mai à 02:27 Citer     Aller en bas de page

Je trouve que de l'entendre en espagnol, il y a une nuance où se dégage une chaleur qui me touche.
D'origine espagnol, du côté de Huelva, j'ai un petit Martinez qui saura m'offrir la lecture de ce poème avec toute la sensibilité qui s'en dégage.
Une pensée pour toutes ces victimes de ces actes infâmes
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
EFL Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
32 commentaires
Membre depuis
30 avril
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 23 mai à 04:33 Citer     Aller en bas de page

Je partage ton avis, Mes amitiés.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 258
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0335] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.