Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 24
· samamuse · Aude Doiderose
Équipe de gestion
· In Poésie · Adamantine
13259 membres inscrits

Montréal: 17 oct 04:13:50
Paris: 17 oct 10:13:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Des mésanges et des Corneilles Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 30 juin 2015 à 04:13 Citer     Aller en bas de page

Des mésanges sifflent la rosée du matin
Les corneilles glapissent à force d'impatience,
Comme attire le jour en ces rayons carmins
Toise la lune, la nuit, en chien de faïence

Quand les grillons roussissent au soleil de l'été
Que le pouls de la vie s'épanche dans le vide
Alors décor usé en nuances patinées
S'étiole dans présent et tout ce temps avide

Images tapissées d'allégories trouées
Perçant des sanguines à l'allure dépassée
Elles s'en iront découdre un refrain essoufflé
Une lame émoussée dans le repli sur années

Les éboulis réservent un carrefour bouché
Où s'engouffre le vent, hostile et opposé
Les krach bloquent le pas sur les buttes trempées
La clé est oubliée trop proche de l'entrée

 
Klafooty
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
187 poèmes Liste
498 commentaires
Membre depuis
21 avril 2014
Dernière connexion
2 octobre
  Publié: 30 juin 2015 à 10:33
Modifié:  30 juin 2015 à 10:45 par Klafooty
Citer     Aller en bas de page

WOW !! On se risque aux alexandrins !
Plutôt bien mais trop de rime en "é" à mon goût.
Varier le son des rimes (si possible, féminine et masculine) c'est donner de la musicalité aux textes.

P.S. : Mes consultations sont gratuites.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15660 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 30 juin 2015 à 15:50 Citer     Aller en bas de page

j'ai aime ma lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
3707 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
8 octobre
  Publié: 30 juin 2015 à 16:07 Citer     Aller en bas de page

Il est sympa celui-là, mais oui peut-être un peu trop de rime en "é", mais bon..


Bises,
La Brune Colombe

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 30 juin 2015 à 16:34 Citer     Aller en bas de page

Hello tous les trois,

Merci pour les consultations gratuites, je vous en sais gré.
Je n'ai pas trop travaillé le texte, c'est venu un peu comme çà.
Promis, la prochaine fois, je pense à vos retours.
Merci pour vos conseils,


Catherine

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 30 juin 2015 à 16:36 Citer     Aller en bas de page

Merci Adam Eve,

De très belles vacances à vous également et à très bientôt.
J'espère que vous continuerez à publier pendant cette période estivale.

Catherine

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
423 poèmes Liste
13472 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 1er juil 2015 à 00:43 Citer     Aller en bas de page

Bah moi je préfère les papillons alors...
Des jeux de mots distillés ça et à mine de rien. Un joli moment de lecture qui fait réfléchir aussi.

 
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
351 poèmes Liste
3647 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 1er juil 2015 à 03:52
Modifié:  1er juil 2015 à 03:53 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Cat,
Entre les mésanges et les corneilles, mon choix est vite fait.
Je préfère les siffleurs aux persifleurs. Mais j'aime bien les pères siffleurs quand même. Heu là je m'égare ...
Encore un de tes texte qui mérite qu'on s'y attarde.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 1er juil 2015 à 10:51 Citer     Aller en bas de page

>Magali
Ha oui, le papillon, du moins, se transforme-t-il. Moi, heu, il faut voir. Pis, les papillons sont jolis l'été.

>Pichardin
Les pères siffleurs, ha ouais, je ne te voyais pas comme çà. Hihihi
La mésange me rappelle des histoires apprises à l'école. Heu, ai-je retenu la leçon ?


A bientôt,
Catherine

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 1er juil 2015 à 16:30 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir chère Catherine,

Quelle superbe poésie pleine de grâce mélodieuse !
Le chant des oiseaux est si agréable, tu nous as emmenés en de doux lieux, par cette canicule, c'est très rafraîchissant !


Toutes mes amitiés
de nous deux

  Le rêve est le poumon de ma vie
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 2 juil 2015 à 01:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Sybilla,

Si les mots emplissent de grâce, tant mieux, car ce qu'ils cachent est un peu reluisant .

Merci pour ta visite, Sybilla,
Je t'embrasse,
Cath

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 785
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1625] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.