Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 335
Invisible : 1
Total : 340
· Persona non grata · Rousselaure · Hubix-Jeee · Lis tes ratures
12982 membres inscrits

Montréal: 25 juin 15:04:51
Paris: 25 juin 21:04:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Les démons de mes nuits Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
3163 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 31 mai à 12:48
Modifié:  31 mai à 12:49 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Les démons de mes nuits


Lorsque de mes nuits, les démons se jouent du pire
Qu'ils m'entraînent dans les affres de la folie
Mon cœur s'agrippe aux bords de la mélancolie
Qui se débat dans un tourbillon qui m'aspire.

Il ne reste de mes amours rafistolées
Que des reflets dans le miroir de la commode
Où les souvenirs douloureux qu'on raccommode 
Trônent sur les photos aux couleurs étiolées,

Comme un écho glacé aux aveux indiscrets
Enrobant de chagrin mon âme fissurée.
Quel vent de remords, par la bise susurré,

Me projette malgré moi vers la fleur de l'âge 
Quand de mes nuits, les démons rident le visage 
Et de mon passé séquestrent tous les regrets ?



Emmeline

  la vida son dos dias...vivelos !
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13878 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 31 mai à 15:48 Citer     Aller en bas de page

tristement beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
389 poèmes Liste
11971 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 31 mai à 16:48 Citer     Aller en bas de page

Eh bien ils t'emmènent au bout de la nuit... jusqu'à l'insomnie. Ces fantômes de l'ennui sont vraiment de tristes sires.
Bisous ma doudou

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
9455 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 1er juin à 02:10 Citer     Aller en bas de page

C'est joliment dit ...malgré toute la tristesse de tes mots

  ISABELLE
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
3163 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 1er juin à 05:43 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
tristement beau



Merci mido ben pour ta lecture

Citation de Adamantine
Eh bien ils t'emmènent au bout de la nuit... jusqu'à l'insomnie. Ces fantômes de l'ennui sont vraiment de tristes sires.
Bisous ma doudou


Je les vois maintenant en chanson, . Mag

C'est joliment dit ...malgré toute la tristesse de tes mots
Merci d'être passé sous mes mots Isa

  la vida son dos dias...vivelos !
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
1518 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 1er juin à 08:20 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Emme

Ah les nuits...Entre les pires et les meilleures,
un Peu d'apaisement s'impose.

Ce que cachent les nuits
Et leurs ombres invisibles
Qui viennent parfois hanter,
Durement le sommeil.
Sont source d'inspiration
Pour chasser les démons...

Merci de ton partage réussi

Bisous - MUSCADE

  MUSCADE
Sysy


Ton rêve est dans la réalité , Va le chercher
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
161 commentaires
Membre depuis
9 septembre 2016
Dernière connexion
7 juin
  Publié: 1er juin à 10:21 Citer     Aller en bas de page

J’aime bien merci Emme pour ce touchant poème

  Sysy
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 2 juin à 01:04 Citer     Aller en bas de page

Les souvenirs qui s'étiolent, disparaissent peu à peu ; les outrages du temps qui gagnent du terrain, cela fiche en effet un bon coup de blues…

Et quand ça tombe pendant la nuit, c'est pénible.

Un sentiment admirablement exprimé !

Amitiés

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Utherbor

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
942 commentaires
Membre depuis
23 mars 2017
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 2 juin à 01:51 Citer     Aller en bas de page

Un régal de lecture, un beau poème...
Merci Emme du partage.
Bonne journée.

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1235 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 2 juin à 02:44 Citer     Aller en bas de page

Un bien beau poème que voilà, Emme. Je suis ravi que tu l'aies mis en partage. A bientôt !

 
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
3163 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 2 juin à 05:32 Citer     Aller en bas de page

Citation de MUSCADE
Bonjour Emme

Ah les nuits...Entre les pires et les meilleures,
un Peu d'apaisement s'impose.

Ce que cachent les nuits
Et leurs ombres invisibles
Qui viennent parfois hanter,
Durement le sommeil.
Sont source d'inspiration
Pour chasser les démons...

Merci de ton partage réussi

Bisous - MUSCADE


Les nuits sont parfois torturées , merci MUSCADE pour tes mots apaisants

Citation de Sysy
J’aime bien merci Emme pour ce touchant poème


Merci à toi pour ta lecture.

Citation de Le Poète Masqué
Les souvenirs qui s'étiolent, disparaissent peu à peu ; les outrages du temps qui gagnent du terrain, cela fiche en effet un bon coup de blues…
Et quand ça tombe pendant la nuit, c'est pénible.

Un sentiment admirablement exprimé !
Amitiés


Certains souvenirs sont bien doux, et nous font évoluer. Fort heureusement !
Merci Le poète Masqué pour ton passage sur mon écrit.

Citation de Utherbor
Un régal de lecture, un beau poème...
Merci Emme du partage.
Bonne journée.


Merci Utherbor pour ton commentaire

Citation de Jean-Claude Glissant
Un bien beau poème que voilà, Emme. Je suis ravi que tu l'aies mis en partage. A bientôt !


Merci Jean-Claude Glissant d'être passé sous mes mots.

  la vida son dos dias...vivelos !
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
245 poèmes Liste
16044 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 3 juin à 03:32 Citer     Aller en bas de page

Nous avons tous les nôtres....

Les tiens sont poétiquement beaux

des

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
6294 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 4 juin à 03:24 Citer     Aller en bas de page

merci EMELINE de cette évocation.
Comme un écho glacé aux aveux indiscrets
Enrobant de chagrin mon âme fissurée.
Quel vent de remords, par la bise susurré,
c'est du à la disponibilité de ton énergétique âme
dans ces espaces temps que doit lui accorder
les conflictuelles formes d'expressions de ton mental
qui dans ces moments doit se reposer.
la plus grande difficulté, c'est de savoir interpréter ces perceptions.
bise de SAM

 
victormarie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
24 commentaires
Membre depuis
3 juillet 2016
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 5 juin à 05:20 Citer     Aller en bas de page

Un bien triste sonnet mais nos miroirs sont impitoyables...
Merci pour ce poème
Philippe

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
2355 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 10 juin à 03:09
Modifié:  10 juin à 03:10 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Très beau texte. Douloureux mais beau.
Bonne journée
Christophe

 
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
3163 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 11 juin à 05:10 Citer     Aller en bas de page

- Les démons n'épargnent personne...
Merci Guid'Ô pour tes mots gratifiants

-"la plus grande difficulté, c'est de savoir interpréter ces perceptions".
Les interpréter passe encore, les confronter, c'est plus dur !
Merci Sam, pour ce commentaire bien senti

- "Nos miroirs sont impitoyables"
Comment réussir à échapper à leur emprise ?
Merci Cidnos pour être passé sous mon sonnet.

Amitiés à vous tous.

  la vida son dos dias...vivelos !
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 224
Réponses: 15
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0498] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.