Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 30
· Lapoètesse
Équipe de gestion
· Maschoune
13038 membres inscrits

Montréal: 20 sept 12:43:13
Paris: 20 sept 18:43:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: Âme innocente Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
lucie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
6 commentaires
Membre depuis
20 janvier
Dernière connexion
6 septembre
  Publié: 30 juin à 11:41 Citer     Aller en bas de page

Âme innocente

Décidément je ne comprendrai jamais rien.
L’ atrocité qui envahît son âme me dépasse.
De son œil noir, il me regarde
Ses mains, sales, glissent sur mon corps de haut en bas
Ses affreuses lèvres, s’enfoncent sur les miennes.
Les roses touchent l’ortie.
L’ouragan m’emporte dans son sombre tourbillon.
Le soleil s’assombrit, les étoiles brillent avec moins d’éclats.
Un froid glacial s’engouffre en moi.
Ces images sont ancrées en moi, je ne peux m’en débarrasser.
Après l’orage, le corbeau s’en va, laissant peur, haine et tristesse.
De son œil noir, il me regarde une nouvelle fois.
Un sourire machiavélique se dessine sur son visage.
Il vient de briser mon âme innocente.
Il se retourne sans état d’âme, puis disparaît.

Désormais le ciel gronde de fureur.
Tous les oiseaux se cachent sur notre terre.
Oh, toi, petit oiseau, tes plumes tremblent de terreur, mais,
tu me parais si fort, emmène-moi avec toi, je t’en prie.
Déploies tes ailes et volons au-dessus des mers.
Traversons le vent et les tempêtes.
Allons rassurer les anges qui craignent ce corbeau.
L’oiseau, donne deux battements d’ailes.
Il me tient si fort, me protège, mais,
le ciel devient plus sombre que jamais.
La foudre tombe, c’est le corbeau qui est de retour
Il est plus fort que nous.
Il vient savourer sa victoire, admirer ses ravages.

Il a brisé mon âme innocente.
Il s’apprête à s’enfuir, mais avant de disparaître dans la brume
De son œil noir, il me regarde une dernière fois.

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
3424 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
19 août
  Publié: 1er juil à 21:21 Citer     Aller en bas de page

Un poème terrifiant…

On imagine qu'il s'agit peut-être d'abus sexuels, le corbeau étant l'image poétisée de l'abuseur.

Vous avez su exprimer cela avec force.

Amitiés

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
kitcat35


Plaisir d'amour ne dure qu'un instant, chagrin d'amour dure toute la vie...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
31 commentaires
Membre depuis
7 juin 2006
Dernière connexion
22 août
  Publié: 16 juil à 03:17 Citer     Aller en bas de page

Le corbeau ne ressort pas vainqueur.
Croyez en l'Oiseau qui vous donne la main, trouvez d'autres Oiseaux, croyez en votre propre Oiseau...

Bien amicalement

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 237
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0324] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.