Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 22
Invisible : 0
Total : 22
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 21:11:45
Paris: 21 sept 03:11:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Mon ange... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 août
  Publié: 12 déc 2008 à 04:09
Modifié:  12 déc 2008 à 08:57 par Huslium
Citer     Aller en bas de page

Mon ange...


Mon ange, oublieras- tu qu’un jour, nous nous sommes aimés ?
Tu étais ce petit rien qui bouleversait tout, de par ta beauté,
Tes baisers me donnaient la fièvre, ils se conjuguaient au pluriel.
Si j'avais été un oiseau tombé à terre, tu aurais été mes ailes.

Quand tes mains venaient s'égarer, se garer sur mon torse nu,
Mon corps était comme un brasier, mes soupirs tel un ru,
Se déversaient à tes oreilles que je mordais doucement.
Et tu riais, mon ange, et tu me touchais, mon ange... vraiment !

Mon ange, oublieras-tu qu'un jour, nous nous sommes aimés ?
Nous rêvions d'un futur de tendresse, de partage, de paix.
Peut-être était-ce une utopie, mais c'était la nôtre et le monde
Dans ce qu'il a de moins beau n'aurait su la voler... écoute-le, il gronde !

Quand ta fontaine de vie coulait en un délire de jouissance sucré salé,
Mes doigts effleuraient ta petite fleur, effeuillaient tes sucs secrets.
Et tu te sentais si bien, si loin, ton âme te rendait tellement femme,
Que j'espérais un amour hors du temps, loin de l'infâme !

Mon ange, oublieras-tu ces fol hier, cette attente des lendemains ?
Oui, hier sera toujours demain, tant notre histoire, je le dis enfin
Est frappée du sceau de l’éternel… Il est des gens pour ne pas nous croire,
Ils admireront un jour que notre amour n’avait pour synonyme que l’espoir.

 
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 12 déc 2008 à 05:23 Citer     Aller en bas de page

Ce poème est magnifique.


Oui, hier sera toujours demain, tant notre histoire, je le dis enfin
Est frappée du sceau de l’éternel…Il est des gens pour ne pas nous croire,
Ils admireront un jour que notre amour n’avait pour synonyme que l’espoir.

L'amour éternel est magnifié par tes mots.

Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 12 déc 2008 à 07:10 Citer     Aller en bas de page

super !!

j'aime beaucoup , des images sont riches et si tendres ...

un coup de coeur supplémentaire pour la fin !!
Est frappée du sceau de l’éternel…Il est des gens pour ne pas nous croire,
Ils admireront un jour que notre amour n’avait pour synonyme que l’espoir.




merci à toi

  Seirén - ©
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 12 déc 2008 à 08:37 Citer     Aller en bas de page

"Quand ta fontaine de vie coulait en un délire de jouissance sucré salé,
Mes doigts effleuraient ta petite fleur, effeuillaient tes sucs secrets.
Et tu te sentais si bien, si loin, ton âme te rendait tellement femme,
Que j'espérais un amour hors du temps, loin de l'infâme !"

Merci mon poète de me permettre d'entamer ma journée sous ce beau morceau de soleil. Il fait vraiment chez toi.

Poétiquement, ton lecteur

 
Orane


Le coeur est une des rares machine qui continue de fonctionner même lorsqu'elle est brisée
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
74 commentaires
Membre depuis
21 novembre 2008
Dernière connexion
24 février 2010
  Publié: 12 déc 2008 à 09:21 Citer     Aller en bas de page

Encore un texte remplie de tendresse, d' Amour et de pâtions !!!

J' ai de nouveaux adoré !!!

Encore MERCI !! Mes amitiés

 
MARIEPROSE
Impossible d'afficher l'image
Les paroles s'envolent, les écrits restent...ADAGE TRADUIT DU LATIN
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1656 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2006
Dernière connexion
15 février
  Publié: 12 déc 2008 à 12:21 Citer     Aller en bas de page



Il est chargé d'émotions et il gronde d'amour...


Bravo!


Marie.

  Je suis, tu es, nous sommes Poésie!
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 12 déc 2008 à 14:46 Citer     Aller en bas de page

Bonjour mon ami poète, comme c'est beau cette histoire d'amour, l'espoir cause des surprises. merci pour tout..Nicole avec tendresse toujours...

  Nicole chaput. *Okana *...
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
760 poèmes Liste
10425 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
7 septembre
  Publié: 13 déc 2008 à 03:54 Citer     Aller en bas de page

, les sonoriyés sont belles tout autant que ton poeme empreint de sincérité, d'amour et de douceur, j'aime beaucoup beaucoup


Mystic

 
Daphn


Laisse moi croquer ton coeur... de pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
638 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2008
Dernière connexion
29 novembre 2011
  Publié: 13 déc 2008 à 15:12 Citer     Aller en bas de page

Tu es si touchant dans ta sincérité, je te lis avec tant de plaisir, bien que ta poésie soit parfois empreinte d'un fond de tristesse ou de mélancolie, tu sais faire passer les émotions très fort et j'aime chaque fois ce que je lis. Encore une fois je suis séduite par ta plume...

  Que reste t'il de lui dans la tempête brève, qu'est devenu mon coeur navire déserté ? Hélas... il a sombré dans l'abime du rêve...
Douce_émeraude

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1101 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2004
Dernière connexion
7 décembre 2014
  Publié: 14 déc 2008 à 20:56 Citer     Aller en bas de page

Pyc, encore une fois, je suis séduite par ta plume ... tant de tendresse soufflent tes mots ...

Ton poème me touche profondément ... Merci pour cette sublime lecture ...

Mes sincères amitiés,
Douce_Émeraude

  Douce_Émeraude
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
19 août
  Publié: 21 déc 2008 à 11:49 Citer     Aller en bas de page

Quelle musique, je suis tout simplement charmée, et incapable de te dire ce que j'ai exactement ressenti...


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
fransua


Parce que les mots sont ma passion copyright00044468
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
899 commentaires
Membre depuis
19 mai 2008
Dernière connexion
23 mars 2011
  Publié: 27 déc 2008 à 12:52 Citer     Aller en bas de page

Il est des anges qui font rêver l'amour et la plume et la tienne nous fait succomber à cet amour si beau au parfum de l'éternel
Un très joli poème sur un sujet qui te va à merveille
Amitié
Françoise

  Les amis sont des anges silencieux qui nous remettent sur nos pieds quand nos ailes ne se rappellent pas comment voler !
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2347
Réponses: 11
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

(Collectifs)
Auteur :
je suis une femme, avec des bleus à l'âme (Tristes)
Auteur : pyc
Ton âme brille comme l'émeraude... (Amour)
Auteur : pyc
Sur toi, (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
Belle comme une rose (10) (Amour)
Auteur : pyc
L'amour en cage.... (Amour)
Auteur : Alponse BLAISE.
Novembre en Juin (Tristes)
Auteur : Mystic4Ever
Le vieux tiroir à souvenirs (Tristes)
Auteur : Mystic4Ever

 

 
Cette page a été générée en [0,0618] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.