Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 353
Invisible : 0
Total : 355
· lipe · Jean-Louis
12920 membres inscrits

Montréal: 18 oct 03:15:47
Paris: 18 oct 09:15:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Didier Sylvain Kadongo Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
345 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 10 août à 11:29
Modifié:  13 août à 18:22 par Joker
Citer     Aller en bas de page

Je m’appelle Didier Sylvain Kadongo, DSK pour les intimes. Un citoyen congolais ordinaire en vacance à Paris. En provenance de Kinshasa, je suis descendu hier soir au Sofitel de Paris Bercy. Ce matin alors que j’attendais tranquillement l’ascenseur pour aller déjeuner au resto du rez-de-chaussée, j’ai aperçu au bout du couloir une grosse femme de chambre malienne avec son chariot. Mon sang n’a fait qu’un tour. Sans tarder, j’ai couru me réfugier dans ma chambre.

C’est une phobie. J’ai toujours eu peur de croiser ce genre de femme corpulente, un mastodonte. Je suis traumatisé à l’idée qu’elle serait capable de me ceinturer pour me projeter au sol. Ensuite, elle pourrait m’administrer de force une fellation dont elle a le secret. Résigné, tel un gladiateur vaincu dans un corps à corps, elle me maintiendrait immobile le temps d’accomplir son forfait inavouable. Qui croira à ma version des faits ? Comment prouver que j’ai eu la nuque entravée par une prise de catch ? Son torse griffé prouvera qu’elle s’est débattue.

Merde !!! On frappe à la porte. C’est sûrement la Malienne avec son chariot. Je dois m’enfermer au plus vite dans la salle de bain. Dans ma précipitation, je glisse sur une flaque d’eau savonneuse et perds connaissance en tombant.

Je me réveille tout doucement avec un gros hématome à la tête. Est-ce que je rêve ou c’est le son de la télé ? Une voix répète en boucle : « DSK a violé une femme de chambre au Sofitel ».

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
THOMAS Cet utilisateur est un membre privilège


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 10 août à 11:31 Citer     Aller en bas de page

tu t'en sortiras pas comme ça !

 
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
8042 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 10 août à 11:34 Citer     Aller en bas de page

C'était donc toi !

DSK, sors de ce corps (si je puis me permettre )

Amicales pensées vers toi

  ISABELLE
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
345 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 10 août à 11:40 Citer     Aller en bas de page

Didier Sylvain Kadongo, DSK, était à Paris et inconscient au moment des faits. Il faut le croire. Il me l'a dit loool.

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
665 poèmes Liste
20571 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 10 août à 12:16 Citer     Aller en bas de page

Citation de Joker
Didier Sylvain Kadongo, DSK, était à Paris et inconscient au moment des faits. Il faut le croire. Il me l'a dit loool.

J.



C'est Dodo la Saumure qui l'a trahi et qui a transporté son corps aux Etats Unis pendant qu'il était évanoui.
La femme de chambre était en fait un homme, un barbouze des services secrets chargé par François Hollande de discréditer DSK.
Tout cela n'est qu'une machination.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
345 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 10 août à 13:22
Modifié:  11 août à 01:55 par Joker
Citer     Aller en bas de page

Tu as raison Aude. DSK est Congolais. Et il n'a rien à se reprocher.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
345 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 10 août à 14:26 Citer     Aller en bas de page

Je reconnais que l'humour de cet article est un peu limite. Demain matin je l'efface. Profitez en.

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Maschoune

Modératrice
Impossible d'afficher l'image
Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
8042 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 10 août à 14:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de Joker
Je reconnais que l'humour de cet article est un peu limite. Demain matin je l'efface. Profitez en.

J.



Ah ben non ! c'est juste excellent !
C'est une tournure d'esprit particulière, c'est tout !

  ISABELLE
Brin d'harmonie
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
406 commentaires
Membre depuis
15 juin
Dernière connexion
7 septembre
  Publié: 10 août à 15:32 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune
C'était donc toi !

DSK, sors de ce corps (si je puis me permettre )

Amicales pensées vers toi





Citation de Maschoune

Citation de Joker
Je reconnais que l'humour de cet article est un peu limite. Demain matin je l'efface. Profitez en.

J.



Ah ben non ! c'est juste excellent !
C'est une tournure d'esprit particulière, c'est tout !



Ton écrit... LOL!! J'ai Beaucoup aimé, un très bon moment d'humour, merci ! Et bravo!

 
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
345 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 11 août à 01:49
Modifié:  11 août à 01:54 par Joker
Citer     Aller en bas de page

Merci Maschoune. Merci Brin d'harmonie. Vous avez sauvé cet article de ma propre censure. C'est vrai que cela aurait été dommage que le commentaire d'Aude disparaisse dans la foulée.

Merci à tous pour votre ouverture d'esprit.

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
665 poèmes Liste
20571 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 11 août à 03:27 Citer     Aller en bas de page

Citation de Joker
Merci Maschoune. Merci Brin d'harmonie. Vous avez sauvé cet article de ma propre censure. C'est vrai que cela aurait été dommage que le commentaire d'Aude disparaisse dans la foulée.

Merci à tous pour votre ouverture d'esprit.

J.



Merci. Je déteste qu'on efface mes commentaires

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
184 poèmes Liste
3104 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 11 août à 15:19 Citer     Aller en bas de page

  "Écrivez ce qui vous gêne, en particuliers si cela ne gêne que vous."
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
345 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 11 août à 16:27 Citer     Aller en bas de page

Merci la Brune Colombe d'avoir apprécié.

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 172
Réponses: 12
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0374] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.