Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 347
Invisible : 0
Total : 352
· doux18 · Galatea belga · Poetico · Nomis
Équipe de gestion
· Maschoune
13143 membres inscrits

Montréal: 23 févr 05:53:37
Paris: 23 févr 11:53:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Voeux Contraires Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3444 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
22 février
  Publié: 7 août 2015 à 22:23
Modifié:  22 sept 2016 à 15:45 par Lilania
Citer     Aller en bas de page





Voeux Contraires


Je garde de mes aventures
L'ordinaire machinal des plaisirs,
Quelques couchers que je rature,
Un idéal blotti pour seul désir.

J'ai vu tiédir le feu de mes amours
En conquérant tous vos enfers,
Pas une braise, pas un toujours,
Des rendez-vous sous mes paupières.

J'ai embrasé le noir de nos ébats
En tenant mon coeur par la main,
On ne s'aimait qu'une seule fois
De gîte en gîte et sans demain.

Je compte en ma mémoire
Vos pas de loups qui firent frémir
Mon corps, ma chair et des espoirs
Quand la nuit voulut me divertir.


Lil"...

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14983 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 février
  Publié: 7 août 2015 à 22:35 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Liliana,

Je suis étonnée que tu n'aies pas de commentaire...
Une belle et émouvante poésie en partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3444 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
22 février
  Publié: 7 août 2015 à 23:25
Modifié:  8 août 2015 à 00:06 par Lilania
Citer     Aller en bas de page



Sybilla, merci pour ton passage, belle nuit à toi

Vénusia, je ne sais pas s'il s'agit de nostalgie (?)
Je dirai quelques regrets peut-être..

Merci et à bientôt..

 
Shaim


Prends soin de toi et de ta plume, et accouche sur papier tes envies, tes joies et ton amertume....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
3485 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2013
Dernière connexion
12 juillet 2018
  Publié: 7 août 2015 à 23:28 Citer     Aller en bas de page

une réminiscence à la fois douceur, sensuel et mélancolique

  Celui qui se se crée dans cette succession de moments donnés
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
701 poèmes Liste
14961 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 février
  Publié: 8 août 2015 à 03:20 Citer     Aller en bas de page




Je garde de mes aventures
L'ordinaire machinal des plaisirs,
Quelques couchers que je rature,
Un idéal blotti pour seul désir.




Je te sais sincère et c'est avec un voile de ma tristesse que je lis cette forme d' adaptation, ajustement pour faire vivre le corps...

Je compte en ma mémoire
Vos pas de loups qui firent frémir
Mon corps, ma chair et des espoirs
Quand la nuit voulut me divertir...

C'est comme une intelligence au service de Voeux contraires...



Superbe !


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
11846 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
23 février
  Publié: 8 août 2015 à 03:59 Citer     Aller en bas de page

Je compte en ma mémoire
Vos pas de loups qui firent frémir
Mon corps, ma chair et des espoirs
Quand la nuit voulut me divertir...


C'est si joliment dit ... Superbe poème merci beaucoup

A bientôt

  ISABELLE
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22269 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 février
  Publié: 8 août 2015 à 04:57 Citer     Aller en bas de page

Quand même tu as eu de belles nuits et tes mots me font me représenter des instants de plaisir que beaucoup de femmes aimeraient vivre. Nous avons toutes quelque chose à décrire, mais toi tu le dis si bien.
Des pas de loups qui laissent des souvenirs
Un poème passionnant
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Anatomia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
28 commentaires
Membre depuis
16 juillet 2014
Dernière connexion
11 octobre 2017
  Publié: 8 août 2015 à 05:37 Citer     Aller en bas de page

Un poème sublime, mélodiquement excellent.

 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3444 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
22 février
  Publié: 8 août 2015 à 06:16
Modifié:  8 août 2015 à 06:23 par Lilania
Citer     Aller en bas de page

Citation de ilizia chaim


une réminiscence à la fois douceur, sensuel et mélancolique



Merci Ilizia pour cette visite et pour y avoir déposé votre ressenti...

Citation de Vénusia


Vénusia, je ne sais pas s'il s'agit de nostalgie (?)
Je dirai quelques regrets peut-être..


pour moi, les regrets sont proches de la nostalgie en ce sens ou ils causent le souvenir de quelque chose, ou du passé, mais c'est peut être ma définition perso

en tout cas bravo encore une fois pour ton texte j'aime



Proches oui, mais par nostalgie j'entends quelque chose de positif contrairement à l'amer des regrets.., merci encore Vénusia...

Citation de athéna 38540


Bonjour LiL'

Un très beau poème empli d'une douce nostalgie que j'ai beaucoup aimé découvrir en cette belle matinée

Avec une préférence qui va à ces vers

J'ai embrasé le noir de nos ébats
En tenant mon coeur par la main :
On ne s'aimait qu'une seule fois
De gîte en gîte et sans demain
.

Merci pour ce beau partage

Amicalement



Bonjour Athéna, merci à vous d'être passée par ici..

Citation de galatea belga


Je garde de mes aventures
L'ordinaire machinal des plaisirs,
Quelques couchers que je rature,
Un idéal blotti pour seul désir.

Je te sais sincère et c'est avec un voile de ma tristesse que je lis cette forme d' adaptation, ajustement pour faire vivre le corps...

Je compte en ma mémoire
Vos pas de loups qui firent frémir
Mon corps, ma chair et des espoirs
Quand la nuit voulut me divertir...

C'est comme une intelligence au service de Voeux contraires...

Superbe !



Sincère oui,
Merci Lilia pour ton passage et puis pour y avoir laissé ton ressenti..

Citation de mashoune


Je compte en ma mémoire
Vos pas de loups qui firent frémir
Mon corps, ma chair et des espoirs
Quand la nuit voulut me divertir...

C'est si joliment dit ... Superbe poème merci beaucoup

A bientôt



Merci Mashoune..

Citation de ode 3117


Quand même tu as eu de belles nuits et tes mots me font me représenter des instants de plaisir que beaucoup de femmes aimeraient vivre. Nous avons toutes quelque chose à décrire, mais toi tu le dis si bien.
Des pas de loups qui laissent des souvenirs
Un poème passionnant
Bises amicales ODE 31 - 17



Merci Ode, un commentaire qui m'a mis du baume au coeur..

Citation de anatomia


Un poème sublime, mélodiquement excellent.



Anatomia...
Un plaisir pour moi que de découvrir ton appréciation, merci pour ta visite

A bientôt et beau week-end à tous...

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16014 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
22 février
  Publié: 8 août 2015 à 11:23 Citer     Aller en bas de page

tout simplement sublime

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14983 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 février
  Publié: 8 août 2015 à 16:45 Citer     Aller en bas de page

Citation de Vénusia

Citation de sybilla


Bonsoir Liliana,

Je suis étonnée que tu n'aies pas de commentaire...
Une belle et émouvante poésie en partage !


Mes amitiés

Sybilla


coucou laisse nous le temps d'arriver il est très tôt chez moi 4heures 50


pour le texte j'aime comme toujours cette nostalgie et cette tendresse
merci de ce partage et belle journée




Oups, désolée Vénusia...sourire
C'est moi qui ai été trop rapide pour répondre...sourire

Merci encore Liliana pour ta très belle poésie !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
431 poèmes Liste
13744 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
18 février
  Publié: 8 août 2015 à 19:50 Citer     Aller en bas de page

Un très beau texte. Merci.

 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3444 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
22 février
  Publié: 9 août 2015 à 06:26 Citer     Aller en bas de page


Thib, Giova, Mido & Ishtar merci beaucoup

Beau Dimanche

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 9 août 2015 à 07:43
Modifié:  9 août 2015 à 07:45 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Je garde de mes aventures
L'ordinaire machinal des plaisirs,
Quelques couchers que je rature,
Un idéal blotti pour seul désir.
...
Je compte en ma mémoire
Vos pas de loups qui firent frémir
Mon corps, ma chair et des espoirs
Quand la nuit voulut me divertir...



J'ai aimé lire ces vers sincères qui lissent subtilement les disparités entre l'idéal blotti pour seul désir et ses souvenirs de nuits... toutes ces empreintes d'états d'âmes laissées par des pas de loups qui firent frémir et divertir la chair et ses espoirs.
Quand les voeux contraires trouvent leur point d'équilibre dans le devenir. Superbes images d'harmonie naissante entre le coeur, le corps et l'esprit de l'âme.


Comme si souvent un coup de coeur pour ce poème.
Amitiés poétiques et bien à vous Lilania
.
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3444 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
22 février
  Publié: 9 août 2015 à 08:00
Modifié:  9 août 2015 à 08:01 par Lilania
Citer     Aller en bas de page



Eh bien, merci une fois de plus Actuaire pour ce commentaire bien détaillé.
J'aime lire le résumé de vos appréciations.
Un peu comme si je redécouvrais mon texte sous un autre angle...

Ravie qu'il vous ait plu,

Beau Dimanche à vous

Lil"

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16122 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 9 août 2015 à 09:00
Modifié:  9 août 2015 à 09:01 par Guid'Ô
Citer     Aller en bas de page

Il y aurait tant à dire sur ce texte, ce poème, ces déclarations, voire des aveux

je ne retiens que ce coeur qui mériterait d'être contenu et retenu entre les mains d'un amant aimant...

des

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3444 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
22 février
  Publié: 10 août 2015 à 04:55 Citer     Aller en bas de page



Merci Guido

 
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1293 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
14 février
  Publié: 4 sept 2015 à 14:40 Citer     Aller en bas de page

Le plaisir éphémère parfois plus intense que l'amour éternel. C'est très bien écrit.

Alexandre

 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3444 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
22 février
  Publié: 6 sept 2015 à 16:57 Citer     Aller en bas de page



Il faut croire Alex, il faut croire..

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1748
Réponses: 18
Réponses uniques: 12
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

L'étranger (Autres)
Auteur : Adamantine
Les créateurs de l'ombre (Autres)
Auteur : Pichardin
La maison sur la plage (Autres)
Auteur : FREDER
La pendule mystérieuse: (2ème partie) (Autres)
Auteur : josette
Cages (Citations personnelles)
Auteur : Galatea belga
Nuit étoilée (maillet) (Autres)
Auteur : josette
Le fabuleux destin de deux Amants passionnés (3) (Amour)
Auteur : josette
Fantaisie sur des réflexions animalières. (reproches) (Autres)
Auteur : josette
À bout de soufre (Autres)
Auteur : Ale
Nature en fête (haïku) (Autres)
Auteur : Bernylys
Symphonie nocturne (Autres)
Auteur : L'Architecte
Les martinets . (Autres)
Auteur : Capricorne
Un animal merveilleux (Autres)
Auteur : josette
La fleur du renouveau (Autres)
Auteur : josette
Kairos (Autres)
Auteur : Le Poète Masqué

 

 
Cette page a été générée en [0,1118] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.